0 Shares 420 Views

Rachel Yedid, Txiki Margalef, Evah Fan et Ai Usui – galerie Albert Benamou

6 décembre 2013
420 Vues
Rachel-Yedid-Txiki-Margalef-Evah-Fan-et-Ai-Usui---galerie-Albert-Benamou

Rachel-Yedid-Txiki-Margalef-Evah-Fan-et-Ai-Usui---galerie-Albert-Benamou::

Danseuses poétiques, fleurs magnétiques, pop énergétiques ou comics décalées, cette exposition où se mélangent  peintures, illustrations et collages vous fera voyager en notre compagnie  et découvrir quatre identités différentes qui montrent avec leur sensibilité propre une féminité contemporaine faite de convictions mais aussi d’incertitudes.

Rachel_Yedid_Le_nuage_de_pamina_129x140cmA propos des artistes 

  • Rachel Yedid

Artiste franco-israélienne, Rachel Yedid établit un parallèle entre les mouvements musicaux et ceux de l’âme, à travers la représentation de danseuses dont les postures et le rendu du textile blanc transcrivent une quête poétique.
Corps, tissus, poses, tactilité de la touche et vibration des matières qui sont autant de références à la Peinture.

  • Txiki Margalef

L’univers privilégié de l’artiste espagnole Txiki Margalef est Txiki Margalefle corps humain. Ce dernier est présenté comme une réalité à la fois complexe, insaisissable et magnétique. Le corps, pour Txiki : Une thématique obsessionnelle, où mettre en forme les images d’un moi incertain, à la fois fasciné et inquiet.
Txiki Margalef tient unis, au-delà de la contradiction, le monde trouble des apparences, qui nous éloigne de nous-mêmes, et l’enquête psychologique, qui nous en rapproche.

  • Evah Fan

Artiste américaine d’origine taïwanaise. Elle a fait des études en Design et Communication, avec une spécialité en Illustration, au renommé Pratt Institute de Brooklyn, à New York.
efan-lady-elixirSon travail délicat, à la gouache, est avant tout narratif, poétique et minimaliste. Il reflète l’absurde, l’insensé, le comique, exprimés avec un humour au second degré particulièrement poussé. Elle est très largement influencée par l’illustration, les cartoons, les comic books et Marcel Dzama.

  • Ai Usui

Artiste née à Tokyo en 1980, diplômée de l’école des Beaux Arts de Yokohama, ses peintures sont pops aux couleurs joyeuses et fraiches.
Puisant son inspiration dans ses origines japonaises, le calme, la douceur, la féminité sont présents dans une grande partie de son travail. Pour notre exposition, Ai nous Ai_Usuidévoile la série «lucky signs» qui reprend de façon contemporaine les symboles de chance nippons. Avec un clin d’œil appuyé au Maneki-neko, le célèbre chat porte-bonheur. C’est la première exposition en France de cette artiste.

Rachel Yedid, Txiki Margalef, Evah Fan et Ai Usui

Du 12 au 23 décembre 2013
Du lundi au samedi de 10h à 19h

Vernissage le le jeudi 12 décembre 2013, de 19h à 21h, en présence des artistes

Galerie Albert Benamou
24 rue de Penthièvre
75008 Paris
M° Miromensil

www.galeriebenamou.com

[ Photos (de haut en bas) : Rachel Yedid, Le nuage de pamina; Txiki Margalef; Evah Fan, Elixir; Ai Usui; ® avec l’aimable courtoisie de la galerie Albert Benamou]

Articles liés

Dinard Film Festival 2018 – 29e édition – Les films en compétitions
Agenda
35 vues
Agenda
35 vues

Dinard Film Festival 2018 – 29e édition – Les films en compétitions

Véritable vitrine d’un cinéma vif et actuel, à la fois pointu et populaire, le Dinard Film Festival tiendra sa 29e édition du 26 au 30 septembre 2018 en proposant une programmation « so british » ! Pendant 5 jours,...

Infidèles, adultère créatif au Théâtre de la Bastille
Spectacle
107 vues
Spectacle
107 vues

Infidèles, adultère créatif au Théâtre de la Bastille

Les collectifs tg Stan et de Roovers enchevêtrent deux textes d’Ingmar Bergman, le scénario Infidèles et l’autobiographie Lanterna magica. Figure centrale parmi les quatre protagonistes, le célèbre cinéaste qui aurait eu 100 ans en juillet dernier, est à la...

Pentti Sammallahti – Maison de la Photographie Robert Doisneau
Agenda
32 vues
Agenda
32 vues

Pentti Sammallahti – Maison de la Photographie Robert Doisneau

Certaines photographies demandent à être regardées face à soi, encadrées et accrochées sur un mur, pour être appréciées à leurs justes valeurs. Pentti Sammallahti tire lui-même ses épreuves avec un talent immense et ses chefs-d’œuvre de nuances (n’ayons pas...