0 Shares 1734 Views

Grand Corps Malade – Funambule

7 novembre 2013
1734 Vues
GCM_pochette_sticker

« Funambule » fixe, en musique, l’équilibre que semble avoir trouvé Grand Corps Malade, sur le fil des émotions, des univers, des rencontres et des évènements de sa vie. Treize poèmes, treize histoires, slamées, parfois rappées, quand il décide de les scander sur le le beat des musiques, composées ou arrangées par Ibrahim Maalouf, à quatre exceptions près.

Avec « les lignes de la main » plusieurs fois testée sur scène, « j’ai mis des mots » fait partie des rares exercices de forme –  réussis – qui jouent avec le son plus qu’avec le sens. Un jeu d’ailleurs enrobé par un autre, celui familier et toujours aussi impressionnant du joueur d’harmonica Fred Yonnet, enregistré à New York.
Ailleurs, la forme est au service du fond : l’injustice, l’équilibre, ou encore le temps puis l’amour qui passent. Des thèmes éclatés, unifiés par son plaisir de raconter.


Duos

Parfois monotone mais toujours intense et présente à elle-même, la voix grave de Grand Corps Malade est contrebalancée par d’autres voix, qui chantent ou scandent, au détour de duos inédits, qui rythment cet album. De sa voix profonde, douce et vibrante à la fois, Sandra Nkaké enveloppe la nostalgie d’un amour chanté en noir et blanc dans le somptueux “te manquer”, ici réarrangée par 3ème Gauche TV. 


Francis Cabrel
prête sa voix à La Traversée, écrite à Astaffort, au cours d’une résidence qu’il anime aux 36èmes rencontres des voix du Sud. Deux autres belles signatures de la chanson française le rejoignent sur ce titre, en tant que guitaristes, choristes et arrangeurs: Ben Ricour et Charles Souchon, connu sous le nom d’Ours. Son “tonton” Richard Bohringer slame sa colère optimiste sur “course contre la honte”. Laurent Jacqua, ex-détenu écrivain voyageur, rencontré lors d’un concert à la  maison centrale de Poissy, prête son histoire émouvante et quelque mots qu’on aurait aimé plus nombreux: «Avant je m’évadais au pistolet, aujourd’hui je m’évade à l’épistolaire ».  

Le duo qui traverse l’album, et lui donne son identité et sa cohérence musicale, c’est celui d’abord étonnant puis évident avec le directeur musical de l’opus: Ibrahim Maalouf. Sur mesure, il tisse l’univers de chaque chanson, attentif à chaque détail de la narration qu’il rythme et met en relief. Mais l’audace sonore qu’on lui connait, peut tromper ici nos attentes: la production prend des slaloms parfois lisses et attendus.


Lydie Mushamalirwa
 
@M_lydie 

Album disponible sur : smarturl.it/GCMFunambule


Prochains concerts :

  • Jeudi 9 janvier : Achères (78) – Le Sax
  • Mardi 21 janvier : Porto-Vecchio (2B) – Semaine de la poésie
  • Mercredi 22 janvier : Marseille (13) – Le Silo
  • Jeudi 23 janvier : Caluire (69) – Le Radiant
  • Vendredi 24 janvier : Montbrison (42) – Théâtre des Pénitents
  • Vendredi 31 janvier : Oignies (59) – Le Métaphone
  • Samedi 1er février : Bruxelles (Be) – Le Cirque Royal
  • Samedi 15 février : Chemillé (49) – Festival Les Zéclectiques
  • Vendredi 21 mars : Le Poiré sur Vie (85) – Festival Acoustic
  • Vendredi 7 mars : Paris (75) – Le Grand Rex
  • Samedi 29 mars : Woustviller (57)
  • Vendredi 4 avril : Reims (51) – La Cartonnerie
  • Samedi 5 avril : Vittel (88) – Centre des Congrès
  • Vendredi 16 mai : Tarnos (40) – Festinet
  • Vendredi 20 juin : Châteauvallon (83) – CNCDC

Articles liés

La Chambre Lamoureux interprète les Concertos Brandebourgeois de Bach à la Salle Cortot
Agenda
49 vues

La Chambre Lamoureux interprète les Concertos Brandebourgeois de Bach à la Salle Cortot

La Chambre Lamoureux interprète quatre des célèbres Concertos Brandebourgeois de Jean Sébastien Bach. Quatre monuments préclassiques écrits en mode majeur, à la variété de formes éblouissante qui illustrent une période de foisonnement joyeux pour le compositeur. Conçus dans des...

La galerie Chloé Salgado vous invite à découvrir “Softspots”, la deuxième exposition personnelle de Julian Simon
Agenda
90 vues

La galerie Chloé Salgado vous invite à découvrir “Softspots”, la deuxième exposition personnelle de Julian Simon

La galerie Chloé Salgado vous invite à découvrir Softspots,  la deuxième exposition personnelle de Julian Simon, jusqu’au 19 février prochain.  Né en 1994 à Cologne, Julian Simon vit à Berlin, où il étudie à l’Académie des Beaux-Arts Weißensee depuis...

Le Centre Wangari vous invite à découvrir les photographies de Anthea Spivey dans son exposition “Les Lutteurs”
Agenda
84 vues

Le Centre Wangari vous invite à découvrir les photographies de Anthea Spivey dans son exposition “Les Lutteurs”

Le Centre Wangari est heureux de vous convier au vernissage de sa première exposition de l’année 2022, Les lutteurs, consacrée à la jeune photographe documentaire Anthea Spivey. Anthea Spivey est une jeune photographe documentaire d’origine australienne/néo-zélandaise. Après avoir vécu une...