0 Shares 547 Views

Au bout du souffle, un essai sur le comportement humain face à l’engagement total

La nouvelle création d’Hubert Petit-Phar Au bout du souffle est un essai sur le comportement humain face à l’engagement total : Mourir pour la Liberté. Crier, lâcher prise, résister, cette pièce puise sa réflexion des destins croisés de Louis Delgrès et Jean Moulin, héros sacrifiés qui ont su réveiller les consciences, pour défendre la Démocratie.

Ici se pose la question de notre humanité et de ses fondations.
Rêver d’être à l’aube d’une Nation, au début d’un chemin, défendre la Démocratie en transmettant l’histoire de leurs visions émancipatrices pour participer à reconstruire de la pensée critique. Comment je vais du désespoir à l’espoir, me laissant porter par cette brise, espérant le (re)nouveau.

Le corps, la voix, le souffle… le souffle puis le silence. Corps contraints, Corps libres, le désir est de croiser, de confronter les langages chorégraphiques afin de faire émerger une danse libératoire, avec l’envie de repousser les limites du geste, créant un mouvement d’urgence, de tension, jusqu’au dernier souffle.

LA COMPAGNIE

Delphine Cammal et Hubert Petit-Phar ont créé la compagnie en octobre 2007. La mangrove, cet écosystème fragile où l’on peut se perdre et se libérer, ce « Tout-monde » (Édouard Glissant) , qui laisse néanmoins des ouvertures, des échappées…
Espace qu’ils envisagent comme un lieu de balbutiement, là où les racines s’emmêlent, s’adaptent, laissant des ouvertures possibles, des échappées nécessaires. Pour chacun de leur projet qu’ils développent entre la Guadeloupe et la France, ils explorent à partir de la littérature, la poésie ou des mythes les thématiques de la quête et de l’identité. La Mangrove développe ses projets en France, en Europe, en Afrique et en Amérique du Sud. La compagnie mène par ailleurs des actions de sensibilisation artistique auprès de tous les publics.

Toutes les dates de leur tournée :

26 avril – Première de la creation – L’Artchipel, Scène nationale Gaudeloupe (BasseTerre)
27 avril – Le Sonis (LesAbymes)
27 mai – Espace Renaudie (Aubervilliers)
28mai – Théâtre du Fil de l’eau (Pantin)
29 mai – rencontres-ateliers avec les antennes jeunesses CND (Pantin)
31 mai : Espace de convivialité (Alfortville)
Du 20 au 24 juillet – Off 2019 – TOMA – 12h10 – Avignon

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

COVID 19 et acteurs de la nuit : le témoignage de Damien RK
Musique
114 vues

COVID 19 et acteurs de la nuit : le témoignage de Damien RK

2020 a été une année particulièrement difficile pour le monde de la nuit et l’univers de la musique en général, entre festivals annulés, boîtes de nuit fermées et DJ mis de côté. Damien RK nous raconte son parcours, sa...

Xavier Chevalier : “Je vois la course automobile non comme une performance mais comme un médium”
Art
164 vues

Xavier Chevalier : “Je vois la course automobile non comme une performance mais comme un médium”

Rencontre avec l’artiste et régisseur Xavier Chevalier. Selon lui, la vie est semblable à une course automobile, avec sa ligne de départ et sa ligne d’arrivée. Xavier vit et travaille à Annecy, en Haute Savoie. Son art est une...

Lilly Wood and The Prick revient avec un nouveau single “You want my money”
Agenda
82 vues

Lilly Wood and The Prick revient avec un nouveau single “You want my money”

Ce premier single dénonce notre société de surconsommation où nous nous perdons jusqu’à finalement ne plus rien avoir. Un titre up tempo et direct, armé d’un clip réalisé par le groupe où les images parlent d’elles-mêmes et dénoncent avec...