0 Shares 314 Views

Boyhood – Un film simple sur la vie

Entre amourettes, désillusions et découverte de la vie, Boyhood de Richard Linklater nous transporte dans un univers parsemé de vie, à la fois personnel et universel.

Un film personnel, un projet innovant 

La caractéristique principale qui nous vient en tête quand on évoque Boyhood, c’est son temps de production. Le film sera ainsi tourné entre 2002 et 2012 afin de suivre pleinement le passage de l’enfance à l’âge adulte du jeune Mason, personnage principal de l’histoire. L’équipe du film se retrouvait donc chaque année pendant plusieurs jours afin de tourner quelques scènes à chaque fois.

C’est ainsi que l’on suit l’histoire de Mason depuis le divorce de ses parents, jusqu’à son entrée à l’université. Entre les difficultés d’adaptation dans les différentes villes où il grandit et sa relation compliquée avec son beau-père, Mason découvre et apprend que la vie n’est pas toujours tendre.

L’une des grandes forces de ce film repose sur sa méthode de production. En suivant les acteurs sur plusieurs années, on suit aussi une évolution physique sur chaque période, ancrant ainsi le film dans le réel et nous faisant oublier que l’on regarde une fiction. On a véritablement l’impression de suivre une histoire familiale. On est aussi ancré dans cette saga grâce à la technologie qui entoure les personnages : d’abord de gros ordinateurs au début du film, jusqu’à l’apparition des smartphones sur la fin. On sent bien que rien n’est faux là-dedans.

Des personnages humains

Le film réussit son pari de parler de la vie grâce à des personnages remarquables. Outre Mason, sa mère Olivia, jouée par Patricia Arquette (Medium, Lost Highway), nous montre une femme forte, pilier de sa famille qui se bat chaque jour pour ses enfants. Ceci, malgré ses erreurs et les difficultés qu’elle rencontre, enfermée dans sa vie de mère et de femme suite à son remariage avec un homme joué par Marco Perella. On y découvre aussi un père, Mason Sr, interprété par Ethan Hawke. Ce père se bat contre ses problèmes afin de devenir un peu meilleur chaque jour et nous apparaît sous différentes facettes au cours du film ; de ses difficultés financières jusqu’à sa rencontre avec une autre femme que la mère de ses enfants. On ressent l’amour profond qu’il porte à ses deux enfants, toujours prêt à tout pour eux.

Une ouverture sur le cinéma de Richard Linklater 

En conclusion, ce film est une expérience de cinéma à vivre. Les effets du temps qui passe est un sujet très important pour Linklater. Le réalisateur a en effet réalisé trois films sur dix-huit ans, traitant du couple et de son évolution. Ainsi dans Before Sunrise et ses suites, Richard Linklater observe et nous pousse à réfléchir sur la vie et son évolution, là où elle nous amène et là où l’on voudrait aller.

Articles liés

5 magnifiques fresques XXL à découvrir sur les quais de Seine à Paris
Agenda
2979 vues

5 magnifiques fresques XXL à découvrir sur les quais de Seine à Paris

À l’initiative de la Communauté Portuaire de Paris et sous la direction artistique de Nicolas Laugero Lasserre, directeur de l’ICART (l’école du management de la culture et du marché de l’art) et cofondateur de Fluctuart, l’exposition Libres ensemble présente...

Un soir avec… Anny Duperey au Théâtre des Mathurins le 14 juin
Agenda
190 vues

Un soir avec… Anny Duperey au Théâtre des Mathurins le 14 juin

Pendant 1h30, une personnalité incontournable se dévoile sur ses secrets d’acteur dans l’intimité et la proximité du Théâtre des Mathurins… Ce lundi 14 juin, c’est le soir d’Annie Duperey. Un entretien mêlant anecdotes et grands souvenirs sur sa carrière, sans...

Rencontre avec HEAD : “Je rêve d’avoir un micro dans les mains et 4000 personnes devant moi”
Musique
156 vues

Rencontre avec HEAD : “Je rêve d’avoir un micro dans les mains et 4000 personnes devant moi”

Un artiste émergeant avec sa propre identité déjà bien ancrée dans la dure réalité du rap. Bonjour, peux-tu te présenter ? De quel univers viens-tu ? Bonjour, je m’appelle Romain. J’ai 18 ans et je suis de Normandie à...