0 Shares 324 Views

“Déambul’art” : 3 artistes, 3 fresques monumentales à découvrir cet été à Villeneuve-Saint-Georges

26 juillet 2021
324 Vues

Cet été, la société Valophis Habitat, la Mairie de Villeneuve-Saint-Georges et la DRAC île-de-France (Direction Régionale des Affaires Culturelles) font appel à l’Agence GLV pour un projet socio-artistique majeur dans les quartiers Nord et du Plateau à Villeneuve-Saint Georges (94). Projet d’envergure avec ces 3 fresques murales monumentales de 3 artistes différents. À découvrir du 19 juillet au 15 août.

Les deux premiers artistes pourront être appréciés à l’œuvre dans le quartier du Plateau, du 19 au 25 juillet pour Tim Marsh et du 02 au 08 août pour Dingo Loco. La troisième artiste, Anna Conda, interviendra quant à elle dans le quartier Nord, cité Sellier, du 9 au 15 août.

3 artistes, 3 fresques monumentales, tel est le projet que lancent Valophis Habitat, la Mairie de Villeneuve-Saint-Georges et la DRAC île de France en coopération avec l’Agence GLV, spécialiste de la réalisation de fresques artistiques et l’organisation d’évènements socioculturels. L’ensemble de ces acteurs estiment autant l’art que l’humain et leur volonté est de mettre en valeur l’urbanisme local par le partage d’une culture artistique et moderne. Le contact avec les habitants occupe une place importante dans cette aventure, ces derniers ont d’ailleurs voté pour les œuvres qu’ils désiraient voir s’afficher sur les murs de leur quartier. Le dernier jour de chacune des deux premières semaines de réalisation aura lieu une initiation au street art destinée aux enfants et adultes du quartier du Plateau, elle aura lieu le 14 août autour de la fresque du quartier Nord.

Déambul’art © Tim Marsh – 2021

Tim Marsh a ouvert le bal avec ses figurations majestueuses d’animaux, mises en mouvement par l’utilisation abondante de formes géométriques et de lignes qui donnent de la dynamique à ses scènes.

Déambul’art © Tim Marsh – 2021

Il sera suivi début août par Dingo Loco, qui exprime un langage graphique unique dans ses créations pour nous transmettre sa vision fraternelle du monde à travers des œuvres où la répétition des motifs envoûte.

Enfin, Anna Conda figurera la multiculturalité avec ses créations imprégnées d’expériences personnelles aux quatre coins du monde, qui utilisent des motifs et symboles cosmopolites dans lesquels tout un chacun peut se reconnaître.

À l’été 2022, les habitants du Plateau pourront apprécier le travail de Twopy et de Steve Pitocco, avant d’admirer les œuvres de Vincent Bargis M7 et de Stew en 2023.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

The Normal Heart : un poignant oratorio
Spectacle
78 vues

The Normal Heart : un poignant oratorio

En 1981, une vague silencieuse commence à faire des centaines de victimes à New York, dans la communauté homosexuelle. Le temps de réaction des scientifiques et des politiques est beaucoup trop long selon l’écrivain et scénariste Larry Kramer, qui...

Ben, “Il a beaucoup pleuvu : une éloge de la langue à Molière” au Lucernaire
Agenda
92 vues

Ben, “Il a beaucoup pleuvu : une éloge de la langue à Molière” au Lucernaire

“Lorsque j’essaye de travailler, assis devant mon ordinateur, je finis toujours par regarder dehors, par la fenêtre, pour voir ce qu’il se passe… Aussi, je ne sais plus trop ce qui a motivé l’écriture de ce spectacle. À la...

Camille Esteban en concert au Café de la Danse
Agenda
125 vues

Camille Esteban en concert au Café de la Danse

ll y a quelque chose d’irrésistible dans le timbre légèrement éraillé de Camille Esteban : une joie, une promesse, un envol ! L’ex-participante de The Voice sera sur la scène du Café de la Danse le 24 septembre prochain, où...