0 Shares 690 Views

Ce week-end à Paris… du 29 au 31 octobre

29 octobre 2021
690 Vues

Vendredi 29 octobre

Un vernissage pour bien commencer le week-end 

Alexandre Henry est un photographe et sculpteur émergent qui explore les rapports de temps. Sa révélation pour la photographie argentique vient de ses voyages à travers le monde et de ses rencontres. “Ici & Ailleurs”, qui débute ce week-end à l’Impasse (Paris 11), met en lumière des photographies inédites qui se concentrent sur l’être humain et les relations entre-eux. Pour l’occasion, le photographe invite le pianiste John Lucas Williamson et la chanteuse Roxanne Coussy pour accompagner le vernissage en musique. 

Alexandre Henry – Ici & Ailleurs

Dream pop et rock alternatif en douceur au Bus Palladium

La célèbre salle à deux étages de Pigalle organise ce vendredi une soirée musicale satinée en invitant la douceur du rock indépendant sur scène. Passez de la pop ensoleillée d’Entrée Libre aux rythmes folk-rock de Pluriel pour accueillir ensuite les intrigantes Fleur bleu.e. Ce duo dream pop, qui mélange rock alternatif, pop mélancolique, chanson française au lexique franc, vous fera entrer dans le week-end avec harmonie et volupté, vous préparant ensuite au classique dancefloor à l’étage ouvert jusqu’à l’aube. 

Au théâtre, redécouvrez l’histoire des frères Karamazov à l’Odéon

Nous retrouvons en ce moment au Théâtre de l’Odéon “Les Frères Karamazov”, l’un des chefs-d’œuvre de l’écrivain russe Dostoïevski. Adapté et mis en scène par Sylvain Creuzevault. Qui en 3h20 de spectacle, nous immerge dans l’histoire d’un crime fascinant.. Lequel de ses fils a-t-il tué l’ignoble Fiodor Karamazov : Dimitri le sensuel, le coupable idéal, rival de son père en amour ? Ivan l’intellectuel, tourmenté par la question du mal radical, n’y est-il vraiment pour rien ? Et Aliocha le vertueux, le naïf, n’aurait-il pas lui-même joué un rôle dans cette affaire, ne serait-ce que celui d’être resté aveugle ? L’enquête trouble les certitudes, les actes, les motifs, les caractères s’ouvrent alors à toutes les contradictions.. Vous sentez vous prêts à être initiés ? 


Samedi 30 octobre

Vite, vite, vite, ça remballe !

Profitez de ce dernier weekend d’octobre pour vous rendre à la Philharmonie de Paris, retrouvez Sebastião Salgado et son exposition immersive “Amazônia”. Un chef d’œuvre synergique alliant la création sonore imaginée par Jean-Michel Jarre réalisée à partir des sons de la forêt, le bruissement des arbres, le cri des animaux, le chant des oiseaux directement amenés de la forêt amazonienne.. Qui s’adapte et fusionne parfaitement avec le travail de Salgado, qui dans un premier temps nous dévoile des images suspendues issues de son projet Genesis. Des paysages capturées, provenant des régions les plus reculées de la planète, ainsi qu’une nouvelle série de voyages en Amazonie et au Brésil, afin de saisir la diversité de cette vaste forêt, ses peuples, leurs traditions et histoires. 

Le temps presse également du côté de l’exposition “Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière”, il est temps de foncer à la Gaîté Lyrique. L’artiste plasticien Olivier Ratsi interroge nos perceptions sensorielles, notre rapport au temps, à l’espace, à la lumière, puis la couleur. Entre conscience et inconscience, illusion et jeu de miroirs, notre être se questionne, se replace dans une société imprégnée par les nouvelles technologies. Cela nous mène vers des sensations et visions qui manquent de clarté, des illusions tournées vers le futur tout en donnant vie à une dizaine d’installations hybrides mises imperceptiblement en mouvement.

Le Pavillon des Canaux se transforme en Pavillon des Mystères

Installé le long du canal de l’Ourcq, cet espace unique propose de prolonger l’ambiance d’Halloween plus loin que le 31 octobre. De ce samedi au 24 novembre, le Pavillon des Mystères programme de nombreuses surprises et événements propices à la réflexion. Le festival démarre en beauté avec des lectures de contes féministes, par le collectif La Cour des Contes, un bon moyen de se raconter des histoires sans les bobards misogynes et réactionnaires des contes traditionnels où la princesse dort, pleure où doit embrasser une grenouille. S’en suivra une soirée musicale avec un DJ set de Tantacular Lov accompagnée par Poiçon et Prana Bindu. 

