0 Shares 2236 Views

Erell / Viralité – Galerie Artistik Rezo

15 mars 2016
2236 Vues
viralite4

Erell
Viralité

Du 31 mars au 4 mai 2016

Galerie Artistik Rezo
14, rue Alexandre Dumas
75011 Paris
M° Rue des Boulets

www.galerieartistikrezo.com

viralite4 copieActuellement designer et artiste, Erell expérimente au grand jour une forme d’appropriation éphémère de l’espace urbain. Son travail est issu du graffiti et plus précisément du tag. Au fil du temps et de ses études artistiques, sa signature a évolué pour devenir son écriture.

Ses motifs adhésifs – les particules- sont une schématisation du tag qui, comme lui, prolifèrent et se répandent dans la rue. Leur forme est pensée pour se démultiplier afin de générer une infinité de motifs « moléculaires » et de compositions géométriques qui interagissent avec l’architecture ou le mobilier urbain.

En envahissant sporadiquement les espaces publics des villes dans lesquelles il intervient ( Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Berlin, New York, Prague…) il veut attirer le regard des passants, les intriguer, modifier la perception qu’ils ont de l’espace urbain et les invite à chercher au détour des rues, des signes disséminés sur leur passage.

lyon-erell-eêrell-street-art copie copie copieViralité

Le graffiti est couramment décrit comme un révélateur du besoin de réappropriation de l’espace urbain par les citadins. Parfois considéré comme une maladie urbaine, il est un mode d’expression dynamique et vivant. C’est bien ce caractère viral, envahissant et contagieux que mes collages synthétisent. Ces « contaminations » sont des tentatives de ré-appropriation menées in-situ, effectuées en plein jour et à visage découvert, invitant ainsi au dialogue avec les passants.

L’exposition Viralité est l’occasion de ré-investir un certain nombre de recherches graphiques et d’observations menées de façon empirique au cours de déambulations urbaines. Les supports, les techniques et les médiums sont issus de modes de production qui oscillent entre l’artisanat et l’industrie, inhérents à ma pratique de designer.

Les travaux présentés sont le résultat d’expérimentions sur la matière, la structure et la couleur, dont les combinaisons de motifs organiques —les particules— en sont l’élément central. Ces chaines carbonées prolifèrent sur les supports et se développent avec la matière tels des organismes vivants …

A découvrir sur Artistik Rezo :
– Erell : « On subit moins la ville quand on commence à se l’approprier » , Sophie Pujas

Articles liés

Brigitte de Thélin, sa rencontre avec la culture Navajos : “Your art is your heart”
Art
152 vues

Brigitte de Thélin, sa rencontre avec la culture Navajos : “Your art is your heart”

Rencontre avec l’artiste française Brigitte de Thélin, qui nous immerge le temps d’une interview dans l’histoire émouvante de l’art traditionnel Navajos et des peintures de sables médicinales. Bonjour Brigitte, avant de plonger dans l’univers des Navajos, pourriez-vous vous présenter,...

La galerie Kamel Mennour lance sa première vente NFT avec le collectif Obvious
Agenda
150 vues

La galerie Kamel Mennour lance sa première vente NFT avec le collectif Obvious

Kamel Mennour s’associe au collectif Obvious pour présenter son premier projet sous forme de NFT. Le collectif Obvious, composé de trois jeunes artistes français, fut parmi les pionniers de la création avec l’intelligence artificielle, à la frontière de l’art,...

Rencontre avec Marion Louisa, à l’initiative d’un tour de France des savoir-faire
Art
234 vues

Rencontre avec Marion Louisa, à l’initiative d’un tour de France des savoir-faire

Marion Louisa est une créative dans l’âme avec une passion communicative du vêtement et de la mode. Elle est attachée à rapprocher la création à la transmission et au partage. Marion s’est appropriée le média vidéo à merveille pour...