0 Shares 911 Views

Découvrez “À la vie à la mort”, une pièce puissante qui prône l’importance de l’amitié, au Théâtre du Rond Point

23 janvier 2023
911 Vues

Le Théâtre du Rond Point accueillera du 25 janvier au 12 février A la vie, à la mort. Ecrite par Gilles Gaston-Dreyfus, cette pièce de théâtre raconte l’importance de l’amitié. “Ensemble, ils sont libres dans l’expression intime de ce qu’ils sont. Cette pièce raconte ça : les liens mystérieux de l’amitié.”

Ils arrivent au bout du chemin. Hélène vient d’enterrer son dernier parent. Paul, Joseph et Hélène… Leurs enfants sont partis, leurs parents sont morts, ou pire, mourants, et leurs petits-enfants les appellent « Papy » ou « Mamy ».

Trois amis et orphelins, la cinquantaine bien entamée, quittent le cimetière et vont dîner. Ils trimbalent leurs fantômes tenaces, leurs désirs gâchés, les trajectoires ratées, et un humour vache qui les sauve de tout. Les deuils, les amours anciens, les grands échecs, les petites victoires et les illusions perdues… Ils fêteront ça, l’amitié indéfectible, une tendresse trouée de cruauté dans des rires éclatés.

Gilles Gaston-Dreyfus, auteur, comédien et metteur en scène, après Mon ami, Louis ; Couple et Veillée de famille, offre de regarder en face la vie qui va et les amitiés qui tiennent, cette rare, mystérieuse et fabuleuse alchimie.

Note d’intention, rédigée par Gilles Gaston-Dreyfus

“C’est un moment entre trois amis après la mort de la mère de l’un d’eux.
Cela fait des années qu’ils dînent ensemble, tous les trois ou cinq mois.
Tous les trois.

Là, l’évènement les fragilise, les renvoie au regard qu’ils portent sur eux-mêmes, sur chacun. Le fameux point de l’existence et la petite déprime qui va avec : leurs enfants sont partis et leurs parents sont morts, si leurs parents ne sont pas morts ce n’est pas forcément une bonne nouvelle, s’ils n’ont pas d’enfant c’est trop tard pour en avoir, s’ils ont des petits-enfants ils les appellent Papy : « Fais un effort ! Viens dire bonjour à Papy ! Montre-lui tes cahiers ! »

Aujourd’hui, de quel espoir vivent-ils ?
Heureusement, ils sont amis. Des amis de 35 ans. Au moins.
Qu’est-ce que c’est que cette histoire, une amitié de dizaines d’années, de quoi parlent-ils, de rien, de tout bien sûr, et d’eux, de lui, d’un autre ; ils rient d’un souvenir, se moquent e sourient, se disent une vérité et s’embrassent et s’accoladent, et se regardent en silence.

Il y en a un qui ne parle que de cul parce que cela lui évite de penser à autre chose, l’autre est en retrait dû à une humilité apparente qui cache l’échec de sa vie, celui-là est le maître en conseil de vie et la sienne n’est qu’un champ de bataille, la dernière semble être la plus claire dans son parcours mais pour en arriver où ?

Ils sont drôles et touchants parce qu’ils sont tous les trois des bouts de tout le monde.
Et puis, ils se connaissent tellement bien que personne n’est la dupe de personne et personne n’est dupe…

Ensemble, ils sont libres dans l’expression intime de ce qu’ils sont. Cette pièce raconte ça : les liens mystérieux de l’amitié. Inexplicable alchimie et tellement limpide à vivre.
À la vie à la mort. C’est sûr.”

Événement partenaire du Club Artistik Rezo

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Vous avez aimé “La casa de papel” ? Alors retrouvez “El Professor” à l’Alhambra
Agenda
91 vues

Vous avez aimé “La casa de papel” ? Alors retrouvez “El Professor” à l’Alhambra

Un braquage entre amis ou en famille ça vous tente ? Une expérience immersive inédite, pour mettre son plan à exécution, El Profesor proposera de vous recruter. Du rire aux larmes, vous passerez par différentes étapes et dans différents...

Sobanova Dance Awards 2023 : ouverture des candidatures de la 7e édition
Agenda
86 vues

Sobanova Dance Awards 2023 : ouverture des candidatures de la 7e édition

Alors qu’Amalia Salle, lauréate 2021, vient de présenter sa création “Affranchies” au Festival Suresnes Cités Danse, Sophie Amri et Barbara van Huffel, fondatrices de l’association Sobanova, lancent les candidatures pour la 7e édition de leur concours de jeunes chorégraphes...

“Roméo & Juliette” repris par la Compagnie Raymond Acquaviva sur la scène du Lucernaire
Agenda
132 vues

“Roméo & Juliette” repris par la Compagnie Raymond Acquaviva sur la scène du Lucernaire

Une pièce planétairement connue, sans doute la plus célèbre, dont l’amour est le centre et qui fut déclinée de multiples façons depuis sa création en 1597. Roméo aime Juliette qui aime Roméo, mais la haine de leurs deux familles...