0 Shares 690 Views

Corps à corps de désirs aux Bouffes du Nord

11 février 2016
690 Vues
Solitude

Dans la solitude des champs de coton

De Bernard-Marie Koltès

Mise en scène de Roland Auzet

Avec Anne Alvaro et Audrey Bonnet

Jusqu’au 20 février 2016
Du mardi au samedi 21h, matinées les samedis 13 et 20 à 15h

Tarifs : de 16 à 30 €

Réservation
au 01 46 07 34 50

Durée : 1h15

Théâtre des Bouffes du Nord
37, bd de la Chapelle
75010 Paris

M° La Chapelle
(ligne 2) 

www.bouffesdunord.com

Solitude copieC’est à une expérience assez fascinante que nous convie Roland Auzet dans le magnifique espace théâtral des Bouffes du Nord. Pénétrant sur le plateau circulaire dans une obscurité embrumée, le public équipé de casques audio s’immisce aussi au cœur des trois dimensions d’un “deal” entre deux personnages joués par Anne Alvaro et Audrey Bonnet sans pour autant connaître l’objet du désir.

“Que me veux-tu ?”

Vertigineux dialogue que celui de Koltès, qui navigue entre les eaux poreuses de la gouaille et une sophistication extrême, tricotant de la dentelle lexicale sur une situation assez banale : un soir, dans une grande ville, à l’ombre des néons et des chiens écrasés, un dealer repère son éventuel client et l’entreprend. Que vend-il ? Que cherche le client ? Qui sont-ils ? Bien entendu, aucune réponse ne nous sera révélée par Koltès dont tout le dialogue explore la tension aiguë entre la quête et le refus du dévoilement de chaque personnage. Car dans cet entre-deux, dévoiler ce que l’autre désire équivaut bien à le tuer. Drogue, sexe ou autre chose, le tabou de l’aveu équivaut à perdre son âme.

Solitude 2Liaisons dangereuses

Il y a du Choderlos de Laclos avec ses Liaisons dangereuses dans cette suite un peu précieuse dont chaque mot vaut son pesant d’or. Des énigmes en pagaille se heurtent à des maximes philosophiques car toute transaction, tout commerce avilit l’autre en le déshabillant au sens propre et figuré. Le commerce, illicite, doit exciter le désir de l’acheteur et la balance se met d’emblée à vaciller entre deux orgueils, deux honneurs. Le fait d’avoir demandé à deux superbes actrices d’incarner les deux hommes accentue le sentiment d’ambiguïté et de doute. Par leur interprétation, Anne Alvaro, haute et solide silhouette brune au regard solaire et au manteau clair, joue sur l’échiquier de la domination par la séduction suave ; au contraire, Audrey Bonnet, capuche sombre et démarche chaloupée, est frémissante de révolte et de haine mêlée, craintive, effarouchée d’être trop vite éclairée.

solitude3 copieUne création sonore fantastique

Pour mieux nous faire pénétrer dans l’intimité des personnages, de leurs affects et du battement de leur cœur, Roland Auzet nous plonge, avec un casque, dans une bande-son où les voix des comédiennes sont serties, comme des bijoux, par une instrumentation originale. La voix, le souffle, la respiration, l’emballement des émotions sont donc vécus en direct, en corps à corps, dans une tourmente calme, angoissante ou fiévreuse des événements. Alvaro, telle un violoncelle au timbre chaud et nuancé, module ses tonalités à merveille comme elle sculpte les propositions du dealer pour séduire son client. Bonnet, voix flûtée ou rauque, criant comme une bête capturée, ne devient qu’une plainte rageuse qui fait écho. Dans des lumières rasantes comme des lames, c’est magnifique.

Hélène Kuttner

[Photos © Christophe Raynaud de Lage]

 

Articles liés

Fabien Hyvernaud : “On veut être le plus éclectique possible”
Musique
52 vues

Fabien Hyvernaud : “On veut être le plus éclectique possible”

Directeur général de Ninkasi Musiques, Fabien Hyvernaud organise la programmation des 19 enseignes Ninkasi et gère l’application de la stratégie musicale au sein du triptyque “bière burger musique” de cette célèbre marque Lyonnaise. Bonjour Fabien. Tout d’abord, peux-tu te...

Brève histoire du rap Français
Musique
200 vues

Brève histoire du rap Français

Le rap est aujourd’hui la musique la plus écoutée en France, mais ce genre reste encore peu connu de certain. Retour en bref sur l’histoire du rap français.  Le hip-hop fait ses débuts aux Etats-Unis vers la fin des...

Antoine Manier, Rencontres Audiovisuelles : “l’accompagnement des contenus est crucial”
Cinéma
297 vues

Antoine Manier, Rencontres Audiovisuelles : “l’accompagnement des contenus est crucial”

Du Festival du court métrage de Lille au Vidéo Mapping Festival en passant par le Festival de l’anim’, le directeur de l’association Rencontres Audiovisuelles Antoine Manier revient sur son parcours et présente les projets de l’association. Pouvez-vous vous présenter...