0 Shares 2012 Views

Les 25 délices chorégraphiques à ne pas rater – Saison 2014/2015

16 septembre 2014
2012 Vues
carlson_Now_Laurent_Pailier


De Pina Bausch à Mats Ek, de Mourad Merzouki à José Montalvo, de Boris Charmatz à Israel Galvan, la saison 2014/2015 offre le meilleur de toutes les esthétiques chorégraphiques. La sélection ci-dessous se concentre sur les lieux emblématiques qui annoncent d’ores et déjà toute leur programmation. Mais beaucoup de festivals viendront enrichir le paysage à Paris et en Île-de-France. Voici donc les spectacles incontournables sur les dix mois d’octobre à juillet.

Octobre 2014

Dance1/ DANCE
de Lucinda Childs
Théâtre de la Ville

Si vous n’avez pas pu assister à la nouvelle version du mythique Einstein on the beach, voici l’occasion de voir l’original, même s’il s’agit “seulement” de la chorégraphie créée en 1979 pour l’opéra minimaliste de Bob Wilson et Phil Glass. Le genre répétitif arrive ici dans la pureté et la puissance d’un acte fondateur.

www.theatredelaville-paris.com

2/ ASA NISI MASA
de José Montalvo
Théâtre National de Chaillot

L’exact contraire de Lucinda Childs ! Une série de vingt récits brefs, pour un public de tous âges. Montalvo fait du Montalvo : il dessine des animaux et met en scène leur rencontre avec les danseurs. Coloré et pétillant.

theatre-chaillot.fr

romeo-et-juliette_ballani--9«Romeo et Juliette » par le Groupe Grenade/Josette Baïz

 

 

 

 

 

 


3/ ZOA
par la Compagnie Zone d’Occupation Artistique
Micadanses Festival

La “Zone d’Occupation Artistique” explore les terrains vagues entre danse, performance et un certain on-ne-sait-quoi, en quête des courbatures enfouies dans ces espaces carrés que sont les théâtres.

 

Novembre 2014

4/ NOW
de Carolyn Carlson
Théâtre National de Chaillot

L’élégance de Carlson, heureuse septuagénaire, paraît de plus en plus faite pour l’éternité. Elle signe ici sa première création en tant qu’artiste en résidence à Chaillot, mais pas sa première pièce de groupe inspirée de l’univers de Gaston Bachelard.                     theatre-chaillot.fr

5/ M!M
de Laurent Chétouane
Théâtre de la Bastille

Le duo masculin “M!M” de Laurent Chétouane réussit une synthèse assez déconcertante entre formalisme, narration et sensualité. Ça sent le ballet, mais il n’y a ni entrechats ni arabesques et pourtant les corps semblent survoler le plateau, sur un concert pour violon et orchestre de Beethoven. L’avant-garde peut aujourd’hui travailler sur le plaisir de la danse !

theatre-bastille.fr

6/ PIXEL
par Mourad Merzouk
Kalypso Festival

Le champion du genre se confronte aux projections lumineuses pour chorégraphies qui sont la marque de fabrique d’Adrien B./Claire M. pour amener le hip-hop vers le terrain du virtuel.
 

Décembre 2014

37/ TOROBAKA
d’Akram Khan et Israel Galvan
Théâtre de la Ville

Le titre évoque les bêtes sacrées des deux cultures, le taureau et la vache. Il y a du Picasso dans les gestes : une danse à quatre pattes, en béliers, un ultime zapateado frappé des mains… Cette danse du taureau avec la vache est riche d’inventions et ce n’est pas tous les jours qu’on assiste à un tel bouleversement des codes.
www.theatredelaville-paris.com

8/ PLEXUS
d’Aurélien Bory
Théâtre des Abbesses

On pourrait croire à un effet spécial. De fines membranes faites de lamelles verticales tranchent chaque apparition de la danseuse-acrobate. Kaori Ito n’est apparemment ni devant, ni derrière, ni traversée par elles. L’œil du spectateur tente de suivre, de décoder. Bory, fondateur de la Cie 111, a tenté de créer un portrait à la fois artistique et humain de la pétillante Japonaise, qui révèle ici aussi bien des états d’angoisse qu’un imaginaire de légèreté, d’ascension et de dissolution.

www.theatredelaville-paris.com

andreasitter1_redimensionner9/ LA CINQUIÈME POSITION
d’Andrea Sitter
Théâtre National de Chaillot

Avec son humour d’une finesse et d’une autodérision toutes aristocratiques, l’ex-ballerine et interprète de Pina Bausch crée des solos décapants.

theatre-chaillot.fr

 Janvier 2015

10/ JULIETTE ET ROMÉO
par Le Ballet Royal de Suède

On ne présente plus Mats Ek, chorégraphe phare de la Suède qui fascine chaque fois de nouveau avec sa manière de prendre les grands mythes du ballet à rebrousse-poil. L’inversion dans le titre est donc fortuite ! Ek présente sa toute nouvelle facétie, créée en 2013 pour honorer le 240e anniversaire de l’illustre compagnie nordique.

