0 Shares 38 Views

Lauréats du prix PULSAR The Open Art Prize – STATION F

Agathe Louis 14 novembre 2017
38 Vues
pulsar prix station f artistik rezo paris

« La technologie est souvent perçue comme un geste froid et agressif, nous avons créé PULSAR pour tenter d’emmener la technologie sur un autre terrain, celui de l’émotion, de la poésie et de la beauté », c’est sur ces mots que Marine Ulrich et Alix Debussche, les deux jeunes co-fondateurs de PULSAR, ont ouvert jeudi 5 octobre la cérémonie de remise des prix PULSAR à STATION F en présence de Gilles Babinet, président de l’association PULSAR.

Cette cérémonie a clôturé la semaine de création PULSAR au cours de laquelle une trentaine de créateurs issus du monde artistique et du monde digital se sont réunis dans les 2000m2 d’ateliers futuristes de TechShop-Leroy Merlin pour prototyper des projets d’oeuvres.

Les lauréats de cette première édition sont :

1er Prix pour une dotation de 30 000€ attribué au programmeur Simon Hill et au chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing pour le projet « Image-Mouvement».

« Le prix PULSAR va nous permettre de continuer ce ping-pong entre code et danse et donc de soutenir notre recherche technologique et esthétique » se sont réjouis les deux créateurs de ce projet, une performance dansée et captée en temps réel par un système de motion capture mobile.”

2ème Prix pour une dotation de 20 000€ attribué au programmeur Clément Barbisan, l’artiste designer Thomas Guillemet et le chorégraphe Jean-Marc Matos pour le projet « Bodyfail ».

L’oeuvre est une installation qui, grâce à la création d’un « réseau de neurones », une sorte d’intelligence artificielle, fait buger des systèmes de reconnaissance du mouvement par des mouvements dits « défaillants », inhabituels ou dansés.

3ème Prix pour une dotation de 10 000€ attribué au plasticien Gaspard Bébié-Valérian et au chercheur en design Dorian Reunkrilerk pour le projet « Urinotron ».

L’Urinotron est une oeuvre conçue comme un dispositif de production d’électricité à partir d’urine. L’objectif de cette pile est de repenser un mix énergétique 100% renouvelable à l’échelle du quotidien et des micro-usages.

« Après cette semaine de test et d’expérimentation, on se réjouit d’envisager la continuité de ce projet. Grâce à PULSAR, nous disposons de conditions optimales pour que ce projet prenne de l’ampleur et s’active tant comme projet artistique que comme objet prospectif représentatif de problématiques sociales, énergétiques et environnementales » déclare Dorian Reunkrilerk.

« Avant on expliquait la technologie avec des slides, aujourd’hui il faut la vivre pour la comprendrec’est avec ces mots que Christian Nibourel, président d’Accenture France a remis le 1er Prix et conclu la cérémonie. Grâce à ces dotations, ces trois équipes lauréates vont maintenant pouvoir passer du prototype à l’oeuvre. L’exposition des oeuvres est déjà prévue pour décembre à la Fondation Groupe EDF.

Pour cette première édition, le jury PULSAR rassemblait des personnalités du monde de l’art et de l’innovation : Hugo ARCIER, artiste numérique français, Alexandre CADAIN, co-directeur du séminaire Post-digital à l’ENS Ulm, Marwan ELFITESSE Startup Manager à STATION F, Julie LE BARON rédactrice en chef de Vice, Blanche de LESTRANGE directrice de la programmation et du développement de la FIAC, Lucie MARINIER administratrice culturelle de la Ville de Paris et Emmanuel VIALE directeur de l’Accenture Lab de Sophia Antipolis.

La première édition du PULSAR The Open Art Prize se déroule jusqu’au 14 décembre 2017. Et du 9 au 14 décembre, les trois lauréats du prix PULSAR se produiront à la Fondation Groupe EDF.

Retrouvez ici notre article sur PULSAR The Open Art Prize.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
134 vues
Spectacle
134 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
225 vues
Art
225 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
190 vues
Spectacle
190 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]