0 Shares 2656 Views

Je suis un pays : Macaigne enflamme Nanterre

Hélène Kuttner 28 novembre 2017
2656 Vues

Vincent Macaigne, qui signe cette saison trois spectacles et un long-métrage, a décidé de mettre le feu à la scène avec sa bande d’acteurs plus énergiques et rageurs que jamais. Empoignant une histoire faite de rois tyranniques et de sainte trinité, il dynamite le tout en essorant aussi notre présent gavé d’OGM, de divertissement et de fausses promesses. Ambiance de concert psychédélique et décibels survoltés, cette performance inédite qui fait monter les jeunes sur scène ne laissera personne indifférent.

© Mathilda Olmi

Cauchemar incandescent

C’est l’histoire de deux grands enfants, Eddy et sa soeur Marie Curie, abandonnés au bord du monde d’avant la catastrophe. Eddy-Oedipe, rendu aveugle et enragé, va accéder au pouvoir, tandis que sa soeur Marie, une Antigone révoltée, subira la prison pour avoir trop fréquenté les activistes altermondialistes. Autour d’eux, une scène jonchée de terre brune, la salle de conférence de l’ONU avec les portraits des grands de ce monde, des drapeaux et un podium. Des écrans de télévision sont postés de part et d’autres, comme les yeux de Big Brother, branchés sur CNN ou le cours du Nasdaq. Tandis que les fantômes de Macbeth et d’Ubu Roi hantent la scène, les nouveaux dictateurs se pressent dans des émissions de télé-réalité sponsorisées par Monsanto et l’émission de jeux « Qui veut tuer le roi » enflamme le public sur une chanson de Rihanna.

© Mathilda Olmi

Carnaval burlesque

On l’aura compris, cette nouvelle création de Vincent Macaigne, tirée d’une pièce de jeunesse, Friche 22.66, fait exploser tous les codes de la vraisemblance et de la bienséance en livrant en vrac les interrogations d’un adolescent, ou d’un adulte, sur notre monde. Sur scène, les comédiens survoltés comme des idoles de rock empoignent la fable avec la rage des révoltés qui n’ont plus rien à perdre. Ils escaladent aussi les rangs de la salle, s’interpelant parmi les spectateurs, avec un débit surpuissant qui sature la sonorisation. Puis, dans une forêt de fumigènes, un ange déploie ses ailes, tandis que Marie (la Vierge ou la scientifique spécialiste du radium) s’acharne sur le vieux roi sanguinolent dans sa cage. Quel âge ont ces fantômes qui perpétuent le pouvoir totalitaire de siècle en siècle ? Qui est ce candidat prêt à tout pour être élu président, qui pétarade et clame sa clairvoyance, son ambition et des diplômes des meilleures écoles ? On y reconnait certains discours de notre actuel Président de la République ainsi que ceux des autres malheureux candidats de campagne.

© Mathilda Olmi

Réveil citoyen

Fable, cabaret, cirque, télé-réalité effrayante, publicité, film gore, feuilleton épique, le spectacle est tout cela à la fois, porté par des comédiens éblouissants et athlétiques qui sont de véritables leaders du public. Macaigne creuse, interroge, ridiculise les absurdités de notre époque, la violence de l’individualisme, le repli sur soi, la financiarisation mondialisée. Il fait exploser les concepts, les lieux communs qui nous anesthésient. Son théâtre est violent, ravageur, agaçant, généreux, communicatif. Loin d’être une simple représentation, il appelle à une communion du public, en grande partie des jeunes, venus ici pour participer à une fête dionysiaque, bruyante, où une femme tribun, micro vissé sur le poignet, gueule comme une vache en rut pour nous faire danser sur scène. La participation, même si elle est un peu obligatoire – mais on peut aussi rester tranquillement sur son fauteuil- tient aussi du désir de se réveiller ensemble pour envisager notre avenir et celui de nos enfants. Le théâtre comme agitateur des consciences ? Pas uniquement puisque l’on s’amuse aussi beaucoup de cette farce gore. Et les deux choses ne doivent pas forcément s’opposer !

Hélène Kuttner

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
122 vues
Spectacle
122 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
200 vues
Art
200 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
170 vues
Spectacle
170 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]