0 Shares 902 Views

A star is born, un chef d’œuvre de Bradley Cooper

Lucie David 20 novembre 2018
902 Vues

Troisième remake du film de 1937 par William A. Wellman, A Star Is Born, premier film réalisé par Bradley Cooper, est diffusé sur les écrans français depuis le 3 octobre 2018 et a déjà commencé à marquer les esprits des curieux s’étant rendus en salle pour le découvrir.

La première scène donne le ton ; un concert, des guitares qui hurlent, une foule qui acclame. Le film nous parle de Jackson Maine, une star de country alcoolique qui voit sa carrière en déclin et qui va rencontrer par hasard Ally, chanteuse à ses heures perdues, qui va bouleverser sa vie. Ils tomberont follement amoureux l’un de l’autre, et Jackson, impressionné par le talent indéniable d’Ally, lui propose de partir en tournée avec lui afin de la faire connaître. La notoriété de la jeune femme va exploser et elle sera propulsée au rang de star internationale tandis que Jackson, incapable de se débarrasser de ses vieux démons, va sombrer dans l’auto-destruction.

Tant dans la réalisation que dans son jeu, Bradley Cooper marque les esprits au travers de ce personnage torturé qu’est Jackson Maine aux côtés d’une Lady Gaga rayonnante. Peut-être retrouve-t-elle en son personnage une part de son histoire et de son parcours musical chaotique. Quoi qu’il en soit, on découvre tout le long du film une industrie complexe et faisant partie intégrante de la vie des artistes, ses bons et mauvais côtés, mais également comme il est difficile de rester intègre dans un monde qui nous influence constamment.

Le film nous montre la déchéance d’une star malgré une vie d’apparence idéale. Qu’importe si l’on estime que nos choix sont les bons, qu’importe la force avec laquelle on aime, qu’importe la liberté que l’on pense avoir, s’il y a une faille quelque part alors il est bien difficile de s’en relever dans un monde si étouffant et Jackson Maine en sera le parfait exemple.

Sur tout les plans, A Star Is Born est un réel chef – d’oeuvre .
Le jeu incroyable s’accompagne d’une bande originale de grande qualité qui ne fait que décupler l’émotion ressentie tout du long. On vibre, on frissonne et on pleure devant l’histoire d’amour déchirante d’Ally et Jack au rythme de la musique.

Lucie David

Articles liés

Cannes 2019, épisode 2 : hors la vie
Cinéma
236 vues
Cinéma
236 vues

Cannes 2019, épisode 2 : hors la vie

C’est une année à zombie. Il y a les zombies de Jim Jarmusch (compétition), ceux d’Atlantique (compétition), ceux de Zombi Child (quinzaine des réalisateurs), ceux de Little Joe (compétition). Il y a toujours un sujet ou une idée récurrente...

« Les Serge, Gainsbourg point barre » :  stand up brillant
Spectacle
440 vues
Spectacle
440 vues

« Les Serge, Gainsbourg point barre » : stand up brillant

Après « Comme une pierre qui… » qui célébrait Bob Dylan au Studio de la Comédie-Française, Sébastien Pouderoux et Stéphane Varupenne remettent le couvert pour Serge Gainsbourg avec un spectacle formidable, en forme de stand-up musical et théâtral. Sur scène, guitares,...

Des ondes celtiques avec Mercedes Peón au Pan Piper
Agenda
56 vues
Agenda
56 vues

Des ondes celtiques avec Mercedes Peón au Pan Piper

Le Festival Interceltique de Lorient pose ses valises au Pan Piper dans le cadre du Paris Celtic Live pour une soirée spéciale autour de la Galice, à l’honneur de cette 49ème édition du festival breton. Mercedes Peón est une...