0 Shares 1960 Views

Rejjie Snow : un romantique qui fusionne les genres

Adèle Berge 20 mars 2018
1960 Vues

Dear Annie • 300 ENTERTAINMENTHONEYMOON • 2018

Il y a tout juste un mois, Rejjie Snow nous livrait son premier album solo intitulé Dear Annie, annoncé et attendu depuis le printemps 2016. En effet, il aura fallu deux EP (Dear Annie : Part 1 et 2) avant que l’album complet ne soit dévoilé. Mélange des genres réussi.

Rejjie Snow ou l’ovni du rap anglophone

Né à Dublin, Alexander Anyaegbunam, alias Rejjie Snow, a d’abord tenté de faire carrière dans le football en s’envolant pour la Floride, avant de commencer des études artistiques en Géorgie. Il retourne finalement dans son pays natal pour se concentrer sur la musique, aux côtés de figures de la scène underground british tel que King Krule. Entre Dublin, Londres et Brooklyn, il est vite repéré, et fait ses débuts en première partie de Kendrick Lamar et de MF Doom. Dès la sortie de son EP Rejovich en 2013, il se place en tête du top des ventes iTunes Hip-Hop avec des titres comme Blakkst Skn. Il signe chez 300 Entertainment, le label de Migos et Young Thug, ainsi que chez Because Music, et enchaîne les sorties « surprises » : les singles D.R.U.G.S (septembre 2016) et Crooked Cops (janvier 2017), puis la mixtape The Moon & You (mai 2017), sur laquelle figure un featuring avec Joey Bada$$, lui permettent, à seulement 24 ans, de se faire une place parmi les nombreux rappeurs anglophones.

Dear Annie vient confirmer la touche sombre, poétique et nonchalante de Rejjie Snow, ce dernier se démarquant du hip-hop contemporain, US principalement, basé sur l’ego trip et les billets verts. Artiste « féministe » et engagé, il vient bousculer les codes et les artifices du rap actuel, avec son accent du Northside dublinois et sa voix grave à la Tyler the Creator (à qui il est souvent comparé), entre vibes apaisantes et ad-libs percutantes.

Dear Annie : un patchwork musical

Le thème de l’amour est omniprésent dans cet album, un thème simple mais universel et efficace. Tout d’abord, il affiche un certain amour pour ses racines, que ce soit dans ses textes ou sur le visuel de l’album, une petite fille rousse dans une prairie verdoyante. Où sont les moutons et la pinte de Guinness ? Mais c’est surtout le thème des aléas amoureux (autobiographiques peut-être, avec cette mystérieuse Annie, introduite dans l’interlude The Wonderful World of Annie) qui revient à plusieurs reprises, entre romance légère, dans Rainbows, et solitude pesante, dans Room 27. Et pour rester dans le cliché, ce topic sentimental est traité en français dans Mon Amour et dans Désolé, avec la voix fragile de Milena Leblanc et celle de Rejjie Snow lui-même, son accent à couper au couteau apportant un ton romantique et kitsch.

Le prodige d’Outre-Manche va encore plus loin dans le frenchy en choisissant le jeune et prometteur beatmaker français Lewis Ofman, pour composer les instrumentations de Rainbows, Mon Amour, Room 27, Désolé, LMFAO et de Bye Polar. Ce génie de l’électropop aux influences éclectiques apporte des sonorités disco et les lignes mélodiques de son synthé nous embarqueraient presque dans La Boum. Tout cela ajouté au flow détendu de Rejjie Snow, on se laisse porter par cette agréable intrigue de 20 pistes, au fil des mots et des mélodies entêtantes.

De son côté, Lewis Ofman a déjà collaboré avec Fakear, les Pirouettes ou encore avec son amie belge Vendredi sur Mer sur le titre La femme à la peau bleue. En mars 2017, il sort son EP Yo Bene chez Cactus Club Music, comportant le titre Flash, source de bonne humeur à la Polo and Pan, dont le clip électrique, signé Alice Kong, vient de sortir. Depuis peu, il compose de la musique pour les défilés, notamment pour la marque AfterhomeworkParis.

Dans une interview pour Vogue, Lewis Ofman raconte sa drôle de rencontre avec Rejjie Snow, point de départ de leur collaboration : « C’était l’été dernier, on était censé se voir dans un studio, mais le jour même le label m’appelle pour me dire qu’ils étaient en travaux. N’ayant pas d’autre solution, Rejjie est venu chez moi, dans ma chambre, chez mes parents. C’était un peu surréaliste. On a fait cette première session qui a donné lieu à un premier titre ».  On n’arrête plus le producteur en herbe qui vient tout juste de sortir la ballade très 80’s et fleur bleue Plein de Bisous, en duo avec Milena Leblanc, sa petite amie citée plus haut.

Mais ce fertile binôme franco-irlandais n’a pas été le seul sur l’album Dear Annie. En effet, Rejjie Snow y a convié d’autres beatmakers de renommée tels que Rahki (ancien collaborateur de Kendrick Lamar), Kaytranada sur le titre groove Egyptian Luvr, Yellow Days sur The Ends ou encore Cam O’bi sur The Rain, qui y confère une ambiance jazzy. Côté voix, les duos sont florissants également. Au féminin, on retrouve Caroline Smith, Dana Williams ou encore Anna of the North (déjà entendue sur l’album Flower Boy de Tyler the Creator). Au masculin, l’irlandais Ebenezer, Aminé et Micah Freeman sont au rendez-vous : le premier nous offre une touche funk sur Spaceships et le dernier nous rappelle Frank Ocean sur Greatness.

Toutes ces collaborations font de cet album un parcours transgenre très agréable à écouter. D’ailleurs, le titre Hello annonce d’emblée la couleur : on passe en un claquement de doigt d’un gospel entraînant à de la trap, et tout cela dans une continuité évidente. Bref, il y en a pour tous les goûts !

Le premier album Dear Annie est disponible depuis le vendredi 16 février 2018.

Adèle BERGE

À découvrir sur Artistik Rezo :
Le concert parisien de Rejjie Snow, d’Adèle Berge

Articles liés

Sorties ciné – Mai 2018
Agenda
86 vues
Agenda
86 vues

Sorties ciné – Mai 2018

Quels sont les films qui sortent en mai dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l’affiche ! Des films pour se faire plaisir, se détendre, passer un bon moment entre amis ou en amoureux … Mercredi 2 mai : Rampage – Hors de contrôle, de Brad Peyton – Avec Dwayne Johnson, […]

Eco-Festival Terres du Son à MONTS – DOMAINE DE CANDÉ
Agenda
36 vues
Agenda
36 vues

Eco-Festival Terres du Son à MONTS – DOMAINE DE CANDÉ

Un laboratoire d’expérimentation pour le développement durable à 3h de Paris.  Depuis près de dix ans, Terres du Son invite petits et grands à vivre l’expérience d’un éco-festival rythmé par des découvertes artistiques, des valeurs partagées et une ambiance conviviale. Véritable laboratoire d’expérimentation pour le développement durable en Région Centre-Val de Loire, Terres du Son […]

Georges Wolinski – Palais de Tokyo
Agenda
42 vues
Agenda
42 vues

Georges Wolinski – Palais de Tokyo

« Il faudrait nationaliser le bonheur ». Georges Wolinski L’hommage rendu à Georges Wolinski, en écho aux thèmes de la saison Discorde, s’intéresse aux discordes intérieures, à ces interrogations, ces voix intimes qui libèrent pensées et désirs contradictoires.L’exposition réunit des oeuvres dépeignant le sort et les sentiments d’un artiste fin observateur des dérèglements et des […]