0 Shares 315 Views

Ed Banger records : sweet fifteen

Maeva Gourbeyre 11 décembre 2018
315 Vues

« Un DJ c’est un type qui passe des disques en soirée et qui fait danser les gens… il n’y pas de bon ou de mauvais DJ, c’est la musique qui compte »
Pedro Winter, Clique 2015.

31 mars 2018 : l’Orchestre philharmonique Lamoureux reprend de grands titres de l’électro. L’occasion ? Les 15 ans d’Ed Banger au Grand Rex. Et la fête n’est pas finie, ce mois-ci MYD, Busy P et Borussia étaient à l’Iboat (Bordeaux).
Mais Ed Banger c’est qui, c’est quoi ? Pas de panique, voici un petit cours de rattrapage.

Histoire du label

Montmartre, 2003, un certain Pedro Winters alias Busy P crée (presque par hasard) un label destiné à devenir une référence en matière d’électro. Pedro Winter avant d’être producteur et directeur artistique, a fait ses débuts en tant que DJ au début des années 1990, c’est David Guetta qui le repère et lui propose de mixer au Palace (célèbre club parisien). En 1995 il rencontre Thomas et Guy Manuel, plus connus sous le nom de Daft Punk dont il devient le manager l’année suivante, une aventure qui durera 12 ans. Sa première signature c’est Mr Flash, en produisant Radar Rider, que Busy P lance son label.

Avec des artistes comme Justice, Cassius ou encore Breakbot, Ed Banger fait figure d’ambassadeur de la French Touch.

La French Touch : What’s this ?

Les termes French Touch apparaissent pour la première fois en 1987. C’est alors le nom de soirées organisées par le photographe noctambule Jean-Claude Lagrèze. Soirées qui se déroulent au fameux Palace et participent à l’émergence de David Guetta et de Busy P (merci JC) .
Puis l’expression est reprise par Eric Morand pour le FNAC Music Dance Division en 1991 (au dos d’un blouson) : “We give a French Touch to House” dit le slogan. Les médias britanniques vont rapidement populariser la formule.
Dans les années 1990 la French Touch prend un tournant décisif avec en 1995 l’édition de l’album Boulevard de St Germain, puis de Homework par Daft Punk en 1997, succès international. De nombreux artistes participent à ce mouvement lors de l’âge d’or de la French Touch, on pense à Air et son indémodable Sexy Boy, ainsi qu’à Dimitri from Paris. La relève est aujourd’hui assurée par des musiciens tels que Mr L’Oizo, Dj Pone, Gesaffelstein ou encore Kavinsky.

Focus : Bordeaux et l’électro

Comme mentionné plus haut, vendredi 09 novembre, on célébrait à l’Iboat les 15 ans d’Ed Banger Records avec un set réunissant MYD, Busy P et Borussia. Ne serait-ce pas l’occasion d’explorer une des multiples facettes de “la belle endormie” ?

Bordeaux est, de plus en plus, une place forte de la musique électronique. On en veut pour preuve l’engouement de ses habitants pour des collectifs tels que l’Orangeade et la Jimonière.

Si vous êtes de passage sur les bords de la Garonne et que l’envie vous prend d’assister à un bon set, voici quelques lieux et événements du côté desquels regarder :

  • –  L’Iboat : le célèbre bateau mouille fièrement au Bassin a flot n°1 – Quai Armand Lalande.
  • –  Le Void : anciennement L’Hérétique, une charmante petite cave au 58 rue du Mirail.
  • –  Bordeaux Open air : c’est en extérieur que cette association rafraîchit vos chaudes après-midi d’été.
  • –  Les Heures Heureuses : à Darwin l’eco-système de l’ancienne caserne Niel qui abrite environ un million d’événements de tous types, goûts et couleurs.
    87 Quai des
    Queyries.
  • –  La Tencha : un petit bar plein de vie (et de Rhum).
    22 Quai de la Monnaie.

  • –  Et tant d’autres…

Ayons une pensée émue pour le Bootleg et Le Respublica (qui manque certainement aux amateurs de Techno) définitivement fermés mais partie intégrante de l’histoire locale.

En attendant nous vous invitons à patienter avec une playlist spéciale Ed Banger, à base de Double Dance (Justice), Kheops (Samantha et Sabrina) et Vuole ballare (Borussia).

Maeva Gourbeyre

Articles liés

« Retour à Reims » : une plongée dans l’intime et le politique
Spectacle
87 vues
Spectacle
87 vues

« Retour à Reims » : une plongée dans l’intime et le politique

Le grand metteur en scène allemand Thomas Ostermeier s’est plongé dans le récit autobiographique du sociologue Didier Eribon, l’histoire brûlante d’un homme aux origines modestes qui se révèle à travers le milieu universitaire parisien. Par les voix d’Irène Jacob,...

Julie Bargeton dans Woman is coming – Grand point virgule
Agenda
50 vues
Agenda
50 vues

Julie Bargeton dans Woman is coming – Grand point virgule

Un seule en scène drôle (mais pas que) sur la virilité de la femme et la sensibilité de l’homme. Avec sincérité, malice et émotion Julie se racoNte et se questionne sur la féminité, l’éducation et la virilité. Et si depuis le début...

Deneuve- Saint-Laurent chez Christie’s : une vente très haute couture
Art
260 vues
Art
260 vues

Deneuve- Saint-Laurent chez Christie’s : une vente très haute couture

L’actrice française la plus connue au monde a décidé de se séparer de 300 créations réalisées par Yves Saint-Laurent. Cette vente aura lieu chez Christie’s le 24 janvier (14h30), en pleine Fashion Week. Une salle de vente à la...