0 Shares 800 Views

Transmission : un affrontement magistral au cœur de l’Église

Hélène Kuttner 24 février 2020
800 Vues

© Laurencine Lot

Transmission est adaptée du best-seller Mass Appeal de l’Américain Bill C. Davis, déjà représenté à Paris il y a quelques années dans une adaptation de Jean Piat sous le titre L’Affrontement. Dans une nouvelle et épatante adaptation de Davy Sardou, Francis Huster reprend le rôle du vieux prêtre alcoolique face au jeune Valentin de Carbonnières (Molière de la Révélation 2019) qui joue Mark. Flamboyant et encore plus puissant.

Un pur-sang sur la ligne de départ

Imaginez une paroisse tranquille de l’Amérique profonde, avec un vieux prêtre qui connait toutes ses ouailles par leur petit nom, console les misères des uns et des autres, célèbre les mariages et arrange les divorces, gère les secrets des uns et les tromperies des autres, tout en profitant depuis des années de ce modus vivendi tranquille en sirotant son whisky, passé en sous-main en remerciement de services rendus. Débarque comme un ouragan un jeune séminariste fougueux, pétri de pureté et d’innocence rageuse, envoyé par le diocèse pour être formé par le vieux Farley dans sa paroisse mais avec l’exigence de tout révolutionner, notamment l’ordination des femmes et la tolérance au mariage des homosexuels. L’échange se transforme très rapidement en duel incendiaire, d’autant que l’un des deux hommes, buriné par le temps et les petits arrangements sociaux, est un berger qui prêche les paroles que ses ouailles souhaitent entendre, tandis que l’autre irradie de révolte et de pureté spirituelles et morales.

Duel d’acteurs au sommet de leur art

© Photo Lot

On retrouve donc Francis Huster, avec quelques années de plus, dans le rôle du séduisant et mondain alcoolique à qui on ne refait pas le monde et qui se voit déborder par un ouragan de jeunesse et de révolte. L’acteur maîtrise parfaitement le rôle et lui apporte un supplément d’âme, une tendresse et une humanité qui ne font jamais oublier son art de l’esquive et de la répartie théâtrale. Acteur jusqu’au bout des ongles, Huster joue la ruse mais aussi la sincérité, l’orgueil démesuré mais aussi la fragilité d’un homme profondément seul en vérité, blessé par la vie. Face à lui, en interaction permanente, Valentin de Carbonnières emporte tout sur son passage, avec sa présence athlétique et fulgurante. En tenue de jogging, dégoulinant de sueur, ou en costume-cravate, le jeune comédien est là, bouleversant de vérité et d’engagement scénique. 

Un décor et des lumières efficaces

© Photo Lot

Côté pile dans une église, avec une immense croix incandescente et blanche et une sonorisation adéquate, côté face dans le bureau-bibliothèque du vieux prêtre, la scénographie remarquablement éclairée fait la part belle aux acteurs que le metteur en scène Steve Suissa dirige avec une précision parfaite. Dans le fond, la pièce ne cesse d’interroger les contradictions de l’Église d’aujourd’hui, traversée d’un côté par la matérialité inévitable des gadgets numériques et la soif d’argent, et de l’autre par les inévitables changements de société avec la place des femmes et la reconnaissance des homosexuels. Drôle, vive, encore très actuelle, la pièce balaye ces sujets avec deux comédiens sportifs de haut niveau, qui font valser les mots !

Hélène Kuttner

Articles liés

Coquette – Le nouvel EP de Hailey Tuck
Agenda
65 vues

Coquette – Le nouvel EP de Hailey Tuck

Un doux flashback dans les années folles avec le nouvel EP de la chanteuse Hailey Tuck.  Après le succès de l’album Junk,  la chanteuse dévoile aujourd’hui six nouveaux titres sur un EP intitulé Coquette. Entre jazz et pop, tristesse et...

ICART & Médiamétrie – Enquête sur les pratiques et sorties culturelles des Français
Art
150 vues

ICART & Médiamétrie – Enquête sur les pratiques et sorties culturelles des Français

L’ICART, école du management de la culture et du marché de l’art, s’est associée à l’institut de sondage Médiamétrie afin de réaliser une étude pour mieux connaître les pratiques culturelles des Français et de les mobiliser sur l’importance de...

Ardif et ses « Mechanimals » : le street artiste du safari urbain
Art
171 vues

Ardif et ses « Mechanimals » : le street artiste du safari urbain

Les œuvres d’Ardif jalonnent les rues de Paris et ne passent pas inaperçues ! Architecture mécanique et animaux fusionnent en une parfaite synthèse qui surprend le public par son naturel. Qui êtes-vous, Ardif ? Un street artiste français, basé surtout à...