0 Shares 460 Views

Conquête urbaine, le street art au Musée des Beaux-Arts de Calais !

22 mars 2019
460 Vues

Le street art fait-il partie de l’art contemporain ou est-il un phénomène à part ? Difficilement classable depuis son origine, le street art a, en tout état de cause, acquis une place majeure dans l’histoire récente de la création. Aujourd’hui, ce mouvement artistique entre au musée.

Un événement qui pourrait sembler normal pour certains, étonnant voire choquant pour d’autres, et qui représente surtout une véritable victoire. Hier encore, les interventions dans la rue des tagueurs et graffeurs étaient considérées comme du vandalisme et les relations entre les autorités et les “writers” comparées à celles du chat et de la souris. Aujourd’hui, nombreuses sont les villes qui passent commande à ces mêmes artistes pour la réalisation de fresques monumentales.

Conquête Urbaine témoigne de cette évolution d’un art illicite et contestataire vers une pratique non seulement acceptée mais même sollicitée par les acteurs publics. Cette exposition réaffirme également l’ouverture du Musée des Beaux-Arts de Calais vers de multiples formes d’art avec des expositions accessibles aux non-initiés.

Le street art prend ses racines dans l’art du muralisme. Que ce soit au Mexique après la Révolution de 1910 ou au même moment en Russie avec la propagande soviétique, cela fait plus d’un siècle que cet art est présent en ville. Pourtant, ce n’est qu’au cours des années 60 que naît d’abord aux États-Unis et ensuite en Europe une véritable démarche artistique prenant en compte l’espace urbain. La vague déferlera ensuite sur toute la planète.

À travers plus de 60 œuvres, dont certains prêts exceptionnels, des créations d’artistes précurseurs des années 60 à aujourd’hui, l’exposition Conquête Urbaine propose de revenir sur les origines et l’évolution de l’art urbain. Le parcours construit en quatre séquences dévoile les caractéristiques fondamentales d’un phénomène par ailleurs en perpétuel mouvement : les lois de la rue ; écritures urbaines ; un art urbain ; un art rebelle. En introduction à l’exposition, deux œuvres monumentales seront créées in situ par les artistes Alëxone et Romain Froquet.

Le commissariat est assuré par Mathilde et Gautier Jourdain, fondateurs de la galerie d’art urbain Mathgoth (Paris XIIIe), et par le Musée des Beaux-Arts de Calais.

Un catalogue de l’exposition est à paraître aux éditions Lienart.

Liste des artistes exposés :

Alëxone, Anders Gjennestad, Astro, Aurel Rubbish, Bando, Banksy, Blek le Rat, Bordalo II, C215, Cleon Peterson, Clet, Conor Harrington, Cope2, Cornbread, Crash, Dondi White, Dran, El Seed, Ernest Pignon-Ernest, Faith47, Fenx, Fintan Magee, Futura 2000, Gérard Zlotykamien, Hera, Herakut, Honet, Icy & Sot, Invader, Isaac Cordal, Jace, Jacques Villeglé, Jean Faucheur, Jef Aérosol, Jérôme Mesnager, JonOne, Jorge Rodriguez-Gerada, JR, Katre, Keith Haring, Levalet, MadC, Mademoiselle Maurice, Mark Jenkins, Miss.Tic, Miss Van, Mode 2, Os Gemeos, Phase 2, Rammellzee, Rero, Roa, Romain Froquet, Seen, Shepard Fairey, Speedy Graphito, Sten & Lex, Taki 183, Vermibus, Vhils, Zevs

[Source : communiqué de presse]

 

Articles liés

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel
Agenda
119 vues
Agenda
119 vues

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel

Une soirée organisé par “la Galerie”. Sous l’impulsion de son directeur artistique Gwenaël Billaud, la Galerie a su depuis imposer un nouveau concept de soirées investies par l’art moderne et contemporain, dans le cadre desquelles participent performeurs, artistes, DJs,...

René Urtreger Trio au Sunset Sunside
Agenda
33 vues
Agenda
33 vues

René Urtreger Trio au Sunset Sunside

Dans le petit monde du jazz, on l’appelle parfois le « roi René ». Comme en écho lointain de ce comte de Provence du XIVe siècle qui préférait les arts florissants des lettres et la compagnie des gens d’esprit...

À Bordeaux, Borondo transfigure le Temple des Chartrons
Art
230 vues
Art
230 vues

À Bordeaux, Borondo transfigure le Temple des Chartrons

Avec Merci au Temple des Chartons à Bordeaux, Borondo prouve à nouveau sa capacité à embrasser un lieu pour y déployer son exceptionnelle profondeur poétique. A voir absolument ! Dans le petit monde de l’art urbain, Borondo est une figure...