0 Shares 794 Views

Ucyll et Ryo : “La production est au centre de notre travail”

22 juillet 2020
794 Vues

Rencontre avec les rappeurs Ucyll et Ryo, jeune duo prometteur et novateur issu du mouvement underground. Avec déjà un premier EP sorti en septembre 2019, ils nous en disent plus sur leurs inspirations, leur rapport à la musique et nous révèlent les aspects majeurs de leur prochain projet annoncé pour octobre 2020.

Comment vous êtes-vous rencontrés et à quel moment avez-vous eu l’idée de vous lancer dans le rap à deux ?

On s’est rencontré au lycée et on a commencé le rap en écrivant des textes de temps en temps ou en faisant des impros entre les cours. Il n’y a pas vraiment eu de moment précis où l’on s’est dit “maintenant on se lance dans le rap”, c’est venu de manière naturelle parce qu’on kiffait ça, puis on a progressé dans cette direction ensemble. C’est probablement avec la sortie de notre premier clip “Sous les rails” en 2018, que c’est devenu vraiment officiel à nos yeux.

Pourquoi avoir choisi d’être un duo ? Quels sont les points positifs de cette structure ?

Ucyll : Je faisais déjà de la musique avant de rencontrer Ryo, mais en tant que producteur seulement. J’ai toujours aimé faire du son avec des gens, travailler avec des rappeurs… Produire tout seul ne m’intéresse pas. C’est en partie grâce à Ryo que je me suis lancé en tant que rappeur, car avant de commencer le rap avec lui, je ne me sentais pas légitime de poser sur une prod. Il m’a directement motivé et m’a tout de suite poussé à donner le maximum de moi-même.

Ryo : Je ne me vois pas autrement qu’en duo avec Ucyll car on se complète sur beaucoup de points. Je me suis mis à composer récemment, ce qui permet à présent un réel partage des tâches lors de la création d’un morceau, on travaille à parts égales. Nos compétences se fondent et cela crée une réelle alchimie sur le son produit : la cohésion et la concordance règnent.

Qui vous a donné envie de faire de la musique, quelles sont vos inspirations ?

Ucyll : J’ai pris goût à la musique quand j’ai commencé à jouer de la guitare au conservatoire à l’âge de 6 ans, notamment grâce à mon professeur qui m’a beaucoup appris. Le fait d’avoir très tôt suivi un cursus musical m’a permis d’intégrer les notions fondamentales de la musique, que ce soit au niveau des accords, des mesures ou du solfège, qui me servent et m’aident encore aujourd’hui dans mon travail. Pour ce qui est de mes inspirations, il y a Alain Bashung, surtout du point de vue de l’écriture, et la musique house en général qui influence certaines de mes prods. J’écoute également beaucoup Makala et Varnish la Piscine, deux rappeurs de la scène suisse actuelle.

Ryo : Ma passion pour la musique a également débuté avec l’apprentissage d’instruments, le piano et la guitare, que j’ai pratiqué pendant 11 ans au conservatoire. Comme Ucyll, j’ai pu acquérir toutes les bases musicales et cela me facilite la vie, notamment dans la composition, c’est un gain de temps énorme. Je suis très inspiré par des sons de niches Electro/hip-hop notamment par l’artiste Jay Daniels et son morceau “Paradise Valley”, qui montre bien que la frontière entre les genres musicaux est de plus en plus mince. Pour le rap, j’ai été marqué par Vald et ses premiers projets comme Journal Perso (2012) et NQNT (2014).

Vous avez sorti votre premier projet Chroma en 2019, qu’est-ce que ce premier EP représente pour vous ?

Chroma représente notre réel premier pas dans le milieu de la musique. On a décidé de rassembler les meilleurs sons qu’on avait enregistrés les deux années précédant sa sortie et de les regrouper sur un seul et même ensemble. On peut dire que c’est une première concrétisation de notre travail. Il n’y a pas de construction logique entre les morceaux sur le projet, on a juste voulu proposer un ensemble de nos morceaux les plus réussis avec une forte volonté de toucher le public.

Votre prochain projet est en cours de préparation, de quoi s’agit-il exactement ?

Ucyll : On n’est pas encore en mesure de donner une date précise de sortie mais ce qu’on peut affirmer c’est que ça sortira en octobre prochain. Ce sera notre 1er projet vraiment construit, qui comprendra plus de sons que Chroma et qui s’approchera beaucoup plus du format album. Il a en grande partie pris forme au Japon où nous sommes partis avec Ryo pendant 3 mois afin d’écrire et enregistrer les morceaux. Le fait de partir loin nous a permis de nous concentrer à fond sur notre travail et nous a beaucoup apporté au niveau artistique et humain.

Ryo : Musicalement parlant on a été très inspiré par ce voyage, notamment par la vision quotidienne de la ville. Le fait de partir nous a fait cogiter sur nous-même et cela a forcément déteint sur notre inspiration et notre écriture. Étant totalement déconnectés de la vie de base, le dépaysement a joué dans la création artistique du projet.

Quelles seront les différences avec Chroma, qu’avez-vous eu envie de transmettre de nouveau ?

Ucyll : Tout est différent de Chroma; musicalement il y a un changement net car notre manière d’inventer et de créer les prods a évolué. L’élaboration de la tape, aussi, s’est faite de manière totalement différente car nous avons conçu une tracklist avant l’enregistrement des sons afin de donner une ligne directrice au projet. Au niveau de la création, c’était nouveau pour nous de taffer sur un ensemble préparé à l’avance. On s’est dès le départ imposé un but précis, ça nous a fait réfléchir et nous a demandé beaucoup plus d’organisation.

Ryo : On a pris le temps d’améliorer au maximum chaque détails, défauts qui pouvaient être arrangés sur chacun des titres. Beaucoup de mises à jour ont été faites avec un réel souci de perfectionnisme. L’objectif était surtout d’être en phase au maximum avec ce qui va paraître, au moment de la sortie. Ce qui diffère de Chroma, c’est aussi le fait que j’ai pu apporter une touche encore plus personnelle sur ce nouveau projet en composant moi-même certaines prods.

Retrouvez Ucyll et Ryo sur Instagram et sur les plateformes : Spotify, Deezer et Apple Music.

Propos recueillis par Adèle Chaumette

Articles liés

Découvrez Pess et son clip “Jeunesse”
Agenda
65 vues

Découvrez Pess et son clip “Jeunesse”


Pess est un 
rappeur originaire de 
Lyon
, aujourd’hui installé à 
Clermont 
Ferrand
. 
Il présente 
Jeunesse
, deuxième extrait 
de son projet 
Caméléon Acte 2
, dont la 
sortie est prévue le 
12 mars
. “Sortir par 
le toit”, le premier single a...

Être danseur professionnel en 2021, ça se passe comment ?
Art
166 vues

Être danseur professionnel en 2021, ça se passe comment ?

Xavier Juyon et Grégoire Malandain sont danseurs professionnels. L’un est salarié au Grand Théâtre de Genève depuis 8 ans, l’autre est intermittent du spectacle multipliant les collaborations avec des chorégraphes de renom. Habituellement, ils passent des heures en studio...

Voilà, un spectacle pour “tout foutre en l’air”
Spectacle
134 vues

Voilà, un spectacle pour “tout foutre en l’air”

Après de nombreux courts métrages et une année à jouer un spectacle dans une compagnie bordelaise, Charline Langlet décide de se confronter à la mise en scène pour son travail de fin d’année. C’est ainsi que naît Voilà, une...