Toujours plus de femmes : Cyrielle Clair dans la peau de Marlene Dietrich 

Dans un seul en scène époustouflant, laissez-vous entraîner dans l’histoire incroyable de l’artiste aux boucles blondes. “Marlene Dietrich : Une icône ? Un ange ? Un démon ? Un mystère… Seule en scène, tel un biopic, Cyrielle Clair retrace le destin d’une femme d’exception : des cabarets berlinois à la gloire de Hollywood, de son reniement de l’Allemagne nazie à son engagement auprès des Alliés et de la France qu’elle aimait tant de l’âme sensible, l’amoureuse passionnée, à la femme fatale pour ceux qu’ils ont aimée.” Spectacle disponible ce samedi au Théâtre de la Tour Eiffel !


Dimanche 31 octobre

Et pour les enfants ? 

Pour passer du temps en famille, le Musée des Arts et Métiers vous a concocté une petite liste d’évènements afin de profiter un maximum de ce week-end d’Halloween. Entre un ateliers dédiés à la création de potions magiques, un monde animé avec des poupées, diverses conférences et visites sur des thèmes tels que Frankenstein ou autres contes, croyances et imaginaires fantastiques dans le domaine des sciences, vous avez l’embarras du choix. Il est même possible de participer librement à la confection de petites marionnettes avec un membre de la compagnie Clair de Lune. Ces créations collectives seront par la suite utilisées dans le cadre du spectacle de théâtre d’ombre, présenté dans le week-end. Vous voyez, il y en a pour tous les âges et tous les goûts ! Le musée des Arts et métiers vous attend donc avec impatience !

Et pour les coquins qui n’ont pas envie d’aller au lit, on vous propose une virée en enfer avec le retour de La Famille Addams 2, tout juste de sortie en salle ! Cette famille à l’humour noir, autant captivante que macabre vous emmène en voyage à travers les États-Unis dans leur van hanté !

Vous êtes plutôt ciné le dimanche soir ? La Fracture, de Catherine Corsini. 

Une expérience cinématographique audacieuse à découvrir depuis mercredi dans les salles de cinéma françaises. La Fracture aborde de façon très large les relations entre individus, les réflexions sur notre époque et, plus précisément, les débats autour des Gilets Jaunes. Catherine Corsini se lance le défi compliqué mais osé de documenter l’actualité politico-sociale avec un casting en vogue invitant Marina Foïs et Pio Marmaï.

 

L’album du week-end : Desmond Myers, Shadowdancer

Pour passer un week-end chill, groovy, funky, il n’y a pas trente-six solutions, il faut s’entourer des meilleurs. Le disque du chanteur américain Desmond Myers a su, par une production franco-américaine et entouré des meilleurs (musiciens de Clara Lucinani, H.E.R., Gaël Faye, Lou Doillon), s’inspirer du rock alternatif, de la pop édulcorée, du jazz, pour construire un album pluriel qui rappelle aussi bien les compositions de Tame Impala que les instrumentalisations de Mark Ronson. Enregistré en partie en France et à Atlanta, Shadowdancer nous laisse rêveur.euse, quelque-part planant au dessus de l’Atlantique. 

Vous ne savez pas quoi faire pour Halloween ? Retrouvez notre sélection des meilleures soirées parisiennes pour effrayer vos proches en musique !

The Pumpkin Dance Dancing GIF by Halloween


Article co-écrit par Coline Fragnol et Gaëlle Magnien

Articles liés

Mat Bastard : “C’est le disque le plus complet et le plus abouti. Il nous permettra d’aller encore plus loin sur scène”
Musique
169 vues

Mat Bastard : “C’est le disque le plus complet et le plus abouti. Il nous permettra d’aller encore plus loin sur scène”

Skip The Use revient avec un nouveau single Human Disorder ! Après deux ans d’absence due à la crise sanitaire, le groupe annonce un nouvel album. Le chanteur Mat Bastard nous parle de Skip post-confinement et leurs futurs projets....

“Nos paysages mineurs”, entre théâtre et cinéma au Théâtre 14
Agenda
68 vues

“Nos paysages mineurs”, entre théâtre et cinéma au Théâtre 14

Une vie d’amour résumée en une heure de trajet en train : voici le pari, poétique et romantique, de Nos paysages mineurs, dernière création de Marc Lainé. Dans cette pièce elliptique aux accents cinématographiques que l’on contemple à travers les...

Découvrez l’opéra “L’amor conjugale” à Levallois-Perret
Agenda
72 vues

Découvrez l’opéra “L’amor conjugale” à Levallois-Perret

Une épouse téméraire se travestit afin d’être engagée comme geôlier dans une prison et de secourir son mari, injustement détenu : l’histoire de Léonore, inspirée du roman français de Jean Nicolas Bouilly, nous est bien connue grâce à l’unique...