0 Shares 813 Views

“Confidences” : l’absurdie tsamerienne dans toute sa splendeur !

31 mars 2015
813 Vues
ARNAUD_TSAMERE_scene2__SIPA__Edmond_Sadaka

Confidences sur pas mal de trucs plus ou moins confidentiels 

D’Arnaud Tsamere, François Rollin et Arnaud Joyet

Mise en scène d’Arnaud Tsamere, François Rollin et Arnaud Joyet

Avec Arnaud Tsamere

Jusqu’au 25 avril 2015, du mercredi au samedi à 21h30

Tarifs : 19 €, 26 € ou 34 € 

Réservation au 
01 42 08 21 93

Le Splendid
48, rue du Faubourg Saint-Martin
75010 Paris

M° Strasbourg Saint-Denis
(lignes 4, 8 et 9)

www.lesplendid.com

Jusqu’au 25 avril

Mauvaise nouvelle : Arnaud Tsamère a décidé de ne pas nous faire rire ! Bonne nouvelle : il n’y parvient pas une seconde !!!

J’ai découvert ce drôle de phénomène grâce à l’émission de Laurent Ruquier On n’demande qu’à en rire. Son maniement de l’absurde et du décalage, ses digressions en veux-tu en voilà comme sa propension aux dérapages contrôlés m’ont immédiatement séduite. Je n’ai pas vu Réflexions profondes sur pas mal de trucs, son premier spectacle, mais le deuxième, très prometteur, Chose promise, où il se prenait pour un prof d’éco. Aujourd’hui, il nous parle de lui, si banal et si peu drôle (dit-il) qu’il peut nous guérir du mal ambiant : la “marrade” perpétuelle (dit-il).

Oui, d’après lui – résultat d’une étude à l’appui (hi hi hi) –, notre vie quotidienne nous incline à rire plus de quinze heures par jour… et à peine moins en Afghanistan (sa seule concession à la géopolitique). Sa parade ? Enchaîner pêle-mêle (et réciproquement !) de communs moments d’une vie banale… qui s’avèrent plus loufoques les uns que les autres.

Ce spécialiste de l’auto-baffe, comme du baldaquin ou encore du niveau à bulles, passe du coq à l’âne – avec étape pingouin –, fait un pot-pourri… tout pourri, un vaudeville… qui ne ressemble à rien… et ce grand n’importe quoi est non seulement hilarant mais totalement cohérent ! Car, alors qu’il nous en fait ostensiblement voir de toutes les couleurs (ainsi qu’à certains spectateurs montés sur scène), il tacle le prêt-à-penser et distille une parole humaniste en douce.

Amoureux des mots, Tsamere semble aussi parfois échappé d’un Tex Avery, se démenant (fou)furieusement sans jamais se départir d’une même élégance. Bref, son humour passe par le verbe et le geste pour nous cueillir à tout instant. Chapeau l’artiste !

Reste à associer à ces compliments ses deux complices, François Rollin et Arnaud Joyet, avec qui il a co-écrit et co-mis en scène ce spectacle !

Caroline Fabre

[Photo © SIPA Edmond Sadaka]

Articles liés

Paris Barbès Tel Aviv à la Comédie St-Martin
Agenda
84 vues

Paris Barbès Tel Aviv à la Comédie St-Martin

Antoine est un français laïc, trentenaire, aux idées racistes. Chez les étrangers, il n’aime que les suédoises plantureuses et les brésiliennes… Planté par ses deux colocs, il se voit dans l’obligation d’en trouver deux autres en moins d’une heure,...

Au pays des monstres – Une exposition singulière au Musée d’Orsay
Agenda
121 vues

Au pays des monstres – Une exposition singulière au Musée d’Orsay

Parallèlement à son activité de médecin, Léopold Chauveau s’est réfugié en autodidacte dans un univers artistique étrange, aussi singulier qu’original. A la fois sculpteur, illustrateur et auteur de livres pour adultes et enfants, il est longtemps resté oublié de...

Assume, bordel ! – Un spectacle drôle et touchant au Théâtre du Marais
Agenda
161 vues

Assume, bordel ! – Un spectacle drôle et touchant au Théâtre du Marais

Pierre et Benjamin s’aiment d’un amour fou. Ils sont en couple depuis 3 ans ! Mais tout devient prétexte à engueulades et ils ne se parlent plus qu’en se disputant. C’est l’amour vache ! Le fond du problème ? …....