0 Shares 378 Views

David Desclos : l’histoire vraie d’un bandit devenu comédien

4 novembre 2019
378 Vues

L’histoire vraie d’un ex (gentil) bandit devenu comédien… David Desclos n’a pas besoin d’inventer des histoires, sa vie en est une.

Ex caïd passé plusieurs fois par la case prison, il raconte tout, de son casse déjoué à son histoire d’amour réussie, en passant par la garde à vue et les cavales sous le pseudo de David Lupin. Un gentleman cambrioleur qui a profité de ses dix ans à l’ombre pour mettre des mots sur sa peine et se préparer une sortie en pleine lumière.

Un spectacle bouleversant, drôle et plein d’humanité, qui résonne en chacun de nous et donne à réfléchir.

Depuis sa libération, David est particulièrement impliqué dans la prévention carcérale.

Quelques unes des bonnes raisons de voir le spectacle de David Desclos :
C’est une histoire vraie.
Les dialogues sont dignes d’un film d’Audiard.
On y découvre le milieu carcéral sous un angle atypique.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare
Spectacle
67 vues

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare

Julie Deliquet et son collectif In Vitro se saisissent aujourd’hui d’un scénario de cinéma pour l’incarner au théâtre dans un espace bi-frontal ouvert à toutes les émotions et aux spectateurs. Dans une grande maison de famille, parents et enfants...

Marina Cars aux Sentier des Halles
Agenda
32 vues

Marina Cars aux Sentier des Halles

Voici bon nombre de questions cruciales auxquelles Marina tentera de vous répondre. Le public peut-il dormir pendant un spectacle ? Est-ce que c’est mieux un médecin qui s’appelle Robert ou Roberto ? Faut-il laver ses soutiens-gorge fréquemment ? Y’...

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth
Agenda
39 vues

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth

2020 marquera le 10ème anniversaire de la galerie Mathgoth qui a décidé de débuter l’année sous les auspices de 11 peintres à la technique incroyable et dont les œuvres flirtent en permanence avec l’hyperréalisme. D’où le titre évocateur de...