0 Shares 577 Views

Destins souverains Joséphine, la Suède, la Russie – Château de Malmaison

Destins souverains Joséphine, la Suède, la Russie

En effet, tandis que Joséphine de Leuchtenberg, fille du prince Eugène de Beauharnais et aînée des petites-filles de l’Impératrice, épouse en 1823 le prince héritier Oscar de Suède, son frère puiné, Maximilien, s’allie en 1839 avec la fille du tsar Nicolas Ier. L’analyse de ces liens familiaux permet de suivre le chemin des collections de l’Impératrice dont des chefs d’oeuvre figurent de nos jours aussi bien dans les collections royales suédoises qu’au musée de l’Ermitage, héritier des oeuvres d’art des Beauharnais-Leuchtenberg-Romanov.

Au-delà du goût de l’Impératrice, ces pièces de prestige reflètent les canons artistiques de l’époque en même temps qu’elles les véhiculent. Ainsi en est-il des pièces du célèbre service Dihl et Guerhard conservées au musée de l’Ermitage qui retrouveront celles que possède Malmaison, entreprise pour la première fois tentée en France depuis l’envoi de ce service à Munich par le Prince Eugène. Ces oeuvres d’une maîtrise technique rare, et notamment les pièces du surtout, témoignent de la persistance des modèles antiques. En écho on peut découvrir des peintures des collections de l’Impératrice que le musée de l’Ermitage prête très exceptionnellement.

De nombreux portraits des collections royales suédoises nous révèlent les visages d’Oscar, prince héritier de Suède et de sa jeune épouse la princesse Joséphine; une série de bustes font revivre leurs enfants. Du côté russe, les portraits de Maximilien de Leuchtenberg et de la princesse Maria Nicolaievna, fille du tsar, rappellent leur union.

La compréhension de ces liens familiaux, constitutifs de la construction de l’Europe postnapoléonienne, passe aussi par tous les souvenirs intimes, bibelots et objets du quotidien de ces princes, prêtés par les collections royales suédoises. Ces images de vies parlent des personnalités, contribuent à la transmission des références familiales auxquelles leurs détenteurs sont attachés. L’accent donné aux souvenirs de famille donne la mesure du travail de la mémoire et de la tradition historique au sein des dynasties descendantes de Joséphine.

Le parcours de l’exposition évoque dans une première séquence les visites du tsar Alexandre Ier à Malmaison en avril et mai 1814 et ses liens avec Joséphine et ses enfants, le prince Eugène et la reine Hortense. Y est exposé le fameux camée antique, dit « camée Gonzague », conservé à l’Ermitage, cadeau de Joséphine au tsar.


A lire sur Artistik Rezo :
Destins souverains Napoléon, le Tsar et le Roi de Suède – Compiègne

Destins souverains – Joséphine, la Suède, la Russie

Du 24 septembre 2011 au 9 janvier 2012
Tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h15, en semaine et jusqu’à 17h45 le week-end (fermeture des caisses ¾ heure avant)

Tarifs : 8 €, tarif réduit 6,50 € incluant les collections permanentes
Gratuit pour les moins de 26 ans (ressortissants de l’UE ou en long séjour dans l’UE) et à tous les publics le premier dimanche du mois.

Cette exposition est organisée par la Rmn-Grand Palais et le Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau en partenariat avec le Musée national du château
de Compiègne, le National Museum de Stockholm et le Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg

Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
15, Château de Malmaison – 92500 Rueil-Malmaison
Accès par le RER ligne A, station Grande Arche de la Défense puis autobus 258, arrêt « Le Château »

www.chateau-malmaison.fr

[Visuel : Portrait de l’Impératrice Joséphine, Massot Firmin (1766-1849), 18e – 19e siècle, période contemporaine (Europe occidentale), Malmaison, châteaux de Malmaison et Bois-Préau, (C) RMN / Gérard Blot]

Articles liés

Ce week-end à Paris… du 24 au 26 mai
Agenda
222 vues
Agenda
222 vues

Ce week-end à Paris… du 24 au 26 mai

Vous avez passé une bonne semaine ? Soyez prêts à passer une très bonne fin de semaine ! L’équipe Artistik Rezo vous a réservé un cocktail d’idées pour ce dernier week-end de mai… Vendredi 24 mai Une touche jazzy...

A Sète, le K-Live s’expose aussi au Réservoir !
Agenda
187 vues
Agenda
187 vues

A Sète, le K-Live s’expose aussi au Réservoir !

Pour cette nouvelle édition, le K-Live et le Réservoir s’associent dans le cadre d’une exposition dédiée à l’art urbain, présentant une vingtaine d’artistes. Cette exposition débutera en parallèle du festival, et sera visible du 5 juin au 28 juillet...

Quai 36 à Versailles
Art
488 vues
Art
488 vues

Quai 36 à Versailles

Dans la cité HLM Bernard de Jussieu à Versailles, la maison de production d’art urbain Quai 36 s’associe à Eiffage construction et Versailles habitat pour orchestrer la réalisation de fresques sur des murs pignons. Neuf artistes internationaux s’y succéderont...