0 Shares 1855 Views

Stéphanie de Santis : “L’art est un outil incroyable pour donner confiance en soi”

4 juin 2020
1855 Vues

Ateliers animé par les Ensaders, Ateliers d'été de l'association La Source au Centquatre, à Paris, en 2011.

La Source est une association qui permet aux enfants et jeunes adolescents de s’épanouir, de développer leur créativité et de prendre confiance en eux par le biais de l’art. Stéphanie de Santis, fondatrice de l’agence Artegalore avec Guillaume Garouste, travaille depuis plus de 15 ans avec l’association, elle est en charge de la communication et de la sélection des artistes. Nous lui avons posé quelques questions.

En quoi consiste l’association La Source ?

L’association a été fondée en 1991 par le peintre Gérard Garouste. Elle consiste à venir en aide essentiellement en milieu rural et prioritairement à des jeunes de 6 à 18 ans en difficultés sociales importantes. L’association propose de participer à des ateliers artistiques, dirigés par des artistes professionnels durant toute l’année, pendant et hors temps scolaire. Ces ateliers se déroulent les mercredis et pendant les vacances pour tous les publics, et durant la semaine d’école pour les scolaires. La Source possède trois vocations : sociale, éducative et artistique, à travers l’art.

Socialement, la structure permet d’accompagner et d’apporter un soutien aux enfants, aux adolescents et aux familles connaissant des difficultés. Son action éducative, permet aux enfants de développer leur autonomie, leur liberté ainsi que leur curiosité. Mais aussi de travailler collectivement et de s’intégrer à un groupe. Artistiquement, les jeunes développent leur créativité par la mise en place d’ateliers. De plus, c’est un lieu bénéfique au renforcement du tissu familial donnant une place importante au lien parent-enfant à travers des ateliers de parentalité, des sorties culturelles ou encore des loisirs en famille.

Quel est le rôle des artistes au sein de l’association, quelles sont leurs missions ?

Les artistes permettent de faire découvrir de nouvelles disciplines artistiques aux enfants, de les accompagner dans un projet individuel ou collectif et de le mener à bien. Les différents ateliers artistiques les aident à développer leur imaginaire, à libérer leurs émotions, d’acquérir de l’autonomie et de se prouver qu’ils sont capables de fabriquer et de concrétiser un projet. 

Comment fonctionne un atelier ?

Chaque atelier est mené en binôme par un artiste et un éducateur spécialisé. Un artiste différent intervient à chaque atelier qui se compose de 12 enfants maximum. Ces divers ateliers de pratiques artistiques ont pour but de produire un projet de A à Z. L’artiste propose un projet sur un thème choisi par La Source. Cette année, par exemple, nous travaillons sur le thème de la planète. C’est à partir de son propre travail et de sa discipline artistique respective que l’artiste dévoile ses idées. Nous travaillons sur tout type de supports comme : la vidéo, la photographie, la peinture, les arts vivants, le Land Art, les arts de rues ou encore la cuisine. Cette variation des médiums permet aux enfants de pratiquer divers supports, de les intéresser et leur montrer de nouvelles techniques.

L’objectif des ateliers est qu’ils produisent de leurs propres mains. À la fin de la semaine, une fois que la production est aboutie, chacun présente sa création comme lors d’un vernissage aux parents, aux familles et aux équipes leurs créations. Cela constitue comme un moment clé dans le travail social de La Source qui permet de valoriser l’enfant ou l’adolescent, de montrer qu’il est capable et doué dans une discipline artistique. Ainsi, ils prennent confiance en eux. C’est pourquoi, l’art est un outil formidable car il n’accorde pas d’importance aux notes ni aux jugements de valeurs.

Quel a été le projet qui vous a le plus marqué ?

Il y en a beaucoup, mais je dirais qu’un des projets forts a été celui produit en 2019 par la musicienne et chanteuse Adélys qui a composé des chansons avec des jeunes de La Source. Certains pratiquant un instrument de musique, d’autres le chant ont donc pu y participer. Le projet s’est concrétisé par un concert. C’était un moment très beau et émouvant, car on ressentait une réelle implication pour chacun et tout le plaisir des enfants à chanter et à interpréter !

