0 Shares 915 Views

« Souvenirs d’Avenir » : l’occasion rêvée de prendre de la hauteur

Soumeya Merabti 2 février 2019
915 Vues

Le toit de la Grande Arche de la Défense est plus qu’un monument : un temple consacré à la photographie. Sur 1.200 m2, le photographe Jean-Marie Périer a choisi d’exposer pas moins de 300 clichés, réalisés en 40 ans de carrière, à travers la France et les États-Unis.

Cette rétrospective de son travail présente des photographies aux dimensions diverses, allant du simple portrait au format monumental. Dans un premier cadre, les vedettes françaises et les stars internationales des années 60 sont mises à l’honneur. Puis, on découvre l’univers de la mode à Paris durant les années 90.

Christian Lacroix et Françoise, France 1998.

Les plus grands sont exposés : Les Beatles, les Rolling Stones, James Brown, Chuck Berry, Bob Dylan, Sheila, Claude François, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Jacques Dutronc, Eddy Mitchell, Françoise Hardy, Étienne Daho, Alain Delon, France Gall, Michel Polnareff, Salvador Dali, Christian Lacroix, Carla Bruni, Yves Saint-Laurent, Jean-Paul Gaultier, Claudia Schiffer, Karl Lagerfeld… et plus encore !

Une exposition voyage qui nous fait rêver, découvrir et se souvenir.

Pour bien comprendre cette exposition il faut savoir que la réalité, la vérité, est quelque chose qui ennuie Jean-Marie Perrier. Celle-ci ne l’intéresse pas lorsqu’il photographie. C’est pour cela que toutes ses œuvres ne sont que de pures mises en scènes, rendant la vie plus folle, plus attrayante, mais surtout plus vivante.

Michel Polnareff, New York 1966

Ses modèles lui vouaient une confiance aveugle et tous se prêtaient au jeu. On trouve alors des situations drôles, cocasses, intimes, de temps à autre un peu folles. Des photos, pour certaines inédites, qui sont le fruit de l’imagination de Jean-Marie Périer, mais aussi quelques fois l’expression de sa relation avec les personnes qu’il photographiait.

Certaines photos sont si intenses qu’il est difficile de détacher son regard. Ces images sont parfois accompagnées de phrases anecdotiques, de pensées ou de citations qui éclairent les contextes. En bref, une très belle exposition à ne surtout pas manquer !

Soumeya Merabti

Yves Saint Laurent, peu de temps avant sa mort.

Articles liés

La Peste, ou l’allégorie du mal au Déchargeurs
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

La Peste, ou l’allégorie du mal au Déchargeurs

Publié en 1947, La Peste, véritable allégorie du mal, symbolise sans détour la lutte contre le nazisme en Europe, « peste brune » du siècle dernier. A Oran, un jour d’avril 1940, le docteur Rieux découvre devant le palier...

HERO CORP, Le grand match d’impro à l’Olympia!
Agenda
42 vues
Agenda
42 vues

HERO CORP, Le grand match d’impro à l’Olympia!

L’humour, la folie, l’inattendu, seront au rendez-vous le samedi 23 février à l’Olympia. Laissez-vous embarquer par ces protagonistes dans un spectacle inédit ! A l’occasion du Festival d’Humour de Paris, les Super-Héros de la série culte Hero Corp, emmenés par...

La grande soirée de l’humour et du foot à l’Olympia!
Agenda
34 vues
Agenda
34 vues

La grande soirée de l’humour et du foot à l’Olympia!

Totalement inédite et jamais vue – comme une bonne idée d’Hatem Ben Arfa – cette soirée coachée par Julien Cazarre est déjà annoncée comme le classico du Festival d’Humour de (ici c’est) PARIS !!!!!!!! Après le succès de cette...