0 Shares 1989 Views

Erell / Viralité – Galerie Artistik Rezo

15 mars 2016
1989 Vues
viralite4

Erell
Viralité

Du 31 mars au 4 mai 2016

Galerie Artistik Rezo
14, rue Alexandre Dumas
75011 Paris
M° Rue des Boulets

www.galerieartistikrezo.com

viralite4 copieActuellement designer et artiste, Erell expérimente au grand jour une forme d’appropriation éphémère de l’espace urbain. Son travail est issu du graffiti et plus précisément du tag. Au fil du temps et de ses études artistiques, sa signature a évolué pour devenir son écriture.

Ses motifs adhésifs – les particules- sont une schématisation du tag qui, comme lui, prolifèrent et se répandent dans la rue. Leur forme est pensée pour se démultiplier afin de générer une infinité de motifs « moléculaires » et de compositions géométriques qui interagissent avec l’architecture ou le mobilier urbain.

En envahissant sporadiquement les espaces publics des villes dans lesquelles il intervient ( Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Berlin, New York, Prague…) il veut attirer le regard des passants, les intriguer, modifier la perception qu’ils ont de l’espace urbain et les invite à chercher au détour des rues, des signes disséminés sur leur passage.

lyon-erell-eêrell-street-art copie copie copieViralité

Le graffiti est couramment décrit comme un révélateur du besoin de réappropriation de l’espace urbain par les citadins. Parfois considéré comme une maladie urbaine, il est un mode d’expression dynamique et vivant. C’est bien ce caractère viral, envahissant et contagieux que mes collages synthétisent. Ces « contaminations » sont des tentatives de ré-appropriation menées in-situ, effectuées en plein jour et à visage découvert, invitant ainsi au dialogue avec les passants.

L’exposition Viralité est l’occasion de ré-investir un certain nombre de recherches graphiques et d’observations menées de façon empirique au cours de déambulations urbaines. Les supports, les techniques et les médiums sont issus de modes de production qui oscillent entre l’artisanat et l’industrie, inhérents à ma pratique de designer.

Les travaux présentés sont le résultat d’expérimentions sur la matière, la structure et la couleur, dont les combinaisons de motifs organiques —les particules— en sont l’élément central. Ces chaines carbonées prolifèrent sur les supports et se développent avec la matière tels des organismes vivants …

A découvrir sur Artistik Rezo :
– Erell : « On subit moins la ville quand on commence à se l’approprier » , Sophie Pujas

Articles liés

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert
Agenda
61 vues

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert

Classique au Vert et les Festivals du Parc Floral ont dû plus que jamais se réinventer pour proposer une formule inédite adaptée à ce moment si particulier. L’essentiel est là, permettre à la musique de résonner et aux musiciens...

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf
Agenda
106 vues

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf

Quand les femmes font comme les hommes ! Et si les femmes étaient le sexe fort ? Et si les rôles étaient inverses ? Et si elles ne croyaient plus au grand amour ? Et si l’homme idéal venait...

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”
Art
243 vues

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”

Rencontre avec Horéa, une artiste alsacienne qui s’épanouit à travers son art et nous surprend avec des compositions toujours plus détonantes. Elle nous fait aujourd’hui le plaisir de répondre à nos questions. Pour ceux qui ne te connaissent pas,...