0 Shares 3548 Views

Le DJ Gesaffelstein n’en a pas fini d’exciter ses fans

Claudia Petit 30 novembre 2018
3548 Vues

© Kmeron

Le prince des ténèbres de la techno française est-il enfin de retour ? A en croire la stratégie de communication parfaitement maîtrisée du charismatique producteur lyonnais de 33 ans, et suite à l’annonce de sa signature avec le fameux label Columbia Records, on a de bonnes raisons d’espérer.

En effet, ces derniers jours, des panneaux publicitaires mystérieux sont apparus dans plusieurs métropoles du monde entier (Paris et ses quartiers Saint Michel, Trocadéro, Canal St-Martin mais aussi New-York, Los-Angeles). Le nom du DJ Gesaffelstein – de son vrai nom Mike Lévy – a été projeté en lettres dorées lumineuses sur des affiches numériques ainsi que papier. Il n’en fallait pas plus pour que ces images soient relayées en masse sur les réseaux sociaux grâce aux aficionados du DJ.

Ce 12 novembre, il dévoile sur sa page Facebook un extrait de son cruellement court… 25 secondes ! Le clip, tout en dissonances lunaires, intrigue, mais on reconnait bien là son univers sombre. Les commentaires des fans sont révélateurs : ils trépignent d’impatience. Si bien, que certains ont eu l’ingéniosité d’inverser le son du teaser, révélant une probable nouvelle track du futur album.

Ces indices nous laissent croire qu’il faudra patienter jusqu’en 2019 avant de découvrir un nouvel album de “Gesa”, comme ils aiment l’appeler. En attendant la résurrection du maître de la dark techno (et aussi de la com’ visiblement), ses fans peuvent se consoler en réécoutant son premier album Aleph sorti il y a 5 ans auparavant en 2013. Affaire à suivre…

Claudia Petit

Articles liés

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert
Agenda
67 vues

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert

Classique au Vert et les Festivals du Parc Floral ont dû plus que jamais se réinventer pour proposer une formule inédite adaptée à ce moment si particulier. L’essentiel est là, permettre à la musique de résonner et aux musiciens...

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf
Agenda
108 vues

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf

Quand les femmes font comme les hommes ! Et si les femmes étaient le sexe fort ? Et si les rôles étaient inverses ? Et si elles ne croyaient plus au grand amour ? Et si l’homme idéal venait...

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”
Art
247 vues

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”

Rencontre avec Horéa, une artiste alsacienne qui s’épanouit à travers son art et nous surprend avec des compositions toujours plus détonantes. Elle nous fait aujourd’hui le plaisir de répondre à nos questions. Pour ceux qui ne te connaissent pas,...