0 Shares 1259 Views

Oscar et la Dame Rose un film d’Eric-Emmanuel Schmitt

23 novembre 2009
1259 Vues
OSCAR_120

 

Un grand film qui traite avec tant d’intelligence et de justesse la maladie d’un petit garçon. Rien n’est plus difficile que de voir un enfant mourir sans pouvoir le sauver. Mais il est du devoir de son entourage de rester près de lui et de l’aider à vivre ses instants difficiles avec plus d’humanité. Le film est fabuleux. Le travail de Schmitt sublime la performance du petit Amir avec grandeur. Amir qui interprète Oscar est si touchant, si proche de la vérité que rien dans son jeu n’est critiquable. Si proche de la perfection grâce à sa voie qui électrise les sens, qui embrume le regard et qui provoque une véritable remise en question. Justesse est sans doute le mot le plus approprié pour caractériser ce jeune acteur. Son naturel prend les tripes et les retourne si purement qu’il est impossible d’émettre la moindre critique négative à son égard. Michèle Laroque est l’autre grande surprise du film, elle joue dans un nouveau registre à mi-chemin entre le drame et la comédie. Elle demeure une femme belle et glamour, trop désarmante et si tendre.

 

OscarDeux sentiments se mêlent alors à la fin du film : la peine que l’on a pu éprouver pour cet enfant malade et la bienveillance que l’on a pour cette dame en Rose dont on est épris. Ces personnages semblent avoir toujours existé tant leurs interprètes sont emprunts d’une véracité qui leur est propre.

 

C’est un régal pour le spectateur qui peut se délecter de ce conte moderne avec une satisfaction vraisemblablement divine. Schmitt adapte parfaitement son livre qui fut un succès de libraire. Il a su se détacher avec intelligence de son oeuvre originelle pour donner une adaptation efficace. Il a gardé l’essence de son récit tout en y incorparant des parfums et des senteurs nouvelles.

Le film ne casse pas les barrières, il ne cherche pas à blamer les médecins ou les parents de ces enfants malades, il cherche simplement à redonner du courage ainsi que le sourire et offrir une vrai leçon de vie à tous ceux qui en ont besoin.

 

Un film à regarder en famille même si certains moments ne sont pas facilement à voir, mais comprendre ce problème est une nécessité et le sujet est merveilleusement traité.

 

 

François SLAMA

 

 

Oscar et la Dame Rose

un film de Eric-Emmanuel Schmitt

avec Michèle Laroque, Amira Casar, Mylène Demongeot et Max von Sydow

 

Sortie le 9 décembre

duré 1h45

 

www.oscaretladamerose.com

 

{youtubejw}OoX3n_DyW3U{/youtubejw}

 

Articles liés

« The way she dies » : pour l’amour d’Anna Karénine
Spectacle
46 vues
Spectacle
46 vues

« The way she dies » : pour l’amour d’Anna Karénine

Au croisement des langues et des cultures, le collectif TgSTan et le metteur en scène Tiago Rodrigues donnent naissance à un spectacle poétique et irradiant, qui célèbre la passion en même temps que la littérature. Un moment théâtral de...

YES! TRIO : le premier album studio de trois maîtres du jazz
Agenda
35 vues
Agenda
35 vues

YES! TRIO : le premier album studio de trois maîtres du jazz

Soudés par une amitié de vingt-cinq ans, trois maîtres contemporains du jazz, Ali Jackson (batterie), Aaron Goldberg (piano) et Omer Avital (contrebasse), réactivent avec bonheur la tradition du genre, au sein d’un trio moderne qui magnifie l’esprit du swing...

Tempête en Juin au Théâtre La Bruyère
Agenda
37 vues
Agenda
37 vues

Tempête en Juin au Théâtre La Bruyère

En 1942, dans la France occupée, Irène Némirovsky écrit son roman le plus déchirant, « Suite française ». Il restera inachevé. Le premier tome de ce roman, « Tempête en juin », suit une quarantaine de personnages sur les...