0 Shares 777 Views

Carte blanche à Natalie Dessay, la soprano préférée des Français, à La Seine Musicale

Pour commencer son cycle de Cartes blanches, La Seine Musicale envoie un signal fort en direction des amoureux de musique classique, de jazz et de chanson, en invitant Natalie Dessay.

Natalie Dessay pourrait ainsi être la première habitante de cette « île de toutes les musiques » tant elle incarne désormais la Musique dans toutes ses facettes ! Accompagnée du grand pianiste Philippe Cassard ou entourée du Big Band de Frédéric Manoukian, sur un fil souple ou dans un hommage à Claude Nougaro, retrouvez Natalie Dessay tout au long de l’année 2019 dans une série de projets exclusifs.

Au programme : 

  • Le 14 mai : Natalie Dessay et Philippe Cassard : Récital

“Âmes solitaires et coeurs amoureux” – “Lonely souls and loving hearts”

Natalie Dessay revient à ses premières amours et interprète avec une incomparable maestria le cœur du répertoire de la mélodie allemande, espagnole, française et italienne. Accompagnée du pianiste Philippe Cassard, la soprano rendra hommage aux plus belles œuvres de Bellini, Chopin, Debussy, Ravel ou encore Massenet à l’occasion de ce temps fort où la grâce de la voix se mêle à l’émotion du piano.

  • Le 13 octobre : Natalie Dessay invite l’Envolée Cirque

La célèbre soprano s’installe là où on ne l’attend pas et invite la compagnie l’Envolée Cirque sur la scène de l’Auditorium ! Un rendez-vous artistique des plus envoûtants, où le fil souple devient le trait d’union des valeurs d’échange, de partage et de transmission. Une production visuelle, musicale, poétique et encore inédite à La Seine Musicale à ne pas manquer !

  • Le 30 octobre : Natalie Dessay et le Zoot Octet – Pannonica

Enigmatique, emblématique, mystérieuse… Pannonica, bien sûr ! La Baronne du jazzest devenue l’une des muses les plus captivantes du jazz new-yorkais des années 50…Natalie Dessay incarne Pannonica, fil rouge d’un concert romanesque dont les fous du rythme du Zoot Octet signent et jouent la bande originale.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Élénie Sarciat : “Comme en danse, le mouvement permet d’ouvrir des possibilités de choix”
Spectacle
151 vues

Élénie Sarciat : “Comme en danse, le mouvement permet d’ouvrir des possibilités de choix”

Rencontre post-événement avec la danseuse Élénie Sarciat, grande gagnante des Prix de l’ICART 2021 : tremplin artistique destiné aux jeunes artistes émergents sur le territoire girondin. Elle revient ici sur sa performance et nous confie son rapport au mouvement,...

Réouverture de Fluctuart : 500 m2 de terrasse et rooftop en plein air
Agenda
145 vues

Réouverture de Fluctuart : 500 m2 de terrasse et rooftop en plein air

Fluctuart à ciel ouvert ! Le centre d’art urbain situé au pied du Pont des Invalides inaugure sa terrasse, avec un espace de plus de 500 m2 au fil de l’eau, un nouveau terrain de jeu pour les artistes....

Jean-Luc Valembois : “Chaque année, je parcours plus de 200 000 km à travers l’Europe pour acheter des œuvres”
Art
190 vues

Jean-Luc Valembois : “Chaque année, je parcours plus de 200 000 km à travers l’Europe pour acheter des œuvres”

Chaque année, Jean-Luc Valembois parcours l’Europe à la recherche de pièces uniques sur le thème de l’art cynégétique du 19ème siècle. Rencontre avec un chercheur d’art qui a fait de sa passion, son métier.  Pouvez-vous vous présenter ? Jean-Luc...