0 Shares 843 Views

Qui a peur de Virginia Woolf : quatuor explosif à l’Œuvre

19 janvier 2016
843 Vues
1c Dunnara MEAS libre 76A

Qui a peur de Virginia Woolf ?

D’Edward Albee, traduction de Daniel Loayza

Mise en scène d’Alain Françon 

Avec
Dominique Valadié, Wladimir Yordanoff, Julia Faure et Pierre-François Garel

Jusqu’au 3 avril 2016

Du mardi au samedi à 21h, dimanche à 15h

Tarifs : de 10 à 42 €

Réservation en ligne
ou au 01 44 53 88 88

Durée : 1h55

Théâtre de l’Œuvre
55, rue de Clichy
75009 Paris

M° Place de Clichy
(lignes 2 et 13)

www.theatredeloeuvre.fr

1c Dunnara MEAS libre 76A copieJusqu’au 3 avril 2016

S’atteler à la célèbre pièce d’Edward Albee, devenue en 1967 un film culte de Mike Nichols avec le couple star Elizabeth Taylor et Richard Burton, s’avérait aujourd’hui plutôt risqué. C’était sans compter Dominique Valadié et Wladimir Yordanoff, acteurs fauves dirigés de main de maître par Alain Françon dans un huis clos effrayant.

2c Dunnara MEAS libre  171AMise à mort de deux fauves

Il fallait s’attendre à une joute sanglante, à un huis clos théâtral où deux couplent jouent à cache-cache face à eux-mêmes, dans la nuit alcoolisée d’une maison bourgeoise d’un campus universitaire américain. La nouvelle mise en scène d’Alain Françon éclaire deux grands acteurs dans la pleine intensité de leur talent, Dominique Valadié qui incarne Martha, fille du doyen de l’université, et Wladimir Yordanoff son mari, un prof d’histoire. Ils font face à deux jeunes époux, incarnés par Julia Faure et Pierre-François Garel, épatants également, qui font figure de blanches colombes égarées comme par mégarde dans un “trou à rat” habité par des loups.

3c Dunnara MEAS libre  72BUne scène de ménage vertigineuse et dramatique

La réussite d’Edward Albee dans cette œuvre phare du théâtre américain réside dans une suite d’affrontements et de coups fourrés gorgés d’ironie, de cruauté et de mensonges, autant d’armes affûtées comme des lames de rasoir dont Martha, dans ses délires alcoolisés, et George, dans sa virilité bafouée, se servent tour à tour. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi la pièce est une partition rêvée par tous les acteurs ! Dans la traduction de Daniel Loayza, ces deux monstres s’étripent avec la suavité d’un Valmont et d’une Merteuil dans Les Liaisons dangereuses, jurent à chaque minute de s’étrangler, jouissent de se traîner mutuellement dans la boue à coups de provocations sexuelles ou d’injures référencées.

Humour noir et perversité

Alain Françon et ses comédiens parviennent sobrement à éviter le vaudeville et l’hystérie, deux écueils qui minent le texte. Dans un décor de velours rouge délabré, avec une économie de jeu et une précision diabolique, Wladimir Yordanoff semble tirer les ficelles sataniques d’un jeu de cartes truqué avec une maîtrise incroyable pour contrer le despotisme tyrannique de Dominique Valadié, son épouse frustrée et dominatrice qui semble s’inventer – fantasme ou réalité ? – une progéniture. La jeune épouse enceinte et son mari le prof de sciences naturelles, invités pour un gin à 2 heures du matin, y laisseront aussi quelques plumes en forme de névroses. Une sacrée performance théâtrale qui nous laisse K.-O.

Hélène Kuttner

A découvrir sur Artistik Rezo :
– Le couple dans tous ses états au théâtre !, par Hélène Kuttner

[Photos © Dunnara Meas]

Articles liés

Les vernissages et expositions à ne pas manquer à Paris – Décembre
Agenda
94 vues

Les vernissages et expositions à ne pas manquer à Paris – Décembre

Venez découvrir les expositions et les vernissages du mois de décembre à Paris ! Jeudi 28 novembre : Indus 3 – Exposition collective Du 28 novembre 2019au 10 janvier 2020 Art : Concept 4, passage Sainte-Avoye 75003 Paris Boulevard...

Premiers pas dans la forêt, à découvrir au cinéma dès 4 ans, le 4 décembre
Agenda
36 vues

Premiers pas dans la forêt, à découvrir au cinéma dès 4 ans, le 4 décembre

Les premiers pas d’un renardeau, d’un poulain, d’un ourson et d’un petit éléphant au cœur de la forêt. De courtes histoires sur ces êtres sensibles et innocents qui explorent le monde naturel qui les entoure. Un programme rempli de couleurs et...

Marathon, la soirée qui mélange les esthétiques musicales à La Gaîté Lyrique
Agenda
46 vues

Marathon, la soirée qui mélange les esthétiques musicales à La Gaîté Lyrique

Marathon, la soirée qui mélange les esthétiques musicales, vous donne rendez-vous pour sa 6e édition le samedi 30 novembre à La Gaîté Lyrique, de 18h à 1h. Une fois de plus, Marathon ! propose une programmation surprenante en réunissant...