0 Shares 519 Views

Radio Muezzin de Rimini Protokoll à la Grande Halle de la Villette

15 février 2010
519 Vues
radiomuezzin

 

Lors d’une tournée avec Rimini Protokoll à Damas, Stefan Kaegi a été frappé par l’appel des muezzins. Il dit avoir éprouvé « une sensation acoustique impressionnante ». En s’intéressant au rituel de l’appel à la prière, il a découvert que chaque mosquée a son muezzin. Le temps où le muezzin grimpe en haut du minaret pour appeler les fidèles à la prière est en passe de devenir du folklore. La technique a fait évoluer cet appel. Après l’utilisation des micros, la radio diffuse l’appel du muezzin. En Egypte, le ministère de la Religion sélectionne les plus belles voix pour radiodiffuser les cinq appels à la prière. Stefan Kaegi  a fait une enquête sur cette évolution technologique et s’est demandé comment réagissaient les milliers de muezzins  du Caire face à ce phénomène qui tend à faire taire certains d’entre eux.


Théâtre documentaire et compréhension de l’autre


La scène est recouverte d’un immense tapis qui est l’assemblage de dizaine de tapis de prière (en réalité une moquette). Cinq muezzins vont venir tour à tour se présenter, raconter avec leurs mots leur vie, pourquoi et comment sont-ils devenus muezzins, ainsi que leur rapport à la foi. Quatre écrans montrent leurs photos quand ils étaient jeunes, celles de leurs familles, leurs mosquées. Les muezzins sont de grands narrateurs, ils ont le sens du verbe et du mot juste. Nous apprenons qu’ils ne sont pas seulement responsables de l’appel de la prière mais qu’ils ont différentes tâches dans la mosquée.


Le spectacle de Stefan Kaegi n’est ni un manifeste, ni de la propagande. Il montre un autre visage de l’Islam. A une époque où dans les sociétés occidentales, on ne parle de l’Islam que pour parler d’extrémistes, de poseurs de bombe et de foulards contestataires, il est capital de montrer des hommes qui parlent sereinement de leur foi, de leur profession mise à mal par une technologie envahissante. L’inconnu fait toujours peur, or on connaît très mal l’Islam, les croisades ne sont pas si loin finalement. Les muezzins nous montrent les gestes rituels de la prière, il n’y a ni voyeurisme, ni désir de nous convertir, mais tout simplement la démarche d’expliquer.


La force de ce spectacle est sa simplicité de ton, l’humanité touchante de ces hommes d’horizons différents qui sont devenus muezzins. Le début du spectacle commence par un appel à la prière, chacun avec sa modulation et son style. Les anciennes religieuses doivent en être toutes retournées, mais un muezzin vaut bien une volée de cloches, et cela dit sans aucun jeu de mot.


Ah si le Théâtre pouvait arrêter les guerres de religion !


Marie- Laure Atinault



Radio Muezzin
Un spectacle de Stefan Kaegi / Rimini Protokoll


Reprise du 16 au 20 février

Réservations au 01 40 03 75 75


Grande Halle de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
Métro Porte de Pantin


www.villette.com


Retrouvez cet article et une fine sélection de l’actualité culturelle sur www.kourandart.com

 

Articles liés

Les coloriages du street artist Jace
Agenda
46 vues

Les coloriages du street artist Jace

Il parait que les coloriages sont bons pour le moral des petites comme des grands, en voici donc un petit rab !  Aujourd’hui pas de peinture pour le street artist Jace mais un lien valable quelques jours où vous pourrez...

Téléchargez les coloriages du Carnet Graffiti Paris
Art
173 vues

Téléchargez les coloriages du Carnet Graffiti Paris

Qui a dit que le Street Art était réservé aux adultes ? Découvrez le Carnet Graffiti, un cahier d’activités pour expliquer le graffiti aux plus jeunes ! Graffiti Paris envisage le confinement comme l’occasion de découvrir de nouvelles activités...

Participez au concours photo de la MEP
Agenda
92 vues

Participez au concours photo de la MEP

Dans le cadre du défi créatif lancé par la Ville de Paris avec l’opération «Fenêtre sur l’autre» et aux côtés de la Maison de la Poésie et du Forum des Images, la MEP invite photographes amateurs et professionnels à...