www.operadeparis.fr

arkadi_by_Muna_Al_Nawajah11/ ARCHIVE
d’Arkadi Zaides
Théâtre National de Chaillot

L’engagement politique est ici le moteur même. Zaides, ancien interprète de la fameuse compagnie israélienne Batsheva, livre un solo où il confronte le spectateur avec des vidéos montrant le quotidien des Palestiniens face à l’armée israélienne dans les territoires occupés, filmé avec des caméras cachées. Un solo de danse/vidéo qui a bouleversé le Festival d’Avignon.

theatre-chaillot.fr

12/ FESTIVAL FAITS D’HIVER

Un laboratoire contemporain de la recherche chorégraphique qui offre année après année un bel aperçu de ce qui est à la pointe.

 
Février 2015

13/ GUESTS
avec le Groupe Grenade
Théâtre de la Ville

Extraits de pièces de Dominique Bagouet, Lucinda Childs, Emanuel Gat, Rui Horta, Wayne McGregor et Hofesh Shechter, dansés par des jeunes interprètes très virtuoses. Leur dernier programme, construit sur le même mode, avait convaincu au point que plus aucun grand chorégraphe de ce monde ne refuse de leur transmettre un extrait. Aussi, Josette Baïz, qui dirige cet incroyable projet, a introduit dans la danse contemporaine le programme mixte à la manière d’un gala, en accord avec une époque qui aime la rapidité, les alternances et un rythme soutenu. Ce qui différencie les programmes de Grenade d’un programme mixte de ballet est l’absence d’entractes, remplacés par des brèves chorégraphiques. Grenade est unique dans le paysage français et la diversité des univers abordés est un défi joyeusement relevé par cette compagnie dont on sait à quel point elle fait passer le plaisir de danser.

www.theatredelaville-paris.com

 
14/ FESTIVAL HORS-SÉRIE
Théâtre de la Bastille

Un festival qui aime mélanger danse, théâtre et toutes sortes de créations bâtardes et donc passionnantes. On y découvre souvent des artistes qui travaillent entre la France et leur pays d’origine autant qu’à travers les territoires artistiques.

www.theatre-bastille.fr

 

Mars 2015

compagnie-non-nova-ppp_015/ P.P.P.
de Phia Ménard
Monfort Théâtre

Elle jongle avec des boules de glace qui tombent des cintres telles des grenades ! Phia Ménard adopte une attitude, plus que la “position parallèle au plancher” à laquelle se réfère le titre. À l’origine, P.P.P. était une métaphore de sa vie de femme dans un corps d’homme. Aujourd’hui, Philippe est Phia. Comment ce changement va-t-il changer la pièce ?              www.lemonfort.fr

16/ AH/HA
de Lisbeth Gruwez
Théâtre de la Bastille

Voilà comment on aborde le registre répétitif aujourd’hui. Des personnages comme montés sur des ressorts, entre rire et agitation mécanique. Quelque chose d’hilarant se profile derrière le côté glaçant. Intrigant et envoûtant.

theatre-bastille.fr

 
17/ BIENNALE D’ART FLAMENCO
Théâtre National de Chaillot

Avec danse, musique et plus… Rocio Molina représente une nouvelle génération qui sait extraire d’une tradition sa plus grande modernité. Elle présente un solo et rencontre, dans une création, le duo Sébastien Ramirez/Honji Wang, qui navigue autour du hip-hop.

theatre-chaillot.fr

Avril 2015

18/ WHAT THE BODY DOES NOT REMEMBER
de Wim Vandekeybus
Au 104

C’était son premier spectacle, et il est resté inoubliable. La dynamique, les roulades, les corps traversant le plateau sur des trajectoires horizontales… Tout ça a forgé un style, une marque de fabrique. Revoir cette pièce et s’en souvenir est un rappel fulgurant de cette énergie, cette nouvelle vision de risque corporel pris par le danseur.

www.theatredelaville-paris.com

 
Mai 2015

Nelken19/ NELKEN
de Pina Bausch
Théâtre du Châtelet

Une nouveauté parisienne pour Pina Bausch ! Pas la pièce, non. Nelken est le mythe le plus romantique de la défunte reine du Tanztheater allemand. Ce qui est nouveau, c’est que la compagnie vient à Paris avec deux pièces à la fois, et que la salle du Châtelet, plus grande que celle du Théâtre de la Ville, ne sera pas complète dès l’ouverture de saison. Nelken ne cesse de tourner depuis sa création en 1982. Une occasion de tenir cette compagnie en vie même sans sa fondatrice.

