0 Shares 1398 Views

De La Cravate à Dark Waters : 4 films à voir en février 2020

Lucile Bellan 3 février 2020
1398 Vues

Mark Ruffalo dans Dark waters

Chaque mois, la rédaction d’Artistik Rezo choisit pour vous les 4 films qu’il faut absolument aller découvrir en salles. Une sélection éclectique, composée d’œuvres faisant l’événement et de perles plus méconnues.

1) La Cravate, de Mathias Théry & Etienne Chaillou (5 février)
C’est l’histoire d’un jeune mec d’Amiens qui s’engage politiquement. Au Rassemblement National. Bastien a 20 ans, il aime le lasergame et le parti de Marine Le Pen. Deux documentaristes (déjà auteurs de La Sociologue et l’ourson) l’ont suivi entre les opérations de tractage, les campagnes électorales, les rencontres “prestigieuses” (Florian Philippot). Ils l’invitent aussi à relire sa propre histoire, à commenter les images tournées avec un peu de recul, pour le confronter à ses contradictions, à sa violence, à l’abjection des valeurs pour lesquelles il se bat. Le tout forme un objet singulier, qui ne manquera pas de faire débat tant il s’échine à montrer que l’extrême droite est désormais partout.


2) Mickey and the Bear, d’Annabelle Attanasio (12 février)
Présenté dans la brillante sélection ACID du dernier Festival de Cannes, le premier film de l’Américaine Annabelle Attanasio suit Mickey, une adolescente du Montana, qui tente de cohabiter avec son père, vétéran de guerre dépendant aux opiacés. Plombée par cette non-vie, Mickey va devoir faire des choix, notamment entre prendre son envol et s’oublier définitivement. En résulte un film fort, poignant, d’une intensité sans bornes, où la jeune Camila Morrone irradie l’écran de son talent. Mickey and the Bear est un film profondément féministe, sur la nécessité de se libérer de ses entraves, y compris si elles impliquent des liens du sang.


3) Deux, de Filippo Meneghetti (12 février)
Dans la lignée des Invisibles, le si fort documentaire réalisé par Sébastien Lifshitz où des personnes âgées racontaient comment elles avaient vécu leur homosexualité dans le placard, Filippo Meneghetti signe avec Deux une fiction perturbante dans laquelle deux femmes d’un certain âge dissimulent leur amour aux yeux de leurs proches et continuent à se faire passer pour des voisines de palier. Un drame va néanmoins changer la donne et empêcher l’omerta de durer plus longtemps. Porté par trois actrices impériales (Barbara Sukowa et Martine Chevallier dans le rôle des amoureuses, mais aussi Léa Drucker en fille responsable), Deux ne lésine pas sur la noirceur, et c’est très bien comme ça.


4) Dark Waters, de Todd Haynes (26 février)
C’est peut-être le Révélations de Todd Haynes, qui semble revenir à un cinéma relativement classique après un Musée des merveilles un peu raté. Dans Dark Waters, Mark Ruffalo incarne un avocat spécialisé dans la défense des industries chimiques, qui va finir par prendre conscience de la pollution qui s’installe clandestinement et progressivement dans la campagne où il a grandi. Sur les traces d’Erin Brockovich, Robert Bilott va risquer sa vie pour dénoncer les mauvaises actions des géants de la chimie et tenter d’enrayer leur mécanique de destruction, en espérant qu’il ne soit pas trop tard. Un combat inspirant et déchirant, mené par un acteur de grand talent.

Articles liés

Découvrez Pess et son clip “Jeunesse”
Agenda
55 vues

Découvrez Pess et son clip “Jeunesse”


Pess est un 
rappeur originaire de 
Lyon
, aujourd’hui installé à 
Clermont 
Ferrand
. 
Il présente 
Jeunesse
, deuxième extrait 
de son projet 
Caméléon Acte 2
, dont la 
sortie est prévue le 
12 mars
. “Sortir par 
le toit”, le premier single a...

Être danseur professionnel en 2021, ça se passe comment ?
Art
141 vues

Être danseur professionnel en 2021, ça se passe comment ?

Xavier Juyon et Grégoire Malandain sont danseurs professionnels. L’un est salarié au Grand Théâtre de Genève depuis 8 ans, l’autre est intermittent du spectacle multipliant les collaborations avec des chorégraphes de renom. Habituellement, ils passent des heures en studio...

Voilà, un spectacle pour “tout foutre en l’air”
Spectacle
118 vues

Voilà, un spectacle pour “tout foutre en l’air”

Après de nombreux courts métrages et une année à jouer un spectacle dans une compagnie bordelaise, Charline Langlet décide de se confronter à la mise en scène pour son travail de fin d’année. C’est ainsi que naît Voilà, une...