Quelles sont les alternatives proposées par l’Association durant le confinement afin de permettre aux enfants et jeunes artistes de s’occuper ?  

Durant le confinement, les équipes de La Source sont restés en contact avec les familles par divers moyens. On a pu prendre de leurs nouvelles chaque semaine pour savoir si le confinement se passait bien et si du côté de l’ordre de la scolarité, ils arrivaient à suivre. De plus, on leur a proposé de suivre un projet mené durant cette période est : “La source à la maison” afin de poursuivre le travail de chez eux. Avec les moyens du bord et de ce qu’ils avaient à disposition chez eux, ils ont pu créer des choses. Les familles ont envoyé les créations et elles ont été postées par la suite, en citant le prénom de l’enfant ainsi que le code postal du département où il habite. La valorisation de leur travail a donc été poursuivie sur nos réseaux et sur le site internet. Cela a très bien fonctionné, les enfants ont produit des vidéos, des sculptures ou encore des dessins. Les enfants ont réussi à créer des choses à partir de techniques qu’ils avaient apprises ultérieurement dans les ateliers de La Source. 

Quelles sont les démarches à effectuer pour rejoindre l’association en tant qu’artiste ?

Tout d’abord, l’artiste postule à l’agence Artegalore. Ensuite, le travail de l’artiste est analysé. Nous voulons que le résultat soit élevé. C’est pourquoi, nous exigeons une production personnelle très qualitative. Nous demandons de proposer un projet d’atelier sur la thématique de l’année. Puis ensemble, nous retravaillons en amont ce dernier. Nous rencontrons les artistes et expliquons le fonctionnement de l’association.

L’indispensable pour l’artiste est qu’il possède une fibre sociale et qu’il possède la capacité de transmettre aux enfants. Il doit être pédagogue. L’artiste doit faire des choses de qualités avec les enfants pour aboutir à une excellence artistique optimum dans les ateliers. Les résultats s’en ressentent et les artistes sont très heureux de passer un moment de partage et de les emmener vers l’acheminement d’un projet ambitieux. Cela apporte beaucoup à l’artiste, comme lui apporte aux enfants.  

Quelle est la situation actuelle concernant la réouverture des sites ? 

Actuellement, deux sites ont pu réouvrir depuis le 11 mai 2020 et d’ici l’été, tout sera réouvert.

Retrouvez plus d’informations sur le site internet ainsi que le compte Instagram de l’Association La Source.

Propos recueillis par Chloé Desvaux 

Articles liés

Découvrez “Routine”, le nouveau clip de Rathur en duo avec la chanteuse Clou
Agenda
52 vues

Découvrez “Routine”, le nouveau clip de Rathur en duo avec la chanteuse Clou

“Le clip Routine qui figure sur mon premier EP vient de paraitre. Je suis très fier de ce morceau enregistré en duo avec la chanteuse Clou. Je le trouve approprié à la couleur automnale qui s’installe. À l’envie de...

Rendez-vous au traditionnel marché de Noël du Collectif ISS
Agenda
53 vues

Rendez-vous au traditionnel marché de Noël du Collectif ISS

Vous recherchez des idées originales pour les cadeaux de fêtes de fin d’année? Le Collectif ISS organise son M-Art-ché ! Des œuvres originales, digigraphies, livres, sculptures… des artistes Stew, Koeurélé, Twopy, Jérôme Billa, Gérard Dumora et un invité spécial...

“Destination de nos lointains” de François Réau : une exposition immersive spatio-temporelle
Art
101 vues

“Destination de nos lointains” de François Réau : une exposition immersive spatio-temporelle

Je vous invite à découvrir l’exposition monographique de François Réau, Destination de nos lointains, exposée à la Fondation Bullukian jusqu’au 30 décembre 2022. Elle s’inscrit dans le programme Résonance de l’édition 2022 de la Biennale d’art contemporain de Lyon...