0 Shares 329 Views

“Tirailleurs” de Mathieu Vadepied : coup de projecteur sur les oubliés des tranchés

Edouard Kanse 16 janvier 2023
329 Vues

Omar Sy et Alassane Diong dans "Tirailleurs" de Mathieu Vadepied © Marie-Clémence David 2022 - Gaumont

En salle depuis le 4 janvier, Tirailleurs, dernier long métrage de Mathieu Vadepied, attire l’attention en raison de polémiques autour de propos détournés d’Omar Sy dans une interview donnée au Parisien. Pas de quoi nous faire bouder le plaisir d’un film prenant.

Il y a une dizaine d’années sur le tournage d’Intouchables, lorsque Mathieu Vadepied, alors chef opérateur, évoque avec Omar Sy l’idée de ses prochains films, il lui pose une question à l’apparence anodine : “Et si le Soldat Inconnu était un tirailleur?”. Le natif de Trappes avoue n’y avoir jamais songé. Douze années plus tard, après un César remporté et quelques apparitions dans des blockbuster hollywoodiens, Omar Sy est passé du rang de comédien star du petit écran à celui d’acteur international. Et ce qui n’était qu’une question posée au détour d’une conversation est devenue dans la tête de Mathieu Vadepied un projet de film pour lequel il ne voit dans le rôle principal que l’ex moitié du SAV des émissions. C’est ainsi que débute le tournage de Tirailleurs en août 2021.

Entre 1914 et 1918, ce sont près de 200 000 hommes volontaires ou non, qui sont mobilisés depuis toutes les colonies françaises d’Afrique Subsaharienne. Ces hommes, baptisés tirailleurs sénégalais car le premier régiment fut créé au Sénégal, défendent la “mère patrie” pendant toute la Première Guerre mondiale. Évacués de la mémoire collective, ce sont pourtant pas moins de 30 000 tirailleurs qui tomberont arme à la main. Tirailleurs, deuxième long métrage de Mathieu Vadepied, commémore ce pan méconnu de la Grande Guerre et de l’histoire de France.

Tirailleurs c’est aussi l’histoire d’une relation père-fils empreinte d’amour et de respect. Omar Sy, coproducteur du film, prête ses traits à Bakary dont le fils Thierno, interprété par Alassane Diong, est arraché à son village au Sénégal et enrôlé de force dans l’armée française. Bakary suivra son fils jusqu’au front dans les environs de Verdun pour tenter de le ramener à sa famille. Sous les ordres d’un jeune officier ambitieux, Thierno gravit les échelons et s’émancipe de son père pour devenir un homme au grand dam de ce dernier.

Si Tirailleurs est un film au rythme lent, véritable parti pris de son réalisateur, il n’en demeure pas moins poignant pour autant. Le jeune acteur Alassane Diong qui n’est autre que le neveu d’Omar Sy, se dévoile par une prestation touchante à l’instar de son oncle qui lui donne la réplique avec la sincérité qu’on lui connaît notamment pour ses rôles dans Samba ou encore Demain Tout Commence pour ne citer qu’eux. Plus qu’une nomination au dernier Festival de Cannes, le casting massivement composé d’acteurs et comédiens sénégalais pourra se féliciter d’avoir permis le versement des pensions de minimum vieillesse auxquels ne bénéficiaient jusque-là les derniers tirailleurs résidents en Afrique.

Le deuxième long métrage de Mathieu Vadepied, est un film nécessaire, qui au-delà de toute considération artistique ou politique, relève du devoir de mémoire, dans une période où le débat identitaire et les questions d’immigration divisent l’opinion publique.

Edouard Kanse

Articles liés

Marlene Dumas « open-end » : une subjectivité libérée
Art
131 vues

Marlene Dumas « open-end » : une subjectivité libérée

À Venise, au Palazzo Grassi, Caroline Bourgeois a assuré le commissariat d’une rétrospective-évènement mettant à l’honneur Marlene Dumas jusqu’au 8 janvier 2023. Ce sont les quatre dernières décennies de pratique et de vie de l’artiste qui se sont offertes...

L’Institut du Monde Arabe vous ouvres ses portes à l’occasion de son festival “IMA Comedy Club 2023”
Agenda
75 vues

L’Institut du Monde Arabe vous ouvres ses portes à l’occasion de son festival “IMA Comedy Club 2023”

À l’occasion du festival “IMA Comedy Club 2023”, l’institut du monde Arabe organise une journée portes ouvertes le mercredi 8 février de 10h à 18h. Les expositions : “Sur les routes de Samarcande. Merveilles de soie et d’or”, “Habibi, les...

Fiore Verde , le festival qui met en lumière les cultures italiennes au Parc de la Villette
Agenda
83 vues

Fiore Verde , le festival qui met en lumière les cultures italiennes au Parc de la Villette

“Fruit d’une maîtrise de l’italien aussi humble qu’approximative, Fiore Verde est né en mai 2022, en plein coeur du premier printemps post-pandémie et pré-toutlereste. On entend alors Thomas Mars (Phoenix) et Giorgio Poi magnifier de leurs voix le Haute...