0 Shares 294 Views

“Méli-Mélo” : le solo show d’Hydrane à la galerie Canopy

26 juillet 2021
294 Vues

“Méli-Mélo” : un cocktail visuel de couleurs en plein cœur de l’été,  c’est l’exposition solo de l’artiste, Hydrane, une créatrice franco-péruvienne pluridisciplinaire.

Architecte de formation, elle puise dans l’archéologie (les signes de Nazca), l’architecture et l’art urbain. Elle jongle avec l’espace réel et l’espace projeté depuis toujours par le dessin, et aujourd’hui par une grande variété de techniques. Ses pièces sont des fascinantes traductions plastiques des émotions par des formes lyriques et des couleurs communicants en harmonie avec le lieu et l’espace urbain qui leur est dédié.

Cette exposition est une collaboration entre l’Espace Canopy et Deborah Gallin – agent artistique d’Hydrane – qui aura lieu du 31 juillet au 13 août à la galerie d’Espace Canopy. Le vernissage aura lieu le 31 juillet 2021 Le finissage aura lieu le 13 août 2021.

Hydrane

Née en 1988 vit et travaille actuellement à Paris.  Elle se passionne très tôt pour le dessin et sait depuis toujours que son trait oscille entre la création architecturale et la création de son propre univers. Après avoir été diplômée de l’école d’architecture de Paris-Belleville en 2015, elle décide de créer des passerelles entre ses connaissances en architecture et sa pratique artistique, les faisant se rencontrer par le biais de différents médiums. Entre dessins quasi nanoscopiques et géoglyphes de 175m de long, elle tente de s’adapter à tous les supports, toutes les échelles et de maîtriser les techniques adaptées. 

Hydrane dessine depuis toujours mais c’est depuis cinq ans seulement qu’elle s’est mise à réaliser des fresques. C’est au Brésil qu’elle réalise ses premières fresques en 2017 et s’est depuis passionnée pour les créations en grand format. Elle entre rapidement en collaboration avec les villes de Saint-Denis, Aubervilliers, Le Mans pour n’en citer que quelques-unes. Toujours pour la réalisation de ses fresques, elles obtiennent le soutien de diverses associations (Les 3 Murs, Pixoasso, etc.) ou d’institutions reconnues (Cité de Refuge, Paris 13ème). En outre, elle participe à la Biennale de Venise en 2018 grâce au collectif du 6B – bâtiment dédié à l’art et à la création – où elle est artiste résidente. La collaboration de l’artiste avec la maison de haute couture Louis Vuitton marque un tournant majeur dans sa carrière (à noter : cette artiste-architecte est la première à construire une passerelle entre le monde du street art et celui du luxe).

Suivez son travail sur Instagram.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

The Normal Heart : un poignant oratorio
Spectacle
79 vues

The Normal Heart : un poignant oratorio

En 1981, une vague silencieuse commence à faire des centaines de victimes à New York, dans la communauté homosexuelle. Le temps de réaction des scientifiques et des politiques est beaucoup trop long selon l’écrivain et scénariste Larry Kramer, qui...

Ben, “Il a beaucoup pleuvu : une éloge de la langue à Molière” au Lucernaire
Agenda
93 vues

Ben, “Il a beaucoup pleuvu : une éloge de la langue à Molière” au Lucernaire

“Lorsque j’essaye de travailler, assis devant mon ordinateur, je finis toujours par regarder dehors, par la fenêtre, pour voir ce qu’il se passe… Aussi, je ne sais plus trop ce qui a motivé l’écriture de ce spectacle. À la...

Camille Esteban en concert au Café de la Danse
Agenda
125 vues

Camille Esteban en concert au Café de la Danse

ll y a quelque chose d’irrésistible dans le timbre légèrement éraillé de Camille Esteban : une joie, une promesse, un envol ! L’ex-participante de The Voice sera sur la scène du Café de la Danse le 24 septembre prochain, où...