chatelet-theatre.com

IMGP3518small20/ LIGHT BIRD
de Luc Petton et Marylen Iglesias-Breuker
Théâtre National de Chaillot

Si la nouvelle saison était à identifier à une seule création, ce serait Light Bird de Luc Petton, qui réunit danseurs européens et coréens dans un dialogue direct avec les grues de Mandchourie, ces oiseaux majestueux qui sont eux-mêmes des danseurs-nés. Le trouble de la rencontre entre humains et oiseaux vivants s’annonce ici d’une poésie aux couleurs pastel, aussi romantique que troublante. La simple présence des oiseaux suffit à créer des paysages idylliques et mystérieux à la fois. Sans parler de la recherche chorégraphique, qui est, chez Petton, toujours d’une extrême sensibilité. Un musicien coréen trésor national vivant complète le tableau. Light Bird tournera à travers l’Europe et l’Asie et marquera les esprits.

theatre-chaillot.fr

21/ LES RENCONTRES CHORÉGRAPHIQUES INTERNATIONALES
Seine-Saint-Denis

Le festival en région parisienne qui jouit de la plus grande attention en France et dans le reste du monde, et dont la programmation est attendue avec un suspense soutenu.

www.rencontreschoregraphiques.com

Juin 2015

22/ LE PASSAGE DU TEMPS
d’Anne Teresa De Keersmaeker
Théâtre de la Ville

Et même si on ne sait, naturellement, pas grand-chose en début de saison de ce qui fera le ciment chorégraphique de cette nouvelle création, on sait tout de même que la figure de proue de la danse flamande passe de l’exploration d’un registre antique (En atendant et Cesena) à Brian Eno et qu’elle renouvelle en grande partie ses interprètes. Il y aura donc du suspense dans l’air et toutes les surprises seront possibles.

www.theatredelaville-paris.com

 
Multiverse_by_Chris_Herzfeld23/ MULTIVERSE
de Garry Stewart et Stephanie Lake
Théâtre National de Chaillot

Voilà un petit aperçu du paysage chorégraphique australien, d’un monstre sacré comme l’Australian Dance Theatre de Garry Stewart avec ses grands formats spectaculaires à une nouvelle découverte avec une forme beaucoup plus intimiste. Dans Multiverse, Stewart aborde les projections 3D et le virtuel ainsi que les projections sur le corps.

theatre-chaillot.fr

24/ FESTIVAL JUNE EVENTS
La Cartoucherie de Vincennes

Un festival où le plaisir de danser et la relation entre danse et mouvement sont des champs de recherche privilégiés, où l’on jure surtout par des identités artistiques au-delà des effets de style et de mode.

 
Juillet 2015

25/ VADER
de Peeping Tom
Théâtre de la Ville

Le père, donc ! Une fois de plus, la compagnie belge aborde l’univers des relations humaines à l’intérieur de la cellule familiale. On sait qu’ils n’y vont pas par quatre chemins et qu’ils peuvent nous confronter à des aspects moins avouables de l’humain, que ce soit au niveau psychologique ou corporel. Mais ils n’oublient jamais l’humour et la lumière. Au fil de leurs créations comme Le Salon, Le Sous-Sol…, ils ont développé une théâtralité aussi fine que spectaculaire.

www.theatredelaville-paris.com

Thomas Hahn

[Photos © DR, Ballani, Paillier, Fernandez, Boudet, Al Nawajah, Beaujault, DR, Hahn, Herzfeld]

Articles liés

ColorsxStudio : une seconde édition à l’espace Niemeyer
Musique
142 vues

ColorsxStudio : une seconde édition à l’espace Niemeyer

Après une inauguration du festival en novembre 2021 dans un lieu tenu secret près de République, le studio Berlinois Colors s’est de nouveau installé à Paris du 28 novembre au 2 décembre 2022 au sein de l’espace Niemeyer dans...

“Les Yeux Fermés…” du chorégraphe Mickaël Le Mer : quand le hip hop rencontre Pierre Soulages
Agenda
96 vues

“Les Yeux Fermés…” du chorégraphe Mickaël Le Mer : quand le hip hop rencontre Pierre Soulages

Dans Les Yeux Fermés…, le chorégraphe Mickaël Le Mer s’inspire du grand peintre Pierre Soulages pour imaginer une quête poétique et lumineuse. S’inspirer du grand peintre Pierre Soulages pour imaginer une quête poétique, dansée et lumineuse. C’est en découvrant un...

Ne manquez pas Skullcrusher au POPUP! le 8 février !
Agenda
89 vues

Ne manquez pas Skullcrusher au POPUP! le 8 février !

Skullcrusher, alias pour Helen Ballentine, se prépare à sortir son tout premier album, “Quiet The Room” où la voix rauque de Ballentine se posera délicatement sur un son ambient, folk à la rencontre du shoegazing. Au travers de 14...