0 Shares 361 Views

Automne 2018 : que voir au cinéma en famille ?

Lucile Bellan 18 octobre 2018
361 Vues

Les vacances de la Toussaint arrivent, avec leur lot d’averses, de bourrasques et de thermomètres en berne. De quoi avoir envie de se ruer en famille dans la salle obscure la plus proche… mais pour voir quoi, au fait ?

Parmi les films déjà sortis, on peut citer la fameuse Prophétie de l’horloge, réalisée par Eli Roth alors qu’on dirait du Tim Burton dernière période. L’auteur de Hostel livre une aventure trépidante (et un peu flippante, aussi) autour d’une maison dans laquelle le temps se suspend. Du côté des acteurs adultes, Cate Blanchett et Jack Black s’en donnent à coeur joie. Ce sera de toute façon plus indiqué que d’aller voir Alad’2, nouvelle kevadamserie franchement pénible, où même des acteurs qu’on aime bien (Eric, Ramzy, Jamel Debbouze) sont à la limite de nous insupporter.

Fraîchement sorti (17 octobre), Yéti et compagnie sera susceptible de réunir toute la famille, y compris les plus jeunes. Co-réalisé par Karey Kirkpatrick (le chouette Nos voisins les hommes puis le gênant Dans ses rêves, avec Eddie Murphy), le film réexploite une nouvelle fois le mythe du Bigfoot, mais à l’envers : cette fois, c’est un village de yétis inoffensifs qui croit apercevoir une créature terrifiante qu’on appelle l’être humain.

Le 24, ce sont Jean-Christophe et Winnie qui débarqueront dans un film fait d’animation et de prises de vues réelles. Après Paddington et Pierre Lapin, c’est un autre animal célèbre qui viendra se frotter à l’espèce humaine… et en particulier à son vieux copain Jean-Christophe, qui a perdu toute sa fantaisie en devenant adulte. Winnie l’Ourson, grand fan de miel, devra tenter de le sortir de sa torpeur. Un divertissement d’autant plus attirant que le Jean-Christophe en question est incarné par un certain Ewan McGregor.

Pour les pré-ados et ados, signalons la sortie d’un deuxième Chair de poule, sous-titré Les Fantômes d’Halloween. Hélas, il se fera sans Jack Black, ou presque, celui-ci n’effectuant qu’une apparition dans cette suite où de jeunes gens doivent de nouveau faire face à l’invasion de monstres issus de l’imagination du fameux RL Stine, auteur incarné par Black dans le premier volet et célèbre pour avoir terrorisé plusieurs générations de lecteurs et lectrices. Qu’on se rassure : ici, l’ensemble est gentiment effrayant et salement rigolo.

Articles liés

Sarah McKenzie – New Morning
Agenda
54 vues
Agenda
54 vues

Sarah McKenzie – New Morning

Dans le sillon de Diana Krall, l’australienne Sarah McKenzie s’impose parmi les grandes voix du jazz. Elle surprend par la pureté de son timbre de voix et un phrasé swing naturel. Que dire de mieux, une voix à part,...

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise
Spectacle
154 vues
Spectacle
154 vues

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise

La Villette accueille la grande épopée indienne du Mahabharata, épurée par la main d’un artiste japonais majeur : Satoshi Miyagi. Un voyage à travers l’imaginaire de l’humanité et de notre enfance : « Ce Mahabharata – Nalacharitam » est une...

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique
Agenda
73 vues
Agenda
73 vues

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique

CARNIVAL, un conte de cirque d’Eugène Durif avec des personnages grotesques faits de plastique, pantins de colle et de pétrole d’or… Un cirque automate où fildefériste, jongleur, contorsionniste, clown, trapéziste, roue Cyr… se jouent d’un manège d’animaux en toc....