0 Shares 137 Views

“Du début à la fin”, une exposition de Katharina Gaenssler à découvrir au Goethe-Institut de Paris

7 octobre 2021
137 Vues

Étude de matériaux pour rideau pictural © Katharina Gaenssler 2020

Dans le cadre du programme interdisciplinaire Munich Unique, le Goethe-Institut de Paris présente l’artiste photographe munichoise internationalement reconnue, Katharina Gaenssler. À travers une installation éphémère, elle se penche sur les thématiques de l’évanescence et du souvenir, de la documentation et du stockage de la mémoire.

Katharina Gaenssler crée des installations spatiales, le plus souvent temporaires, en explorant un lieu, son architecture et son histoire. Après avoir étudié le travail de l’architecte du Goethe-Institut de Paris, Rainer Schell, l’artiste a conçu une création spéciale pour l’Institut parisien : une intervention tridimensionnelle sous la forme d’un rideau pictural. Quand, après trente années de carrière, Rainer Schell a mis fin à sa profession, il a totalement détruit ses archives. Il a simplement regroupé une petite sélection de ses textes et dessins dans le recueil 30 ans d’Architecture destiné à quelques ami·e·s et connaissances.

Katharina Gaenssler – Screen 3 © Goethe-Institut de Paris

Dans son installation sur-mesure pour le lieu, Katharina Gaenssler met en regard ce recueil et ses propres archives qu’elle dévoile au public. Elle y présente toute sa “mémoire”. D’une part, sous forme de présentation numérique sur 21 écrans d’une sélection de ses livres-objets et d’autre part, à travers une installation multi-strate et complexe d’un rideau d’environ 80 mètres de long dévoilant plusieurs centaines de milliers de photos.

Tandis que Rainer Schell préconise de “se délester du passé”, de se “réduire”, le travail de Gaenssler consiste à collecter, accumuler et donner une dimension plus large à des souvenirs.

L’utilisation de ses propres archives photographiques à la manière d’une partition, ainsi que la “récupération” de certains vestiges et fragments de ses installations – bien que seulement temporaires – sont partie intégrante du travail de Katharina Gaenssler.

Katharina Gaenssler – Vorhang 1 © Goethe-Institut de Paris

À propos de Katharina Gaenssler

Après sa formation d’orfèvre, Katharina Gaenssler travaille depuis vingt ans dans le domaine de la photographie. Dans le cadre de son travail artistique, elle a principalement créé des installations murales et des livres-objets. L’essentiel de ses travaux est axé sur les lieux de production et de présentation de l’art, sur l’éphémère et le caché. Dans les années 2003 à 2015, elle crée un grand nombre d’installations photographiques : des images murales, parfois composées de milliers d’impressions au laser, collées sur les murs d’une salle d’exposition.
Toutefois, ces dernières années, le matériel photographique a également été utilisé comme papier peint, tapis (picturaux) ou dans l’impression textile, par exemple en tant que revêtement mural.
L’œuvre relie toujours l’image à l’espace dans laquelle elle est exposée. De cette façon, l’installation connecte l’architecture du lieu à un contenu imagé spécifique.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Nomi-Nomi présente son nouveau spectacle musical “Dans Ma Ville” au Théâtre Lepic
Agenda
55 vues

Nomi-Nomi présente son nouveau spectacle musical “Dans Ma Ville” au Théâtre Lepic

Nomi-Nomi, révélation du spectacle pour enfant, vient jouer son nouveau concert-spectacle Dans Ma Ville à Paris au Théâtre Lepic jusqu’au 2 janvier 2022. La ville de Nomi-Nomi c’est Paris. Mais cela pourrait être tout aussi bien être la vôtre. Micro...

La Fracture – de Catherine Corsini en sélection officielle pour la compétition du Festival de Cannes
Agenda
75 vues

La Fracture – de Catherine Corsini en sélection officielle pour la compétition du Festival de Cannes

Raf (Valéria Bruni Tedeschi) et Julie (Marina Foïs), un couple au bord de la rupture, se retrouvent dans un service d’Urgences proche de l’asphyxie le soir d’une manifestation parisienne des Gilets Jaunes. Leur rencontre avec Yann (Pio Marmaï), un...

La compagnie XY et le chorégraphe Rachid Ouramdane présentent Möbius à La Villette
Agenda
56 vues

La compagnie XY et le chorégraphe Rachid Ouramdane présentent Möbius à La Villette

Pour la première fois, la compagnie XY, dont les spectacles “Le Grand C” et “Il n’est pas encore minuit…” avaient enchanté La Villette en 2012 et 2015, s’est associée avec le chorégraphe Rachid Ouramdane. Forts de leurs expériences artistiques respectives, ils se...