0 Shares 52 Views

Cannes 2017 : quand voir les films en salles ?

the Square

The Square

De Ruben Östlund

Avec Claes Bang, Elisabeth Moss, Dominic West

Durée : 2h22

En salles en 2017

Le 70ème festival de Cannes s’est achevé fin mai avec le sacre du suédois Ruben Östlund, dont le film The Square a remporté la Palme d’Or. Mais quand les spectateurs pourront-ils voir les films cannois en salles ? Artistik Rezo vous propose son agenda des sorties cannoises.

Déjà sortis

Parmi les films déjà sortis, on peut citer Les Fantômes d’Ismaël d’Arnaud Desplechin (film d’ouverture hors compétition), mais aussi Rodin (Jacques Doillon) et L’Amant double (François Ozon). Du côté des sélections parallèles, L’Amant d’un jour (Philippe Garrel) est lui aussi en salles après sa présentation à la Quinzaine des Réalisateurs. Côté compétition, Le Jour d’après (dernier film du sud-coréen Hong Sang-soo) est sorti ce mercredi 7 juin.

 

À venir cet été

C’est fin août que la compétition cannoise va réellement commencer à inonder nos écrans. D’abord le 16 avec Une femme douce, le drame poisseux de l’ukrainien Sergei Loznitsa. Puis le 23 avec une double sortie : le prix de la mise en scène de Sofia Coppola (Les Proies) et le Grand Prix de Robin Campillo (120 battements par minute). Avant cela, l’été aura été plutôt calme, même si la sortie d’Okja le 28 juin aura ravi de nombreux spectateurs. Le film réalisé par Bong Joon-ho (Memories of murder, Snowpiercer) avec Tilda Swinton, Jake Gyllenhaal et un monstre gentil sera en effet disponible à cette date… sur Netflix.

 

Patience, patience

Pour le plus gros de la troupe, il faudra au moins attendre la rentrée. Michel Hazanavicius présentera son Redoutable (sur Jean-Luc Godard) le 13 septembre, avant qu’Andrei Zvyaguintsev (Loveless) et Naomi Kawase (Vers la lumière) ne présentent leurs films le 20. Le 11 octobre, ce sera le tour de Good Time (le polar des frères Safdie avec Robert Pattinson). La semaine suivante, c’est le Happy End de Michael Haneke qui débarquera sur nos écrans. Il faudra ensuite attendre début novembre pour découvrir les films du hongrois Kornel Mundruczo (Jupiter’s moon) et du grec Yorgos Lanthimos (Mise à mort du cerf sacré, prix du scénario), qui sortiront le 1er. Enfin, le Wonderstruck de Todd Haynes arrivera sur le tard, puisqu’il est prévu pour le 15 novembre.

 

Arlésiennes

Vous n’avez pas mal lu : The Square, la Palme d’Or de Ruben Östlund, n’a pas encore de date de sortie. Tout comme d’autres films primés en 2017, à savoir In the fade de Fatih Akin (prix d’interprétation pour Diane Kruger) et You were never really here de Lynne Ramsay (prix du scénario ex aequo et prix d’interprétation pour Joaquin Phoenix). On attend également des nouvelles de l’autre film Netflix, The Meyerowitz Stories de Noah Baumnach (avec Ben Stiller, Adam Sandler et Dustin Hoffman). Ces films devraient vraisemblablement sortir à l’automne, même s’il n’est pas impossible que leurs sorties soient repoussées sans raison apparente. On se souvient par exemple que The Assassin de Hou Hsiao-hsien, présenté à Cannes 2015 et acclamé par la critique malgré son absence de prix, avait fini par sortir… le 9 mars 2016.


Lucile Bellan

[Image 2017 © Bac Films]

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
142 vues
Spectacle
142 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
235 vues
Art
235 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
203 vues
Spectacle
203 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]