0 Shares 729 Views

Cannes NespressoTalents 2019 : parité et engagements

Pour la quatrième année consécutive, Nespresso, partenaire de la semaine de la Critique et du Festival de Cannes, remettait son prix NespressoTalents récompensant les meilleurs courts métrages en format vertical (téléphone portable) sur un thème imposé. Cette année, le sujet annoncé était « We are what we eat », une occasion en or de se poser la question du réchauffement climatique, de la mémoire et de la transmission de notre patrimoine culinaire. 

Finalement, trois films ont été sélectionnés pour la France : ceux d’Aline-Sitoé N’Diaye, Antoine Paley et Pierre Comas. Et trois films ont été retenus dans la sélection internationale : ceux de Joshua Morrice, Marco Aurelio Celis et Achyutanand Dwivedi. Deux femmes réalisatrices donc ont été récompensées. Parce que nous sommes en des temps où la parité et la représentation féminine comptent, au cinéma comme chez ceux qui le commentent, j’ai voulu savoir quelle était la proportion de films réalisés par des femmes reçus par Nespresso pour le concours. Il m’a été répondu que le ratio était assez paritaire puisque 45% des films reçus avait été réalisés par des femmes. Et ce chiffre se retrouve donc au palmarès.

Chaque année, le public vient plus nombreux à la remise de ce prix parallèle au festival de Cannes. Peut-être parce que le format imposé est on ne peut plus actuel et permet l’épanouissement d’une belle créativité chez les cinéastes. Peut-être aussi parce que les thèmes imposées s’inscrivent tout à fait dans les problématiques de leur époque. Pour ma part, j’apprécie l’engagement de la marque à donner une place à l’art pour faire passer des messages. Cette année, le thème appelait à se tourner vers le passé comme vers l’avenir au moment où de nombreuses ressources sont menacées à court terme (dont le café). L’année dernière, le thème « The difference she makes  » engageait une réflexion féministe sur le monde, quelques mois seulement après l’affaire Weinstein. 

Alors qu’on reproche souvent au festival de Cannes d’être engoncé dans des conventions qui ne sont plus d’actualité (sous-représentation des femmes dans les sélections, règles passéistes sur le tapis rouge,…), NespressoTalents choisit, en parallèle, de faire son bonhomme de chemin résolument tourné vers l’avenir. Un autre format, d’autres sujets, des talents de demain. 

Les films primés, de cette année et des années précédentes, sont visibles ici : https://www.nespresso.com/talents/fr/fr/home

Articles liés

Coco : “J’aime laisser le public dans la recherche et dans l’interrogation”
Agenda
188 vues

Coco : “J’aime laisser le public dans la recherche et dans l’interrogation”

Auparavant cadre dans un milieu éloigné de l’art, Karima Guemar, alias Coco, s’est tournée vers l’art abstrait suite à une remise en question professionnelle. Pouvez-vous vous présenter et exposer votre parcours ? Je suis Karima Guemar, alias Coco, et...

Alice Leloup : “La danse classique est une lutte contre la gravité.”
Spectacle
106 vues

Alice Leloup : “La danse classique est une lutte contre la gravité.”

Entretien avec une danseuse de l’Opéra de Bordeaux. Elle nous partage sa découverte de la danse contemporaine, sa vision de danseuse classique, ainsi que le quotidien confiné d’un danseur. Comment as-tu découvert la danse ? Ça a commencé très tôt,...

Le MaMA Festival & Convention 2020 : l’annonce des premiers artistes !
Agenda
117 vues

Le MaMA Festival & Convention 2020 : l’annonce des premiers artistes !

Comment imaginer, projeter, programmer, construire un festival dans un monde à l’arrêt ? Sacré challenge en ces temps bouleversés… Et pourtant, il n’a jamais été autant question du besoin de se retrouver, de partager, d’échanger sur nos métiers, leurs...