0 Shares 403 Views

Banksy

6 avril 2014
403 Vues
Banksy1

Banksy

 

www.banksy.co.uk

Banksy serait né vers 1970 à Bristol (UK). Tout comme dans le graffiti, Banksy tient à protéger son identité. On le soupçonne de s’appeler Robin ou Robert Banks, mais ce ne sont là que des suppositions, et c’est en grande partie ce qui crée un tel engouement pour cet artiste…

Banksy combine différentes techniques, comme celle du pochoir, de la peinture, du graffiti ou encore des installations tout en alliant humour et dénonciations sociales ou politiques. Son message est généralement antimilitarisme, anticapitalisme ou antisystème. Ses personnages sont souvent des enfants, des personnes âgées, des policiers, des singes, des rats (dont il avoue avoir été influencé par le pochoiriste français Blek le Rat) et des soldats.

Ses œuvres commencent à apparaître à Bristol en 1993. Dix ans plus tard, elles recouvrent les murs des plus grandes villes du Royaume-Unis mais aussi de Paris, Vienne, Barcelone, San Francisco.

Adoré du monde de l’art aux quatre coins du globe, détesté des autorités, il est également appelé « art terrorist » (terroriste de l’art) en Grande-Bretagne.

L’artiste aime provoquer, choquer la société, et c’est ce qui fait l’importance de son œuvre. En 2004, il crée des billets de dix livres en remplaçant l’effigie de la Reine d’Angleterre par celle de Lady Diana, et la « Bank of England » par « Banksy of England ». Ils sont dispersés lors du carnaval de Nothing Hill. Il détourne également des Monet et des Van Gogh lors de son exposition « Crude Oils » et y libère 200 rats.

Ses œuvres ne se limitent pas au « street art ». Il crée également des peintures sur canevas et des sculptures. Il a réussi à accrocher ses œuvres dans la Tate Modern et autres musées à l’insu de tous. Certains responsables et autres directeurs ont parfois mis plusieurs jours à se rendre compte de la supercherie.

Il aurait refusé énormément de contrats, dont plusieurs avec la marque Nike. Les projets qui ont aboutis sont parait-il très infimes en comparaison de toutes les propositions qu’il a reçues. « J’ai déjà refusé quatre propositions de Nike. A chaque nouvelle campagne, ils me demandent de travailler pour eux, mais j’ai toujours refusé. En fait, la liste des boulots que je n’ai pas faits est beaucoup plus longue que celle des travaux que j’ai acceptés. Nike m’a pourtant proposé un beau paquet d’argent pour que je bosse pour eux. » Pourquoi a-t-il refusé ? « Parce que je n’ai pas besoin de cet argent et que cela me déplaît de savoir que des enfants se tuent au travail pour des clopinettes. »

Une exposition de Banksy a été organisée au Bristol Museum en 2009. Et un film de (et avec) l’artiste est sorti en salle le 15 décembre 2010.

[© DR – Banksy]

 

Articles liés

« La maladie de la mort » : Marguerite Duras vue par Katie Mitchell
Spectacle
123 vues
Spectacle
123 vues

« La maladie de la mort » : Marguerite Duras vue par Katie Mitchell

Voici peut-être le texte le plus énigmatique, le plus dérangeant de Marguerite Duras, une exploration de l’amour, du sexe, de la vie et de la mort entre un homme et une femme. Metteur en scène mondialement connue, Katie Mitchell monte le texte avec des caméras qui fouillent l’intimité, Irène Jacob en narratrice et Laetitia Dosch […]

Le Grand Prix du Festival d’humour de Paris – Bobino
Agenda
32 vues
Agenda
32 vues

Le Grand Prix du Festival d’humour de Paris – Bobino

Pour clôturer sa troisième édition, le festival d’humour de Paris vous offre la crème de la crème des humoristes de demain sur la scène de Bobino. Venez assister à l’éclosion des plus grands talents de demain, et participer à une aventure humoristique unique ! Après avoir parcouru les Festivals, les Comedy club, Avignon et les scènes […]

Nourritures – Café de la Danse
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Nourritures – Café de la Danse

Après son succès au Tarmac le 9 décembre dernier, NOURRITURES de la chorégraphe Marie Perruchet (Cie Body Double) sera joué 2 soirs au Café de la Danse les 26 et 27 janvier 2018. Les Nourritures Terrestres est un oeuvre de jeunesse d’André Gide publiée en 1887. Œuvre hybride, il s’agit d’un roman-poème qui mêle souvenirs des voyages méditerranéens, récits d’expériences […]