0 Shares 666 Views

BOYS – Le nouveau clip des Spang Sisters en ligne le 21 Décembre !

14 décembre 2018
666 Vues

Les Spang Sisters apparaissent il y a à peu près 250 millions d’années sous la forme d’une entité gazeuse et homogène. Au fil du temps, cette immense masse de vapeur s’est développée jusque dans l’esprit de cinq jeunes garçons, pour les convaincre de sortir de chez eux et d’acheter des guitares et des pédales de chorus. Vous allez être aujourd’hui les heureux témoins du résultat métallique et empli de soleil de ces millénaires d’évolution.

Les mots de Rosalie Charrier sur clip BOYS des Spang Sisters; 

” Tout commence par un coup de coeur pour les Spang Sisters et leurs notes que je trouve aussi bien encrées dans l’ère du temps que relevées d’un parfum intemporel. A travers l’atmosphère de leurs morceaux, j’ai vite pris plaisir, dans mon imaginaire, à faire danser des images. C’est pourquoi dès l’écoute de leur dernier single, BOYS, mon choix visuel était pris : le clip sera filmé en pellicule, autant pour rappeler le grain auditif du projet des Spang Sisters, que pour servir jusqu’au bout le concept du clip que j’avais imaginé!

J’ai résolument eu l’envie de croiser deux chemins : nos deux identités, nos deux univers, en une même création auditive et visuelle. J’ai voulu mêler le surréalisme doux, créatif et sensible que j’aime, à la magie des notes sucrées, aussi naïves et poétiques qu’entraînantes et attachantes que je ressens à l’écoute des Spang Sisters.

J’ai souhaité faire une déclaration d’amour non seulement à la musique mais aussi au cinéma et aux passions qu’il procure. Que l’un et l’autre soient indissociables.

Aussi, c’est justement à partir du bien-nommé morceau BOYS des Spang Sisters, que j’ai voulu jouer sur la féminité de ces cinq jeunes musiciens. J’ai aimé couvrir de fleurs leur corps, les faire pleurer, pour justement tordre le cou à tout ce que pourrait laisser penser le titre de leur single. Ce titre qui, finalement, est celui du film qui se joue devant les yeux du public du drive-in. J’ai voulu que ces « boys » soient interprétés par les Spang Sisters tels que ma sensibilité les perçois : des artistes dont la peau peut être fleurie et féminisée avec douceur, dont la propre sensibilité et des larmes ne sont ni retenues ni honteuses, et dont l’humour et le sens d’autodérision sont indéniables (le nom de leur groupe, délibérément féminisé, en est le premier exemple!) ”

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Levalet : ” Mes inspirations sont propres au cinéma muet “
Art
115 vues

Levalet : ” Mes inspirations sont propres au cinéma muet “

Les œuvres des Levalet parlent sans besoin de mots ultérieurs et invitent les spectateurs à voyager en les suivant dans leur univers narratif. Rencontre avec l’artiste.  Vous travaillez sur plusieurs supports mais notamment dans la rue. Comment avez-vous commencé...

Lolo Zouaï nous câline avec “It’s My Fault” et “Alone With You”
Musique
105 vues

Lolo Zouaï nous câline avec “It’s My Fault” et “Alone With You”

50% française, 50% algérienne mais 100% R’n’B, Lolo Zouaï n’a que 25 ans et vous n’avez pas fini d’entendre parler d’elle. Un an après High Highs to Low Lows, son premier album en franglais, la musicienne qui fait chanter...

Cornelia Wi : “J’aime particulièrement me plonger dans le jeu avec les couleurs”
Art
119 vues

Cornelia Wi : “J’aime particulièrement me plonger dans le jeu avec les couleurs”

La couleur, la lumière, l’anatomie et la perspective ; voici les thèmes de prédilection de Cornelia Wi, une artiste contemporaine et figurative suisse. Elle explique à travers cet entretien, son mode de travail et la façon dont elle observe...