0 Shares 530 Views

Un point sur : le rock psychédélique

Lou Vendé 22 juin 2020
530 Vues

The Grateful Dead

Aujourd’hui on vous propose de découvrir le rock psychédélique à travers un point historique et quelques albums ou artistes qui ont marqué ce mouvement.

Ce que l’on appellera “rock psychédélique” à partir de 1966 va se formaliser suivant la conjugaison de trois facteurs. Tout d’abord l’usage de LSD par les artistes, la densité croissante des timbres de guitares électriques, et enfin le mélange, notamment par les musiciens californiens, du folk, du rock, du blues, du jazz et des éléments exogènes issus de la musique orientale ou de l’avant-garde. Un des évènements les plus marquants de cette génération et sûrement le festival Woodstock en 1969, décrit la plupart du temps comme étant trois jours de paix et de musique. Ce festival est l’un des plus grands rassemblements clandestin ayant réuni de nombreux artistes, notamment ceux de la branche psychédélique, on y compte par exemple Jefferson Airplane, groupe précurseur du mouvement psychédélique, une atmosphère que l’on retrouve avec leur titre White Rabbit, référence certaine au conte d’Alice au Pays des Merveilles. Mais aussi Grateful Dead, autre grand groupe porteur du mouvement.

Voici quelques artistes :

Les King Gizzard & the Lizard Wizard sont un OVNI dans le paysage rock aujourd’hui, avec une production impressionnante qui comprend neuf albums en cinq ans, les Australiens commencent à prendre une place importante dans le monde du rock ! Chaque album est de plus en plus fou, ils s’amusent à varier et mélanger les genres et les influences allant des sonorités orientales et africaines, au bon classique du blues. Notre recommandation du jour pour illustrer le rock psychédélique est donc l’album Flying Microtonal Banana, sorti en février 2017.

Les Grateful Dead font partie des précurseurs du rock psychédélique mais ils sont aussi l’un des groupes live les plus populaires de l’histoire du rock. Les Grateful Dead ont su fusionner différents styles comme le blues, le folk, la country et le jazz pour créer un rock riche et unique. Célèbres pour leurs improvisations à rallonge sur scène, notamment avec l’avènement des soirées dites “acid tests” durant lesquels ils étaient invités à jouer. Ainsi, ils attirent autour d’eux toute la communauté hippie.

 

Lou Vendé

Articles liés

“Avalanches”, le nouveau clip de Thelma
Agenda
79 vues

“Avalanches”, le nouveau clip de Thelma

Thelma, deux voix en fusion, brutes et sensuelles, scandent comme un chant de guerre et les humeurs capricieuses des jours. Les rythmes ont le pas lourd, les basses tonnent dans la poitrine et la posture est ambitieuse. Tout commence sur les bancs de l’école...

Les musiques de Picasso – La nouvelle exposition du Musée de la musique
Agenda
133 vues

Les musiques de Picasso – La nouvelle exposition du Musée de la musique

Des premières scènes de vie gitane aux joueurs de flûte des années 1970, en passant par les saltimbanques musiciens, les guitares cubistes, les collaborations avec les Ballets russes ou les bacchanales, cette exposition explore la dimension musicale de l’œuvre...

Les “Tête-à-Tête” des Filles de la Photo : des entretiens pratiques et stratégiques pour les femmes photographes
Agenda
125 vues

Les “Tête-à-Tête” des Filles de la Photo : des entretiens pratiques et stratégiques pour les femmes photographes

Témoin des disparités entre femmes et hommes photographes dans leurs parcours de reconnaissance, l’Observatoire de la Mixité nous a permis de constater que les femmes photographes candidatent moins dans les domaines où les processus de sélection sont informels, dans des...