0 Shares 454 Views

Rencontre avec “Space In Bloom”, quatuor parisien qui groovise la nostalgie

8 juillet 2021
454 Vues

“Space In Bloom” est un groupe qui nous invite au voyage dans des morceaux marqués par de fortes influences rock psychédélique. Avec déjà 2 EP disponibles, le groupe composé de Tim Robin (chant et basse), Antoine Dum (guitare), Charles Dum (claviers) et Antoine Loemba (batterie) nous promet encore de beaux projets pour cette année.

Est-ce que vous pouvez présenter Space In Bloom ?

Charles : “Space in Bloom” est né en 2018. C’est un projet musical qui va se nourrir de pop et surtout de rock psychédélique des années 70, avec beaucoup d’ambiances planantes et groovy par moment. On est aujourd’hui 4 dans le groupe avec deux parisiens, un nantais et un chartrain !

Pourquoi ce nom ?

Tim : “Space in Bloom” fait écho à un endroit où des idées vont émerger et fleurir, c’est une sorte de métaphore à la composition. Rien à voir avec l’espace à proprement parlé ! C’est plus une image pour représenter le développement d’idées.

Est-ce-que vous avez des artistes qui vous influencent particulièrement ?

Tim : On va tous avoir certaines influences personnelles qui vont apporter une touche singulière à notre jeu. Mais de façon générale, on s’inspire beaucoup de Tame Impala pour le côté pop-psyché. Les Pink Floyd nous inspirent aussi beaucoup pour les harmonies et les nappes de fond, bien présentes dans nos morceaux.

Antoine Dum : Il ne faut pas oublier les Beatles ! On ne se rend pas bien compte à quel point ce groupe a posé les bases de la musiques pop en popularisant les structures basiques de : couplet/refrain/couplet. Tout le monde en a écouté dans son enfance et mine de rien, ils restent une influence très importante dans la façon de structurer les morceaux, et ce pour n’importe qui.

Pourquoi avoir choisi l’anglais dans vos morceaux ? Le français pourrait-il être envisageable sur de futurs projets ?

Charles : Spontanément on ne s’est pas dit : “chantons en anglais”, ça s’est fait assez naturellement.

Antoine Dum : On écoute tous de la musique à majorité anglo-saxonne, chanter en anglais permet de rendre hommage à nos influences.

Tim : Il y a aussi le fait que l’anglais soit une langue musicale qui s’intègre très bien à l’instrument. On veut que l’auditeur se concentre sur la musique plus que sur les paroles. Pour chanter en français, il faut être excellent, parce qu’il s’agit de trouver une certaine musicalité dans les mots qui s’intègreraient bien dans une ambiance de morceau. Ça reste envisageable, mais pas pour le moment !

Le titre dont vous êtes le plus fier ? Et pourquoi ?

Tim : On considère que le plus difficile dans un morceau, c’est de parvenir à bien le structurer pour ne pas qu’on s’ennuie à l’écoute, il s’agit de bien faire amener chaque partie au bon moment.

C’est pour cela que pour Antoine, Charles et moi-même, nous sommes particulièrement fiers du titre “Excursion” du premier EP. C’est un morceau qui est assez long (presque 8 minutes) qu’on considère comme une vraie réussite, car on estime, personnellement, et par les retours qu’on a reçu, qu’on ne s’ennuie pas à l’écoute de ce titre et c’est une vraie fierté !

Antoine Loemba : Je suis arrivé un peu plus tard sur le projet “Space In Bloom” et je ne suis donc pas présent sur les deux premiers EP. Je ne peux vraiment être “fier” d’un morceau en particulier mais il y en a un qui m’a particulièrement convaincu à rejoindre l’aventure. C’est le morceau “Morphing” du deuxième EP. L’intro est frappante dans ce morceau, le son s’ouvre vraiment au fur et à mesure, un peu comme si l’on entrait petit à petit dans une boîte de nuit, et ça j’ai vraiment adoré !

Quels sont vos projets à venir ?

Charles : On compte sortir notre premier album prochainement ! On ne peut pas encore donner de date de sortie mais on travaille dessus en ce moment. On prévoit 4 clips qui accompagneraient cet album composé de 10 titres. On se penche sur des clips plus “faits maison”. On a d’ailleurs sorti des sessions “Live At Home” sur YouTube .

Pour conclure, “Space in Bloom” en trois mots ?

Antoine Dum : Évasif, coloré et énergique ! 

Suivez le groupe sur Instagram.

Propos recueillis par Juliette Darnault

Articles liés

“Normal People” : une série remarquable
Cinéma
20 vues

“Normal People” : une série remarquable

Sortie il y a un an sur Starzplay, Normal People est une série télévisée tirée du roman éponyme de Sally Rooney, bestseller aux Etats-Unis dans les mois qui ont suivi sa sortie en 2018. Elle a été réalisée par...

SCAD présente “Notre ami, Pierre Cardin”, une rétrospective à découvrir jusqu’au 3 septembre
Agenda
63 vues

SCAD présente “Notre ami, Pierre Cardin”, une rétrospective à découvrir jusqu’au 3 septembre

Par un hommage élégant à l’esprit indomptable du légendaire créateur Pierre Cardin (1922–2020), SCAD présente une ode à cette vie remarquable et à l’héritage durable d’une force révolutionnaire dans le domaine de la mode. Au cœur d’une installation évoquant...

Focus sur le dernier album de Tyler, The Creator
Musique
127 vues

Focus sur le dernier album de Tyler, The Creator

Le 25 juin dernier, Tyler, The Creator sortait son dernier album, “Call me if you get lost”. Voici un petit aperçu des saveurs de cet album. L’ancien leader d’Odd Future nous offre un véritable travail d’orfèvre pour cet été...