0 Shares 44 Views

Allez-y de notre part : K.O.

KO

K.O.

De Fabrice Gobert

Avec Laurent Lafitte, Chiara Mastroianni, Pio Marmaï

Durée : 1h55

Sortie le 21 juin 2017

K.O.Sortie le 21 juin 2017

Comme chaque semaine, la rédaction d’Artistik Rezo sélectionne pour vous LE film à ne pas rater. Cette semaine : K.O., de Fabrice Gobert.

Le pitch. Antoine Leconte est un homme de pouvoir arrogant et dominateur, tant dans son milieu professionnel que dans sa vie privée. Au terme d’une journée particulière oppressante, il est plongé dans le coma. À son réveil, plus rien n’est comme avant : Rêve ou réalité ? Complot ? Cauchemar ?… Il est K.O.

Allez-y de notre part. Fabrice Gobert est un homme discret. Il semble prendre le temps de réfléchir à chaque projet, quitte à rebrousser chemin si c’est ce que lui commande son intuition. Après un premier long-métrage ambitieux, Simon Werner a disparu, il a pris la direction de la série Les Revenants, adaptation du premier film de Robin Campillo (récemment primé à Cannes pour 120 battements par minute). Après une première saison acclamée (et nettement supérieure au film), Gobert a mis plus de deux ans pour livrer la saison 2, ayant soudain décidé de tout réécrire car il n’était pas satisfait de ses premiers scénarios. Entre temps, il aura aussi eu le temps de faire mûrir l’idée de K.O., dont le synopsis fait penser à certains thrillers alambiqués des années 90 (comme Troubles de Wolfgang Petersen, mètre-étalon en la matière).

 

Psychologique et labyrinthique, K.O. est un mystère. Gobert et son équipe ont tenu à garder le secret autour du sujet réel du film et de son genre. Polar manipulateur ? Drame nimbé de fantastique ? Pure vision psychanalytique de la crise personnelle et professionnelle d’un homme trop sûr de lui ? Le doute est permis. Et c’est justement cela, ainsi que la totale exigence du metteur en scène, qui rend le film si prenant. Le casting est cinq étoiles : Laurent Lafitte, Chiara Mastroianni, Clotilde Hesme, Pio Marmaï, mais aussi Zita Hanrot, césarisée pour son rôle dans Fatima de Philippe Faucon. La mise en scène est au cordeau. L’écriture est exigeante. K.O., c’est le haut du haut du panier en termes de cinéma français potentiellement populaire. Il devrait attirer un large public friand d’adrénaline et de suspense inédit. 

 

Lucile Bellan

[Image 2017 © Wild Bunch Distribution]

Articles liés

« La maladie de la mort » : Marguerite Duras vue par Katie Mitchell
Spectacle
239 vues
Spectacle
239 vues

« La maladie de la mort » : Marguerite Duras vue par Katie Mitchell

Voici peut-être le texte le plus énigmatique, le plus dérangeant de Marguerite Duras, une exploration de l’amour, du sexe, de la vie et de la mort entre un homme et une femme. Metteur en scène mondialement connue, Katie Mitchell monte le texte avec des caméras qui fouillent l’intimité, Irène Jacob en narratrice et Laetitia Dosch […]

Le Grand Prix du Festival d’humour de Paris – Bobino
Agenda
43 vues
Agenda
43 vues

Le Grand Prix du Festival d’humour de Paris – Bobino

Pour clôturer sa troisième édition, le festival d’humour de Paris vous offre la crème de la crème des humoristes de demain sur la scène de Bobino. Venez assister à l’éclosion des plus grands talents de demain, et participer à une aventure humoristique unique ! Après avoir parcouru les Festivals, les Comedy club, Avignon et les scènes […]

Nourritures – Café de la Danse
Agenda
40 vues
Agenda
40 vues

Nourritures – Café de la Danse

Après son succès au Tarmac le 9 décembre dernier, NOURRITURES de la chorégraphe Marie Perruchet (Cie Body Double) sera joué 2 soirs au Café de la Danse les 26 et 27 janvier 2018. Les Nourritures Terrestres est un oeuvre de jeunesse d’André Gide publiée en 1887. Œuvre hybride, il s’agit d’un roman-poème qui mêle souvenirs des voyages méditerranéens, récits d’expériences […]