0 Shares 2415 Views

Le théâtre c’est être en communication avec le monde

5 juillet 2016
2415 Vues
theatre

Tous les soirs

De Laure Adler

Editions Actes Sud 

Tarif : 13 euros

www.actes-sud.fr-sud.fr

Le Théâtre et la peur

De Thomas Ostermeier

Edtions Actes Sud

Tarif : 15 euros

Adler Tous les soirs COUV copie copieOstermeier Couv copie copieCette phrase du metteur Thomas Ostermeier se trouve dans le très beau livre que la journaliste Laure Adler dédie au théâtre « Tous les soirs », alors qu’Ostermeier vient de publier chez le même éditeur, Actes Sud, « Le Théâtre et la peur » qui vient de recevoir le Prix de la Critique du Meilleur Livre sur le Théâtre. Deux ouvrages passionnants pour ceux qui veulent découvrir les secrets de cette passion pour l’art vivant et la scène.

Adler Laure DRL’une regarde, écoute, écrit sur le théâtre depuis de longues années et depuis son coup de foudre en 1968 au Festival d’Avignon. Les souvenirs, les notes, les enregistrements sonores qui constituent cette mémoire affective des nombreux spectacles sont la matière vibrante et intime de son livre. Que cherchons-nous dans l’obscurité des salles de spectacle ? Une paix intérieure ? Un sentiment de communion éphémère ? Comment appréhender le théâtre après les tragédies de 2015 ? Le théâtre ne serait-il que l’artifice, le mensonge ? Et si c’était justement l’essentiel, l’art du mentir vrai ? Ces questions, Laure Adler se les pose, et nous les pose, tout au long de son exercice d’admiration. Sont convoquées aussi naturellement les grands noms du théâtre souvent passés par Avignon, Claude Régy et son mystère, Joël Pommerat et sa plongée dans l’inconscient, mais aussi l’électricité de Patrice Chéreau, la simplicité de Peter Brook, l’énergie rock d’Ostermeier ou l’étrangeté de Castellucci, mais aussi Thomas Jolly, Warlikowski, Bondy, Mnouchkine, etc. Emaillées d’extraits d’interviews, Laure Adler s’interroge aussi de manière fondamentale sur la mise en danger du théâtre public et privé à une époque où les institutions se réfugient dans un confort sans prise de risque.

Ostermeier1 Paolo PellegrinL’autre, le metteur en scène Thomas Ostermeier fabrique des spectacles depuis une bonne vingtaine d’années à la Schaubühne de Berlin, qu’il dirige depuis 1998, une centaine de productions qui tournent dans le monde entier. On l’a découvert au festival d’Avignon et à l’Odéon où il a déjà présenté une dizaine de spectacles, Richard III faisant salle comble à Avignon et La Mouette bousculant la critique à Paris dernièrement. Ce livre, préfacé par le spécialiste Georges Banu, constitue un recueil de conférences, d’entretiens et d’écrits fondamentaux. Il y révèle l’essence même de son travail et de son engagement politique : la recherche de la vérité sur scène, l’exigence de son entraînement avec les acteurs, ses influences, sa quête perpétuelle de sincérité et ses phares littéraires pour la narration, Shakespeare et Ibsen, quand Stanislavski et Meyerhold restent ses compagnon de technique théâtrale. Le théâtre est avant tout un art du moment, de l’instant présent où les artistes se doivent de capturer l’essence du réel, dans un processus d’expérimentation permanente, comme en musique. Reste à dévorer ce livre riche à tous points de vue, artistique, émotionnel et politique, qui révèle un artiste très engagé. De superbes photos étayent les propos.

Hélène Kuttner

[ Crédit Photos : © DR et Paolo Pellegrin]

Articles liés

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »
Art
86 vues

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »

Des œuvres connectées au floral et au végétal : voilà ce que nous propose le duo de curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai, fondatrices de la galerie d’art « quand les fleurs nous sauvent ». Leur intention est de...

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent
Art
111 vues

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent

Dès le 18 mars, le nouvel évènement « Les saisons de Maia Flore » de la galerie « quand les fleurs nous sauvent » invite à la rencontre intime entre l’artiste et la nature. Pour l’occasion, les curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai...

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi
Cinéma
113 vues

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi

La Cérémonie des Césars aura lieu le 12 mars 2021. À l’aube d’une édition particulière marquée par la crise sanitaire, nous avons décidé de vous offrir un tour d’horizon des films nommés ainsi que nos favoris. Installez-vous confortablement car,...