0 Shares 604 Views

Chronique Parallèles – les lauréats Audi talents 2017 exposent au Palais de Tokyo

28 mai 2018
604 Vues

Le Palais de Tokyo présente du 22 juin au 14 juillet 2018 les lauréats Audi talents 2017.
Les quatre projets des lauréats Anne Horel, Emmanuel Lagarrigue, Hugo L’ahelec et Eric Minh Cuong Castaing seront exposés à la rentrée à la Friche La Belle de Mai.

Après un an d’accompagnement par le programme Audi talents, Anne Horel, Emmanuel Lagarrigue, Hugo L’ahelec et Eric Minh Cuong Castaing, présentent leurs projets sous le commissariat de Gaël Charbau.
Ils proposent une lecture insolite de sujets qui touchent chacun d’entre nous : notre relation aux autres et aux nouvelles technologies, ainsi que le regard que nous portons sur des corps affaiblis et différents dans un monde où la beauté est un standard « photoshopé ».
Emmanuel Lagarrigue a voulu transposer la pièce Electronic City de Falk Richter dans l’espace et le temps de l’exposition : le public est ici invité à entrer au cœur de la scénographie, déambulant librement au milieu de l’œuvre. Anne Horel prend pour point de départ un Manifeste Abécédaire et a proposé à 26 artistes digitaux de donner leur singulière perception du monde. Le jeune artiste Hugo L’ahelec développe une série ayant pour thème la dualité entre le rituel et le spectacle, dans une ambitieuse entreprise de mise en scène contemporaine de la mort. Enfin, le chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing nous présente un film saisissant retraçant l’aventure chorégraphique dans laquelle il a rendu possible la rencontre entre des danseurs professionnels et des enfants handicapés.

Depuis 2015, le programme Audi talents soutient les artistes émergents en Arts visuels.
Cet engagement sociétal traduit la volonté de soutenir la création artistique contemporaine et les visions artistiques avant-gardistes. Chaque année, à l’issu d’un appel à projets, un jury indépendant composé de professionnels désigne plusieurs lauréats. Ces derniers bénéficient d’un accompagnement humain et financier en vue de la réalisation, de l’exposition et de la médiatisation de leur projet. Depuis sa création, Audi talents a ainsi soutenu 44 artistes et produit plus de 40 événements culturels, en son nom, comme la Galerie Audi talents, ou avec ses partenaires. En 2018, Audi talents s’associe au Palais de Tokyo et à la Friche la Belle de Mai pour donner un nouvel élan au programme et renouvelle son engagement auprès de la création émergente.
Par ailleurs, Audi talents a créé le Week-end des Musiques à l’image en 2012, un rendez-vous mettant à l’honneur la musique à l’image. En six éditions, la manifestation a déjà accueilli Hans Zimmer, Marco Beltrami, Jean-Pierre Jeunet, Alexandre Desplat, Bertrand Tavernier, Terence Blanchard, Gabriel Yared… Depuis 2016, l’événement est accueilli par la Philharmonie de Paris, coproducteur de l’événement.

 [ Source : communiqué de presse – image à la une ://[aʃtag] © Anne Horel – image dans l’article : Exquisite Corpus. Accessories. Understudy. Carrion. Work in progress. (c) Hugo Lahelec et Tristan Dassonville ]

Articles liés

« Xenolith » – Diversité de l’art contemporain japonais – Galerie LJ
Agenda
16 vues
Agenda
16 vues

« Xenolith » – Diversité de l’art contemporain japonais – Galerie LJ

La Galerie LJ est heureuse de retrouver pour la 2e année consécutive Matt Wagner (Hellion Gallery, Portland) comme commissaire de son exposition estivale. Après l’été 2017 consacré au Mexique, Matt Wagner propose pour cet été 2018 un focus sur la scène contemporaine japonaise. Les 8 artistes exposés reflètent la vitalité et la diversité des médiums, […]

Portrait de l’artiste Don Mateo par Stéphanie Lemoine
Art
553 vues
Art
553 vues

Portrait de l’artiste Don Mateo par Stéphanie Lemoine

« Tu ne viens pas ici par hasard », prévient d’emblée Don Mateo. La presqu’île de Thau, quartier populaire de Sète, est ce qu’on appelle pudiquement un quartier sensible. Cela sied bien, justement, à la sensibilité de l’artiste, qui joue sa pratique dans la rencontre et le dialogue avec les passants. Au printemps dernier, il était venu […]

« Le triomphe de l’amour aux Bouffes du Nord »
Spectacle
283 vues
Spectacle
283 vues

« Le triomphe de l’amour aux Bouffes du Nord »

Sur un plateau bucolique, Le triomphe de l’amour révèle en réalité les échecs cuisants de l’amour dès lors qu’il se pare de masques et de tricheries. Cette comédie entre soupir désabusé et rire franc plonge le public dans un marivaudage classique. En ouverture de la pièce, le contexte et l’intrigue sont exposés longuement par le […]