0 Shares 664 Views

La Lune / Der Mond, un petit théâtre du monde de Carl Orff à L’Opéra Bastille

10 mars 2010
664 Vues
3372_Der-Mond-Y.Petit--29-

 

Tous les enfants sont captivés par la beauté du spectacle, très mystérieux pour tous, et de surcroît en langue allemande. Heureusement, le récitant, perché sur son arbre, homme-oiseau lunaire qui rappelle l’aviateur du Petit Prince de Saint Éxupéry, chante en français. Ainsi, les différentes étapes du récit restent compréhensibles.


La musique de Carl Orff, légère et dramatique, accompagne la mise en scène de Charlotte Nessi. Toutes deux nous emmènent dans le petit théâtre du monde du compositeur : un univers merveilleux et populaire très onirique.

Au centre, un arbre imposant et magnifique, sur une montagne, éclairé par la lune ; au pied, quatre garçons en quête d’aventures arpentent les chemins et décident de voler la lune. Le choeur composé d’enfants et  d’adultes surgit de toutes parts pour se rendre à l’évidence : la lune a disparu. Le choeur en tenue paysanne enchante. Les voix cristallines des enfants et des sopranos répondent avec grâce aux voix masculines quand apparaît dans l’ombre Pétrus, interprété merveilleusement par Vincent Le Texier, à l’extérieur de la scène. Le baryton-basse émerveille par sa présence, sa vivacité et sa voix somptueuse.




3374_Der-Mond-Y.PetitLa mise en scène ravit parce qu’elle surprend les enfants. L’orchestre est à vue sur le côté. Comme par magie, la lune disparaît, reparaît dans des formats différents, petite, toupie au bout d’un doigt, plus grande, derrière le dos d’un des garçons.

Le metteur en scène a choisi de montrer les coulisses : théâtre dans le théâtre. Les chanteurs comme des enfants ou des clowns se poudrent de blanc sous nos yeux. La magie opère : ils sont devenus vieux. Et la mort les appelle. Ils décident alors d’emporter chacun un quartier de lune dans leur tombeau.


La montagne recèle de trappes. Les petits lutins ou les “morts, sortis des tombeaux ?”, réveillés par la présence de la lune, dans le royaume des morts, s’amusent, jouent aux cartes ou au ballon. Coiffés d’un masque de rat ou de souris grises, ils sont chassés par Pétrus, qui fait de nouveau régner l’ordre. La lune doit retourner au ciel.

Der Mond est un opéra où l’imaginaire l’emporte sur le réel, un univers merveilleux qui donne à réfléchir : qu’arriverait-il si la lumière disparaissait ? Si chacun pensait uniquement à soi, sans se soucier des autres ?

Marie Torrès

Photos Yves Petit



La Lune – Der Mond
Le petit théâtre du monde

À PARTIR DE 6 ANS
TAKENORI NEMOTO Adaptation orchestrale
DENIS COMTET Direction musicale
CHARLOTTE NESSI Mise en scène
GÉRARD CHAMPLON Décor et lumières
LOUIS DÉSIRÉ Costumes
LIONEL SOW Direction des chœurs

Avec VINCENT LE TEXIER, VINCENT LIÈVRE-PICARD, CHRISTIAN-RODRIGUE MOUNGOUNGOU,  JEAN-LOUP PAGÉSY, NICOLAS ROUAULT,  MARC VALÉRO Chanteurs

En partenariat avec la MAISON DES PRATIQUES ARTISTIQUES AMATEURS, l’ENSEMBLE VOCAL SOTTO VOCE (direction OLIVIER DELAFOSSE), et LES PETITS CHANTEURS DE PASSY (direction BÉATRICE WARCOLLIER).


Ce projet propose une formation musicale (sous la direction de LIONEL SOW) et scénique et permet à des choristes de tous horizons de se former à l’expérience de la scène.
COPRODUCTION OPÉRA NATIONAL DE PARIS ENSEMBLE JUSTINIANA COMPAGNIE NATIONALE DE THÉÂTRE LYRIQUE ET MUSICAL- RÉGION FRANCHE-COMT

PRODUCTION CRÉÉE EN MARS 2007
Opéra Bastille
Métro : Bastille
AMPHITHÉÂTRE BASTILLE

REPRÉSENTATIONS TOUT PUBLIC
mercredi 10 mars 2010 – 15h00
samedi 13 mars 2010 – 20h00
vendredi 19 mars 2010 – 20h00
samedi 20 mars 2010 – 20h00

TARIFS
16 € / Enfants (moins de 13 ans) 5 €

DURÉE 1h10

INFORMATIONS/RÉSERVATIONS :

Téléphone :  08 92 89 90 90 (0,337€ la minute)
Internet :  www.operadeparis.fr
Guichets : Palais Garnier et Opéra Bastille tous les jours de 10h30 à 18h30 sauf dimanches et jours fériés


Articles liés

Sarah McKenzie – New Morning
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Sarah McKenzie – New Morning

Dans le sillon de Diana Krall, l’australienne Sarah McKenzie s’impose parmi les grandes voix du jazz. Elle surprend par la pureté de son timbre de voix et un phrasé swing naturel. Que dire de mieux, une voix à part,...

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise
Spectacle
58 vues
Spectacle
58 vues

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise

La Villette accueille la grande épopée indienne du Mahabharata, épurée par la main d’un artiste japonais majeur : Satoshi Miyagi. Un voyage à travers l’imaginaire de l’humanité et de notre enfance : « Ce Mahabharata – Nalacharitam » est une...

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique

CARNIVAL, un conte de cirque d’Eugène Durif avec des personnages grotesques faits de plastique, pantins de colle et de pétrole d’or… Un cirque automate où fildefériste, jongleur, contorsionniste, clown, trapéziste, roue Cyr… se jouent d’un manège d’animaux en toc....