0 Shares 303 Views

Givers – In Light

6 octobre 2011
303 Vues
givers_in_light_300x300

Américains, hippies des temps modernes, les membres de Givers défendent leur identité au sein de leur Louisiane natale où le jazz fait état depuis bientôt un siècle.

Pas vraiment classifiable, ce « In Light » est un disque inventif où tous les instruments s’entremêlent harmonieusement, laissant la place à des coups d’éclats inattendus. Comme les Vampire Weekend, le groupe utilise un style « Upper West Side Soweto » qui rend heureux, laissant sur le visage un sourire béat une fois le titre fini.

« Yeah We Up, Yeah We Up! »

Dès la première chanson, on sent un optimisme sans faille (« You’re gonna get yourself a land with your old man, You’ll get it free ») chez ces jeunes gens multi-instrumentistes, prêts à donner leur vie à chacune de leurs sorties. Ukulélé en main, Tiffany Lamson (chant) s’attèle à produire des sons improbables avec son glockenspiel et à produire les échos vocaux quand Taylor Guarisco prend les rênes. Original de bout en bout, tout ce petit monde arrive à s’accorder sur des chansons parfois complexes (Noche Nada, Atlantic) et martèle ses instruments aux moments clés (l’épique Go Out At Night).

A Words de conclure un disque d’une véracité sans faille, conté de fort belle manière par une bande de potes sans prétentions, prêt à faire danser les foules. Une fois terminé, l’envie de le remettre sur la platine s’annonce comme une évidence. Yeah We Up, Yeah We Up!

Olivier Cougot

Givers sera sur scène, le 5 novembre à la Cigale, dans le cadre du Festival Les inRocks Black XS 2011.

Givers – In Light

Glassnote / Cooperative Music

Sortie le 10 Octobre 2010

www.myspace.com/givers

Articles liés

Sarah McKenzie – New Morning
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Sarah McKenzie – New Morning

Dans le sillon de Diana Krall, l’australienne Sarah McKenzie s’impose parmi les grandes voix du jazz. Elle surprend par la pureté de son timbre de voix et un phrasé swing naturel. Que dire de mieux, une voix à part,...

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise
Spectacle
58 vues
Spectacle
58 vues

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise

La Villette accueille la grande épopée indienne du Mahabharata, épurée par la main d’un artiste japonais majeur : Satoshi Miyagi. Un voyage à travers l’imaginaire de l’humanité et de notre enfance : « Ce Mahabharata – Nalacharitam » est une...

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique

CARNIVAL, un conte de cirque d’Eugène Durif avec des personnages grotesques faits de plastique, pantins de colle et de pétrole d’or… Un cirque automate où fildefériste, jongleur, contorsionniste, clown, trapéziste, roue Cyr… se jouent d’un manège d’animaux en toc....