0 Shares 169 Views

Défi 48h Très Court Environnement : l’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 21 mai

Après le succès de la deuxième édition du Défi 48h Très Court avec 170 équipes inscrites dans toutes les régions de France, de Suisse et de Belgique, le Très Court International Film Festival souhaite de nouveau encourager la création audiovisuelle sur les thèmes de l’urgence climatique et écologique et lance la troisième édition du Défi 48h Très Court Environnement.

Citoyen·ne engagé·e ou cinéphile aguérri·e, jeune ou moins jeune : le Défi 48h Très Court Environnement est ouvert à toutes et tous. Pour s’inscrire, il suffit de se rendre sur le site trescourt.com/fr/48h entre le 21 avril et le 21 mai 2021.

Un challenge audiovisuel et citoyen

En seulement 48h, les équipes inscrites devront scénariser, tourner, monter et livrer leur film de moins de 4 minutes. Ce n’est pas tout : 4 contraintes sont imposées. Au lancement du challenge, le 4 juin à 19h, toutes les équipes candidates prendront connaissance simultanément d’un thème à respecter ainsi qu’un objet, un personnage et une phrase à placer.

Une diffusion nationale

Les 20 meilleurs films seront accessibles en ligne sur trescourt.com.
Une séance en live sera diffusée le dimanche 13 juin 2021. Elle sera suivie d’une cérémonie de remise des Prix en direct.

Des parrains et marraines engagé·es

Cette année, le Défi 48h Très Court Environnement sera parrainé par l’association Horizons fondée par Pablo Servigne, Nikita Smith et Alexandre Mahfoudhi.

Le Jury d’eurodéputé·es du Groupe Les Verts/ALE

Pour la première fois cette année, à l’heure où l’Europe doit concilier plus que jamais politique sociale, environnementale et économique, quatre eurodéputé·es de la délégation Europe Écologie (Groupe Les Verts / ALE) s’engagent à nos côtés : Salima Yenbou, Damien Carême, Benoît Biteau et Gwendoline Delbos-Corfield.

Prix d’exception

L’équipe gagnante se verra remettre une bourse CNC Talent à hauteur de 3 000 € pour un accompagnement à l’écriture d’un nouveau projet, en résidence. Les lauréat·es et les sélectionné·es du festival sont éligibles à l’aide à la création du Fonds CNC Talent jusqu’à 30 000 €.
Les plateformes audiovisuelles engagées Imago TV et Upgreen TV décerneront chacune un Prix. Les lauréat.es seront mis en avant sur leurs plateformes respectives.
Le Jury Délégation Europe Ecologie remettra une Mention spéciale pour une Europe écologiste dotée de 1 000 €.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Élénie Sarciat : “Comme en danse, le mouvement permet d’ouvrir des possibilités de choix”
Spectacle
144 vues

Élénie Sarciat : “Comme en danse, le mouvement permet d’ouvrir des possibilités de choix”

Rencontre post-événement avec la danseuse Élénie Sarciat, grande gagnante des Prix de l’ICART 2021 : tremplin artistique destiné aux jeunes artistes émergents sur le territoire girondin. Elle revient ici sur sa performance et nous confie son rapport au mouvement,...

Réouverture de Fluctuart : 500 m2 de terrasse et rooftop en plein air
Agenda
143 vues

Réouverture de Fluctuart : 500 m2 de terrasse et rooftop en plein air

Fluctuart à ciel ouvert ! Le centre d’art urbain situé au pied du Pont des Invalides inaugure sa terrasse, avec un espace de plus de 500 m2 au fil de l’eau, un nouveau terrain de jeu pour les artistes....

Jean-Luc Valembois : “Chaque année, je parcours plus de 200 000 km à travers l’Europe pour acheter des œuvres”
Art
182 vues

Jean-Luc Valembois : “Chaque année, je parcours plus de 200 000 km à travers l’Europe pour acheter des œuvres”

Chaque année, Jean-Luc Valembois parcours l’Europe à la recherche de pièces uniques sur le thème de l’art cynégétique du 19ème siècle. Rencontre avec un chercheur d’art qui a fait de sa passion, son métier.  Pouvez-vous vous présenter ? Jean-Luc...