0 Shares 1236 Views

Avec Carolyn Carlson, le ballet du XXIe siècle arrive “Now”

7 novembre 2014
1236 Vues
now

Now

De Carolyn Carlson

Musique originale de René Aubry

Lumières de Patrice Besombes

Avec Constantine Baecher, Juha Marsalo, Céline Maufroid, Riccardo Meneghini, Yutaka Nakata, Sara Orselli, Sara Simeoni

Du 6 au 16 novembre 2014
Du mercredi au samedi à 20h20
Le dimanche à 15h30

Réservation au 
01 53 65 30 00

Durée : 1h15

Théâtre National de Chaillot
1, place du Trocadéro
75116 Paris

M° Trocadéro

www.theatre-chaillot.com

Now_07Jean_CouturierDu 6 au 16 novembre 2014

Brillante et poétique composition de danse et de théâtre, Now propose une réflexion sur notre rapport au temps, au bonheur, à la nature et à l’existence. Jamais Carolyn Carlson n’avait créé une pièce d’une telle évidence philosophique et d’une telle profondeur, dans une telle simplicité. Sans parler des sept interprètes qui portent chaque geste, chaque instant, à l’acmé.

Tout commence par une vieille maison inhabitée et les souvenirs de la vie qu’on y passait, en famille. On recolle les morceaux, instant par instant pour ressusciter l’ici et maintenant. La patine beige-jaune des costumes est un moyen de style qui défie l’urgence de la narration.

Inspirée d’œuvres de Gaston Bachelard, Rudolf Steiner et John Berger, Carlson crée un prisme qui redessine notre façon de regarder la vie. Non sans un zeste d’ironie, Now interroge le mythe de l’homme créateur de son bonheur, constructeur de sa maison et de sa famille, toutefois poussé par une certaine hystérie.

Now_01Jean_CouturierNow retrace la traversée du temps par l’individu, voire par les divers individus qui se succèdent en une seule personne à travers un parcours de vie, et cela face au temps de la nature, éternel mais soumis à une destruction qui s’accélère. À travers les ambiances changeantes, se faufile une femme perchée à sa fenêtre, en train d’admirer son jardin…

Cette pièce est pleine de vie, concrète, banale et pourtant émouvante. Elle pose les questions que nous nous posons tous, d’une manière ou d’une autre, de jour ou de nuit. Et la mixité des danseurs, d’origine finlandaise, japonaise, italienne (et française aussi), met en scène un autre aspect essentiel, la rencontre. Chacun y parle dans sa langue maternelle, ou en anglais, chacun danse dans ce style de Carlson qui est d’une poésie fulgurante.

Pour la première fois depuis son départ de la direction du Centre chorégraphique national de Roubaix, Carolyn Carlson présente une création en tant qu’artiste associée au Théâtre National de Chaillot. Mais Now se situe sur une même trajectoire que les pièces précédentes. Mieux, le changement de lieu semble avoir permis une sorte de regard en arrière pour mieux assimiler tout le parcours fait pendant une décennie à Roubaix.

Jean_Couturier_2Ici, Carlson joue de toute son expérience, de toute sa réflexion humaine et spirituelle. S’il fallait inventer le ballet du XXIe siècle, Now nous apporterait une réponse idéale. Autour d’une danse qui englobe tout ce qui a été inventé au XXe siècle, se crée l’ouverture vers une réconciliation des styles.

Fluidité, clarté, théâtralité… On est dans l’univers des créateurs majeurs du XXe siècle. Tableau par tableau, Now est aussi théâtral que Pina Bausch, aussi décalé que Mats Ek, aussi tonique que Lucinda Childs, aussi féerique que Philippe Genty, aussi mystérieux que Bob Wilson (à ses débuts).

Autour d’une danse engagée et portée par l’être dans sa totalité, se construit une œuvre où les éclairages (Patrice Besombes) modulent les ambiances dans des nuances poétiques d’une finesse subjuguante, où le son et les ambiances musicales (René Aubry) font corps avec les interprètes.

 
Thomas Hahn

[Photos © Jean Couturier]

Articles liés

Julien Belliard sort son nouveau single « Cette fenêtre »
Agenda
58 vues

Julien Belliard sort son nouveau single « Cette fenêtre »

Après deux albums signés sous le patronyme de ZO, Julien Belliard dévoilera un troisième opus écrit cette fois en son nom. Après avoir levé les voiles avec un premier single intitulé “Le Mirage”, le chanteur parisien ouvre la mi-décembre avec “Cette fenêtre”. À...

Ce week-end à Paris… du 13 au 15 décembre
Art
220 vues

Ce week-end à Paris… du 13 au 15 décembre

Oublier les grèves et la pluie le temps d’un week-end ? C’est possible ! De plus le Père Noël est bientôt de passage dans nos cheminées et nous voulons ce mois de décembre léger mais aussi culturel. L’équipe Artistik...

Aaahh Bibi, l’étourdissant clown-mime show de Julien Cottereau
Spectacle
237 vues

Aaahh Bibi, l’étourdissant clown-mime show de Julien Cottereau

Treize ans après la création de son premier seul en scène Imagine-toi, couronné de nombreux prix et joué pas moins de 1 300 fois en France et à l’international, Julien Cottereau est toujours ce pierrot lunaire qui regarde le...