0 Shares 818 Views

Momix assurent les Fêtes

Thomas Hahn 18 décembre 2017
818 Vues

Le Théâtre des Champs-Elysées est parti à la recherche du spectacle idéal pour les Fêtes. Et il l’a trouvé! « Viva Momix Forever » célèbre l’art de Momix, entre danse, cirque et illusions d’optique, un art du corps et de l’image, populaire et sophistiqué. Un cabaret festif pour tous les âges.

L’univers de Momix n’a pas son pareil en ce monde. Art du corps et visuel à la fois, le style Momix est plein de poésie, de légèreté et de beauté. Certains tableaux, composant des ensembles de corps en par dédoublement et par reflets, pourraient sortir tout droit d’un spectacle de Philippe Decouflé. D’autres renvoient à la danse des voiles de Loïe Fuller, grande innovatrice et chercheuse en son temps. Hommage d’un inventeur à une grande  référence d’il y a un siècle….

D’autres tableaux sont proches de l’univers du « Cirque de demain », revisitant des traditions acrobatiques du cirque à paillettes des enfants de la balle. On trouve aussi le théâtre noir d’inspiration tchèque et des effets surprenants flirtant avec le virtuel, grâce à la perfection absolue de chaque geste chorégraphique et acrobatique, de chaque rayon de lumière.

“Viva Momix Forever” © Momix Inc.

Effets d’illusion

L’un des grands atouts et surprises est l’invention d’agrès qui peuvent porter et faire pivoter plusieurs danseurs à la fois, produisant des images dignes d’un kaléidoscope, baignées d’éclairages des plus esthétiques. Le paradoxe de Momix réside dans la poésie et l’apparente liberté, acquise par un entraînement des plus ambitionnés. Tant de muscles, et tant d’images métaphoriques, laissant disparaître la force musculaire, pourtant à l’origine des constellations, derrière le charme les plantes ou insectes évoqués.

Mais si Moses Pendleton, fondateur et directeur de la troupe, aime à charmer des spectateurs de toutes les générations se baladant sur la planète, il ne boude pas l’innovation technologique et intègre des effets et images en 3D. Les danseurs flirtent alors avec l’envol et l’infime, pour repousser davantage les limites du corps et de la perception.

Formidable florilège

Le programme proposé au Théâtre des Champs-Elysées pour les Fêtes 2017 est un florilège, un best of d’un quart de siècle de recherche et de création. Depuis 1992, Pendleton a créé neuf grands spectacles qui l’ont amené dans cinquante-cinq pays différents. Mais c’est dès le départ que Momix est devenu une référence, par ses tournées et des mises en scène pour Jeux Olympiques ou autres événements mondiaux. En 2014, Pendleton a par exemple créé une chorégraphie pour la grande soliste du Kirov, Diana Vishneva. En 1980, il avait par ailleurs orchestré la cérémonie de clôture des JO d’hiver de Lake Placid.

“Viva Momix Forever” © Momix Inc.

« Viva Momix Forever » est composé de tableaux de choix, recueillis dans les spectacles précédents de Momix, dont les fameux « Botanica » et « Alchemia » auxquels s’ajoutent, entre autres, « Opus Cactus » et « Lunar Sea ». Mais comme toute  création de Pendleton fonctionne sur le mode d’une revue, on glisse allègrement d’un univers à l’autre. L’écriture de Pendleton réunit tout, au-delà des thématiques des uns et des autres. L’incroyable maîtrise corporelle des danseurs fait le reste. Et pour l’anecdote, le nom de la compagnie est celui de son premier spectacle pour elle, déjà un « mix » de l’art de Moses (d’où les deux premiers caractères).

 

35 ans de Momix, et toujours aussi inventif !

Créé en 2015 au Théâtre national de Milan, le programme accueilli au Théâtre des Champs-Elysées inclut aussi quatre pièces brèves créées spécialement pour ce jubilé fêtant les trente-cinq ans de Momix. Car Moses Pendleton créa la compagnie en 1980. Mais à ce moment il avait déjà passé neuf ans au sein de la compagnie Pilobolous, toute aussi célèbre, et dont il est l’un des cofondateurs. Tout de suite soutenue par Pierre Cardin, Pilobolous alla directement à Broadway et tourne jusqu’à aujourd’hui.

“Viva Momix Forever” © Momix Inc.

Pendleton est né dans une ferme dans le Vermont et gagna ses premiers blasons de showman en vendant les vaches de ses parents à la foire du bétail. De la paille à Broadway et aux tournées mondiales, il a gardé le goût d’un environnement naturel qu’on retrouve dans l’inspiration de Momix. Il n’a plus qu’à se laisser charmer et envouter, pour finir l’année sur un feu d’artifice des plus inspirants.

Thomas Hahn

 

Articles liés

Electric Sideshow – Vice – Cirque Electrique
Agenda
47 vues
Agenda
47 vues

Electric Sideshow – Vice – Cirque Electrique

Concert de Cirque entre l’irrévérence de la contre-culture et l’étrangeté du Sideshow, le Cirque Electrique plonge dans les souterrains des envies indociles… Sous la toile du vieux chapiteau : un monde, un univers, une hétérotopie où douce violence et joyeux désordre se coudoient avec impertinence. Podium central. Public debout. Feulement d’amplis. Crissement de talons. Gestes […]

Trois contes de Borges – En salle le 4 juillet
Agenda
19 vues
Agenda
19 vues

Trois contes de Borges – En salle le 4 juillet

Les Trois contes de Borges adaptent, dans leur langue originale, trois textes du célèbre écrivain argentin Jorge Luis Borges : El otro, El disco et El libro de arena. Trois récits fantastiques où se monnaient les objets de l’éternité qui, à portée de main, mettent en péril nos rapports au temps, à l’image, au langage. […]

The Open Window – 2e édition
Agenda
34 vues
Agenda
34 vues

The Open Window – 2e édition

Vente-Privée donne le coup d’envoie de la seconde édition de The Open Window, l’exposition de jeunes artistes à ciel ouvert… Après une première exposition de dix vidéos diffusées en 2017 et centrées sur les ORIGINES, The Open Window revient en 2018 avec une thématique forte qui résonne : EXTRA MUROS. Une invitation à sortir de […]