0 Shares 221 Views

BUL sort son premier album “Simon”, disponible dès le 13 novembre

10 novembre 2020
221 Vues

BUL, c’est le nouveau nom que vient d’adopter le trio Raqoons qui s’est formé à Saint-Etienne en 2016. Un premier EP et plus d’une centaine de concerts plus tard (dont un Olympia en ouverture de Broken Back), le groupe s’affranchit des barrières musicales, faisant évoluer le groove-rock de ses débuts vers une pop funky et solaire.

Composé de Téo (batteur et chanteur), son frère Etienne à la guitare et Quentin à la basse, le trio propose une musique bien à lui, une pop funky et électro puisant son énergie dans ses influences rock.

C’est tout d’abord sous le nom de Raqoons qu’il a publié un premier EP autoproduit en 2017, participé à de notables festivals (Foreztival, Musilacdeux fois, Aluna…) et assuré plusieurs premières parties pour Broken Back, notamment à l’Olympia. En trois ans, ce sont plus de 100 concerts que le groupe a donné, se faisant remarquer par une énergie débordante et détonante en live, accro à la dose d’adrénaline que procure la scène.

“Nous n’avons pas de barrières musicales, il faut juste que le son nous accroche l’oreille”, explique le trio. “On s’inspire de tout ce qui nous entoure, nous sommes séduits par plein d’univers différents, c’est ce qui fait évoluer notre musique.”

Les trois musiciens naviguent entre Paris et Saint-Etienne pour préparer leur premier album à paraître le 13 novembre 2020 (L’Autre Distribution), qui marque justement une nette évolution après une période de remise en question sur leur approche de la musique.

Car si Led Zeppelin et Muse figurent parmi leurs références, ils revendiquent désormais un goût prononcé pour la pop, nourri au gré de leurs rencontres artistiques et de leurs coups de cœur musicaux (Thérapie Taxi, Lomepal, Imagine Dragons, Bruno Mars…).

Tout en gardant du rock l’énergie, la puissance live et quelques inspirations sonores, les Stéphanois adoptent aujourd’hui un style plus pop et plus funky, assumant pleinement un côté solaire, dansant et très mélodique.

Leur fil conducteur : s’affranchir des barrières et innover pour avancer. Jusqu’à décider de changer de nom, abandonnant Raqoons pour BUL, en référence à un lieu mythique de la nuit stéphanoise, duquel ils tirent les thèmes de leurs chansons : relation homme-femme, drague, pulsions, fête, mensonge…

Pour vous faire patienter, (re) découvrez les deux premiers titres extrait de l’album

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Les Swinging Poules au Théâtre de l’Archipel
Agenda
173 vues

Les Swinging Poules au Théâtre de l’Archipel

Les Swinging Poules revisitent les chansons populaires avec humour et un grain de folie ! Accompagnées de leur pianiste aux doigts d’or, elles font swinguer des chansons des années 50 et 60, mais aussi quelques tubes plus récents, et...

La chanteuse belge Heeka nous dévoile son premier EP : “Black Dust”
Agenda
132 vues

La chanteuse belge Heeka nous dévoile son premier EP : “Black Dust”

Ce vendredi 27 novembre, l’ancienne voltigeuse Heeka nous dévoile son premier EP Black Dust en version numérique, sur le label Koala Records, ainsi qu’en version physique, en distribution indépendante. L’univers d’Heeka oscille entre une folk très intimiste et un...

“Tous à table”, le nouveau titre de Leys
Agenda
148 vues

“Tous à table”, le nouveau titre de Leys

Après avoir obtenu le prix du jury des Inouïs du Printemps de Bourges 2020, la rappeuse aux 1001 freestyles dévoile son nouveau son “Tous à table” en attendant de livrer son premier EP. Maîtrisant flow et textes avec un...