0 Shares 448 Views

Une brève histoire du trip-hop

Erwan Bochet 3 mars 2021
448 Vues
The Wild Bunch

The Wild Bunch

Malheureusement méconnu du grand public de nos jours, le trip-hop a marqué de son empreinte les années 90. Retour sur un style musical mythique, qui aura su donner un nouveau souffle à la soul et au jazz. 

Tout d’abord, pour réellement comprendre ce qu’est le trip-hop et comment il a impacté le monde de la musique, il faut revenir à sa genèse.

Le trip-hop est né Outre-Manche dans les citées de Bristol, au début des années 90. À cette époque le hip-hop, et la house américaine commence à avoir une forte influence en Angleterre et notamment dans la région de Bristol, où de nombreux jeunes grandissent avec ces musiques dans leur Walkman. Fort de ses influences, certains groupes vont alors émerger créant un son nouveau. La juxtaposition de samples qui fait fusionner diverses influences comme le hip-hop, le jazz, l’électro et la soul, va donner lieu à ce son inclassable. Ses racines étant avant tout celles du hip-hop instrumental, tordu et retravaillé à outrance, le style sera baptisé “abstract hip-hop”, avant d’obtenir la contraction qu’on lui connaît.

Vaste champ d’expérimentations, le trip-hop n’a que peu de caractéristiques immuables. Ses seuls mots d’ordre étant un tempo lent et une ambiance mélancolique, planante. Le trip-hop étant en premier lieu une musique issu de la rue, il aurait alors pu pâtir d’une réputation négative, sulfureuse comme le rap avant lui. Mais il n’en fut rien, le trip-hop se basant généralement sur des compositions complexes, et étant également un incroyable aboutissement musical de plusieurs styles différents, va vite traverser la Manche et rencontrer un fort succès à l’international, notamment en France et aux États-Unis, touchant toutes les classes sociales. Certains y retrouveront dans sa complexité des allures de musique classique “moderne” même si cela reste subjectif.

Plusieurs groupes ont marqué et façonné ce style musical atypique comme le groupe Massive Attack, réelle figure de proue du mouvement, mais également Portishead, Dj Shadow, Tricky… Après le succès du trip-hop au milieu des années 90, une seconde vague surnommée post trip-hop va alors voir le jour venant incorporer de nouveaux styles comme l’acid jazz, l’ambiant, la new age, l’IDM… avec des artistes comme Morcheeba, Zero 7, Hooverphonic, Bowery Electric. Le trip-hop va petit à petit s’estomper avec le temps, et malgré sa courte durée de vie, il aura su marquer le monde de la musique et continue d’influencer de nombreux artistes.

Voici une playlist de quelques morceaux cultes pour les curieux :

Erwan Bochet

Articles liés

“Projet E.Doll #1” : le premier solo show de Softwix à la Galerie Artistik Rezo
Agenda
38 vues

“Projet E.Doll #1” : le premier solo show de Softwix à la Galerie Artistik Rezo

La Galerie Artistik Rezo accueille Softwix pour une première exposition personnelle du 3 au 30 juin 2021. À travers cette première exposition, on retrouvera les E.Dolls que l’artiste colle depuis 2015 sur les murs qui s’offrent à elle. Ces...

Yoann Bac : entre réel et virtuel
Art
103 vues

Yoann Bac : entre réel et virtuel

Entre peinture, fond vert et incrustation numérique, les toiles de Yoann prennent vie et nous transportent dans une autre dimension. Rencontre avec un artiste innovant qui n’a pas fini de vous surprendre.  Est-ce que tu peux te présenter ?  Je m’appelle...

Il Mio Corpo – Un documentaire de Michele Pennetta
Agenda
61 vues

Il Mio Corpo – Un documentaire de Michele Pennetta

Sous le soleil de Sicile, Oscar récupère de la ferraille avec son père. À l’autre bout de la ville, Stanley le Nigérian vivote grâce aux petits travaux donnés par le prêtre de la paroisse. Tous deux ont le même...