0 Shares 38 Views

Maido Project + Didier Sustrac + Edmundo Carneiro & the hands à la Dame de Canton- Bossa Nova

Sellah Alidor 6 décembre 2017
38 Vues

Maido Project, Didier Sustrac, Edmundo Carneiro & the hands sur la scène de la Dame de Canton pour une soirée Bossa Nova; « From Brazil to India ».

Maido Project :

Maido Project est un collectif de musiciens qui mélange electro, jazz & world music. Créé par le compositeur et multi-instrumentiste Pierre Baillot, il est actif depuis 2006 avec déjà 6 albums distribués & plus de 20 compilations sur différents labels dont EMI & Universal en Allemagne, Inde, Moyen Orient, Péninsule Arabe, Corée, Japon, Pologne, Italie, Israel, Tchequie, Slovaquie, Russie,…

En 2013 l’album Zafran Lounge sorti sur Universal dans tous les pays du Moyen Orient et devient un véritable succès dans la plupart de ces pays : #1 world charts au Liban et en Jordanie, #2 à Bahrain et TOP10 au Qatar et à Dubai, TOP20 en Arabie Saoudite, Oman, plus différentes compilations.
Plus d’info sur RNC Music.
Maido Project collabore notamment avec différents musiciens issus des musiques du monde, notamment la chanteuse eurasienne Monica Shaka, les chanteuses indiennes Sandhya Sanjana & Kakoli Sengupta, le chanteur marocain Simo, le joueur de nay Nabil Ghannouchi… Ils se produisent fréquemment en France notamment à Paris mais également dans des tournées internationales comme récemment au Maroc.
A travers son partenariat avec RFI, Pierre produit en parallèle des musiques de documentaires, jingles & illustration sonores,… Sorti en 2014 avec RFI & le label Plaza Mayor l’album de relaxation World of Zen est une unique combinaison de voix indiennes et d’instruments traditionnels orientaux comme le oud, les flutes ney, et bansuri…

Didier Sustrac :

Celui qui porte depuis toujours et sans concession la musique Brésilienne en France, qui a chanté avec Claude Nougaro, Pierre Barouh, Chico Buarque… nous délivre un nouvel album empreint de poésie, de douceur, de beauté et d’une harmonie parfaite entre la musique et les mots. Les premiers articles qui tombent sont tous unanimes. Le Journal L’Alsace par exemple nous dit : « Didier Sustrac montre qu’il est l’un de ceux qui réussissent le mieux le mariage de la musique brésilienne et de la langue française, célébré ici avec une maîtrise, une élégance et une douceur incomparables ». Tout est dit…

[Source texte : communiqué presse]

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
138 vues
Spectacle
138 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
229 vues
Art
229 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
194 vues
Spectacle
194 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]